Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 05:00

On ne le dira jamais assez : le temps file à une allure grand V. Je viens de passer ma semaine à me remémorer ma grossesse, l'accouchement, les premiers jours de Zoulette, ses premières fois, puis la semaine de son premier anniversaire, et le voilà qu'il souffle aujourd'hui 2 bougies. Enfin c'était Jeudi dernier, mon bébé a eu 2 ans !

 

Pour nous, les anniversaires sont chaque année une fête, les notres, puis le sien depuis 2 ans ! Alors depuis Mardi mon bébé a savouré cette fête qui était la sienne. Mardi premier gâteau pour souffler les bougies à la crèche. Mercredi matin on a remis ça au parc avec le club des mamans françaises. Puis Jeudi, Jour J, Zam et moi avions pris notre journée et nous avons annulé la crèche. Histoire de passer la journée tous les trois en famille. Au programme, petit déj royal, expo et activité de dinosaures, lunch au restaurant, gâteau à 4.00 pour le réveil de sieste et jeux/rigolades en famille. Une journée parfaite ! Vendredi matin nous allions au Zoo entre copines avec les enfants, un nouveau gâteau et des nouvelles bougies à souffler. Un régal pour ce petit bonhomme qui préférait souffler 10 fois les bougies que manger le gâteau ! 

 

Zoulette's birthday !Puis Samedi c'était la fête. The fête ! On s'est éclaté. L'année dernière souvenez-vous, il était bébé nous avions fait le thème : La tête dans les nuages. Cette année, pour ce grand garçon de 2 ans, nous avions choisi le thème de la nature et des monkeys (=singes) qu'il adore. L'invitation (dessinée par mes soins) présentait déjà la thématique.

 

 

 

Puis côté déco j'ai opté pour un mélange de deux couleurs : Jaune et Vert. Le tout dans le jardin ! On a eu une superbe journée ensoleillée pour un mois d'Avril d'Automne. Un régal ! Avec quelques monkeys par-çi par-là comme rappel de l'invitation. Zoulette a adoré tout installer avec son père le matin même. Il était aux anges. 

DSC06769.JPG

 

Côté gâteau j'ai hésité longtemps... Il est vrai que l'année dernière nous avions mis la barre haute avec un Rainbow Cake décoré de pâte à sucre. Cette année j'avais un peu moins de temps dans ma semaine ayant repris le travail. Je me suis baladée sur les blogs et je suis tombée sur cette recette que j'ai adoré. Alors on a opté pour le GATEAU DAMIER. D'après la recette du blog j'ai juste doublé les proportions afin que les deux gâteaux soient plus épais, donc gâteau final plus élevé. Résultat parfait ! Un goût à tomber par terre. Les parents l'ont adoré. Zam s'est bien amusé au montage :-)

DSC06757.JPG

DSC06812.JPG

 

 

Mais la version vanille/chocolat ne convenait pas à mon thème et ne paraissait pas assez enfantin. Vu que les invités étaient nombreux pour cette journée (près de 20 couples et pas moins de 30 enfants sont passés plus ou moins longtemps dans la journée) nous avons décidé de prévoir 2 gros gâteau d'anniversaire. Le 2ème était plus coloré. Un Gâteau Damier aussi mais avec une base de gâteau au yaourth :

RECETTE (je l'utilise très souvent, tu peux le couper en deux pour le garnir de confiture ou nutella, c'est super bon)

- 1 pot de yaourth (=90g)

- 1,5 pot de sucre en poudre

- 2 pots de farine

- 80 g de beurre fondu

- 1 sachet de levure chimique

- 3 oeufs

- Tout mélanger dans un grand saladier

- Cuisson : 45min à 180° four chaud

 

 

Un gâteau coloré Jaune. Un gâteau coloré Vert. Même principe de montage. Pile-poil dans le thème. J'ai remplacé la ganache au chocolat par du Nutella pour assembler les cercles. Miam Miam. Côté déco j'ai recouvert le tout d'un sucre glace, j'ai joué avec les petits batonnets de toutes les couleurs, rajouté des bonhommes savanes en pâte à sucre, puis caché les côté avec des gâteaux au beurre. Le résultat était superbe. Comme je l'imaginais. Et la surprise à la découpe réussie. Très réussie. Le goût : un délice ! Bref plutôt fiers de nous pour ces gâteaux d'anniversaire.

DSC06760.JPG

DSC06785.jpg     DSC06814.JPG

 

Evidemment des bougies sur chaque gâteau. Que Zoulette a soufflé plusieurs fois, après avoir chanté Joyeux Anniversaire en français et en anglais. Les petits fanions étaient faits maison sur le thème général. Sur une idée de My Little Day qui propose des printables adorables. Que j'avais d'ailleurs utilisé l'année dernière. 

 

La sweet table proposait aussi des bols de bonbons, des chamallows et des crêpes gigantesques (professionnelles) faites par ma copine la reine des french crêpes ! Elles ont d'ailleurs fait l'unanimité auprès des mummys australiennes ! :-)

 

Bref, une journée d'anniversaire parfaite. Des amis et leurs enfants toute la journée. Les copains de crèche de Zoulette qui le suivent depuis plus d'un an ! Des cadeaux à gogo. On a d'ailleurs décidé d'aménager une salle de jeux pour Zoulette suite à ce birthday ! :-) Et un bébé qui n'est plus vraiment un bébé. Qui a eu l'air d'apprécier cette semaine de fête. Et qui dort depuis 2 jours avec un camion beine :-)

 

 

 

Joyeux Anniversaire Ma Vie !

 

 

 

 

Repost 0
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 23:54

Bebe-malade---Roseole---21-mois---Mademoiselle-Maman-Le-.pngZoulette, bientôt 21 mois, déjà 2 Noëls à son actif, 2 Noëls malade... Bonne moyenne n'est ce pas? Alors si cette année on ne les attendait pas ces foutus microbes, je vous promets que le "Jamais 2 sans 3!" va être évité dans la mesure du possible l'année prochaine ! J'ai une année devant moi pour monter mon plan diabolique antifièvredefoliepournoel ! 

 

Une infection pulmonaire avant ses 1 an !

L'année dernière, Zam était en déplacement professionnel en Asie. Nous attendions avec impatience Noël qui était sur le point d'arriver. Son 1er Noël. Mais Zoulette, 8 mois et demi en l'abscence de son papa a décidé de tester mes limites de wondersupermama. La fièvre a monté. Monté. Monté. Pour plafonner à 41°. C'est toute seule, au bout du monde, sans famille, sans beaucoup d'amis à l'époque que j'avais emmené mon bébé à l'hôpital. Deux scans, deux injections d'antiobio, trois nuits sans dormir, une infection pulmonaire plus tard nous avons pu fêter Noël en famille. Puis "profiter" comme on a pu de notre semaine de vacances à la mer, avec un bébé soigné mais fatigué par les derniers évènements. Finalement il avait retrouvé la patate à la rentrée, début Janvier, quand tout le monde a repris le chemin du boulot et de la crèche ! Vacances en famille mitigées.


Une maladie mystèrieuse...

Cette année nous sommes arrivés jusqu'à Noël sans encombres. Le réveillon s'est déroulé à merveilles. Zoulette s'est trouvé une passion dévorante pour les pères-noel en chocolat. Il a adoré ouvrir ses nombreux cadeaux. Jouer avec ses nouveaux jouets. Bref c'était sans compter sur nos vacances qui débutaient le 24. Les microbes ont du profiter de la magie de Noël quelques heures supplémentaires avant de se rendre compte qu'ils avaient loupé leur débarquement. Les viscieux ! Bref ils n'étaient pas là pour Noël mais le lendemain. Zoulette refuse son dîner, s'endort à table, on met ça sur le compte de la journée mer-baignade-soleil-exitation, on n'insiste pas on va le coucher. Il refuse de lire une histoire, il demande la chanson du soir puis s'assoupit avant même que je ne quitte la chambre. Un dernier baiser de bonne nuit, et oups... j'ai failli me bruler les lèvres tellement il était chaud. Je sors de la chambre en annoncant à Zam que j'ai le pressentiement que notre nuit va être pourrie. Ca n'a pas loupé, Zoulette s'est réveillé toutes les 30min (chrono en main) à partir de 23h30. Soif. Chaud. Perte de doudou. Médicament. Cauchemar (il a passé sa nuit à chercher le chien, quel chien? Je ne sais pas Le Chien !).... Il a fini à 5 heures dans notre lit tellement nous étions lessivés. Finalement il trouve le sommeil vers 6 heures, sommeil entrecoupé de réveils jusqu'à 14 heures. Le thermomètre a été formel pendant la nuit : 41° ! Chouette ! 

Notre programme de vacances a été revu à la baisse. On a passé plus de temps à la maison, sous la clim, que prévu. Le médecin n'a rien trouvé. Attendre. Observer. Zoulette est sujet aux grosses fièvres. Elles ont été nombreuses ces derniers mois. 40° pour une poussée dentaire ça ne lui fait pas peur ! Mais là il semble HS. Au radar. La sortie au zoo de ce week-end a failli être regrettée tellement bébé était grognon. Finalement sa curiosité a eu raison de lui face aux animaux...

5 jours plus tard on ne sait pas toujours ce qu'il a eu. Aucun autre symptômes à part des boutons de chaleur. Il est fatigué, décalé, mais il va mieux. Nous avons repris le chemin du boulot/crèche ce matin. Il n'est ici que 10h on verra bien s'il y termine sa journée ! 

 

Bref soit ce gamin ne supporte pas la chaleur de Noël malgré nos attentions. C'est vrai qu'il fait chaud en ce moment, 43° hier ressenti 46°. 80% d'humidité. 

Soit ce gamin ne supporte pas les vacances en famille. Trop de papa. Trop de maman. Une bonne overdose. Mais non ça ne doit pas être ça ! 

Noël prochain, je serai parée...

 

Update de 13 heures : Une Roséole une ! 

La crèche m'a appelé juste après la publication de l'article. Les tâches sur le corps considérées comme des boutons de chaleur s'intensifient. Zoulette s'est endormi au sol. Il n'a pas de fièvre mais parait lessivé. La nanny demande à ce que je vienne le chercher. Je reste perplexe les premiers instants, car je le retrouve dehors, en train de jouer, et de se marrer quand il me voit. Il court retrouver ses jouets en arrivant à la maison. Finalement, on va voir le médecin, et cette fois son diagnostic est formel : Roséole. Mais c'est la fin. Donc du repos seulement pour Ptit Loup. Du coup il s'est endormi pendant le Lunch, sur sa chaise haute. Je l'ai couché dans notre lit, sous la clim, il fait trop chaud dans sa chambre. Vive l'été australien, 33° actuellement. Pas de crèche cette semaine, pas de boulot non plus, bon je vais aller à la sieste aussi... :-)

 

Je reste parée pour Noël prochain ! 

Repost 0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 21:43

sunrise.jpgCes instants sont magiques et imprévus. Chaque jour tu ne sais pas si tu le savourera ou non. Oui car bébé à beau être un bon dormeur, il n'en reste pas moins un bébé, qui se réveille en pleurant, chouignant au mieux hurlant. :-) Qui ne prévient jamais la veille de l'heure de son levé. Si seulement... Et si tu as un bébé comme Zoulette, les réveils matinaux varient entre 6h et 10h, pas facile de s'organiser.

Et pourtant un matin pas comme un autre, oui car il ne faut pas exagérer cela ne font pas partis de la majorité, et bien ce matin Zoulette a décidé de dormir plus longtemps. Il est loin le temps où je tournais en rond en attendant son levé. Terminé le temps où je m'ennuyais et ne savais pas quoi faire. Non maintenant ces matins là je les savoure... Je savoure chaque instant...

 

- Me faire réveiller par le réveil ou le clapotis de la douche de mon homme et non par un bébé hurlant

- Flâner dans le lit 10-20-30 minutes juste parce que j'ai envie

- Prendre le temps de me réveiller doucement en buvant mon café chaud, vautrée sur Zam dans le canapé ou sur la terrasse 

- Savourer le déjeuner en amoureux au goût de calme et volupté, dehors avec les oiseaux

- Traîner sous la douche, et jouer les prolongations dans la salle de bain pour tous les petits gestes prenant soin de moi

- Allumer de la musique, en sourdine, dans la cuisine où les rayons de soleil viennent inonder les fenêtres

- Ranger la maison dans le calme, lancer une machine, bercée par le chant des oiseaux (toujours)

- Se resservir un café, flâner dehors en écoutant (encore) les oiseaux et en admirant de la campagne australienne

- Prendre le temps de réfléchir, de faire le point et de se dire que la vie est belle

- Préparer notre journée dans le calme, faire des listes, faire les sacs, anticiper le lunch

- S'asseoir au bureau, traiter les emails boulot, toujours avec mon café chaud

- Organiser ma journée boulot avec le réveil du tourbillon de ma vie

- Préparer ses affaires et commencer à savourer cette journée

 

Oui le programme n'est pas extraordinaire mais il est fait à mon rythme, dans le calme... Je mène ces matins comme je l'entends et je prépare la folie du reste de la journée. Je prends le temps de me dire que la vie est belle. Que j'aime mes hommes. Que tout va bien ! Et ces matins là font du bien au moral. Ces matins là m'aident à commencer la journée sereinement. Ces matins là sont rares mais font tellement de bien. Ces matins là où la vie se réveille sur notre maison, où les rayons du soleil transpercent notre home sweet home et réchauffe notre coeur. Ces matins là ne sont pas indéfinis, ils ont une fin, celle du réveil du héros de ma vie, qui généralement, après avoir dormi plus longtemps commence la journée par des sourires et des rires ! 

 

Merci à toi mon bébé pour ces matins là ! 

Le matin sonne chez toi en France, alors bon matin à toi !!!

 

Et toi le matin, ça se passe comment chez toi ?

Repost 0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 00:59

Je me déteste - Mademoiselle MamanLa machine à laver qui déconne. Qui bip en continu et ne veut pas redémarrer. Et c'est le drame ! Je sens la boule de nerf monter en moi, je me mets à l'insulter par tous les noms d'oiseau que je ne prononce jamais tellement je n'aime pas la vulgarité. Je lui tape dessus comme si elle allait mieux fonctionner. La machine ne bronche pas alors je m'écroule au sol et je pleure. Conner** de machine qui ne veut pas m'écouter alors que le linge s'accumule depuis des jours dans la buanderie. Le linge sale qui est en train de se confondre avec le linge propre que je n'ai pas pris le temps de ranger depuis le week-end dernier. Il sera bientôt bon à relaver lui aussi. Et là je ne serai pas prête de m'arrêter de raler quand les 10 lessives en retard se retrouveront à étendre, plier, ranger en même temps. Rien que d'y penser j'en pleure.


Alors je décide de quitter ce lieu propice à l'agacement et me dirige vers la cuisine. Réveillé à 6h avec une humeur de chien, mon fils a sombré dans la voiture en rentrant du parc à 10 heures, il dort donc. Il est 10h30. La sieste de cet aprem est compromise. Chouette. Super chouette. Méga chouette. Il serait temps de préparer le déjeuner si je ne veux pas me laisser surprendre à midi par le ventre affamé et hurlant de mon petit. Mais malheur à moi, plus je m'approche de cette cuisine et plus je réalise que le lave-vaisselle a bipé il y a plus d'une heure en fin de cycle. Il faut donc le vider. Laver la vaisselle dans l'évier. Ranger le tout. Si je veux cuisiner dans un endroit propre. Gggrrrr mais bord'* mes journées se résument-elles à ranger, laver, nettoyer et recommencer. Je n'ai pas envie là maintenant mais en même temps pas le choix si je veux cuisiner. Gros dilemne se pose à moi. J'ouvre le frigo pour décider quoi faire à manger. Envie de rien. Pas envie de cuisiner. Tout me saoule. La boule de nerf est au bord de l'explosion. Je jète le torchon au sol de colère. De toutes manières je suis crevée. Cette cuisine est nulle à chi** Et sale. Oui car voilà des jours que je laisse filer et que tout s'accumule. Trop c'est trop !

 

Je m'assois sur mon fauteuil au bord de la baie vitrée. Je regarde notre jardin que j'aime tant. J'essaie de souffler et de retrouver mon calme. Je me dis que je suis bien trop nulle de me prendre la tête pour des conner** pareilles. Je suis vraiment trop sensible. Trop lunatique. Trop caractérielle. Trop grosse aussi, il serait vraiment temps de reprendre le régime abandonné 126 fois. Cette idée me fait pleurer. Pas le régime oublié, non, l'idée de me détester autant dans ces moments. Cette idée là me fait pleurer, mais pas autant que lorsque mon regard se pose sur le rebord de la fenêtre où s'accumulent poussière et mouches mortes. La fin du monde est proche ! Je suis vraiment nulle, moche, grosse, conne et incapable de garder cette maison propre. Alors je pleure. Je crie. Je me mords les lèvres pour ne pas réveiller Zoulette. Je vide mon corps de toutes les larmes que je peux. 

 

Je refais le cheminement de ces derniers jours, ces dernières semaines et je remets tout en question. Ma spécialité dans ces moments là. Broyer du noir, tout envoyer valser et remettre mes 27 années en question. Quelle belle objectivité !  Mon fils de 18 mois qui se lève de plus en plus tôt. Qui râle dès le matin d'ennui ou de demande d'attentions. Qui veut jouer tout le temps jouer. Qui veut aller dehors, toujours dehors ! Qui ne reste calme pas plus de 3'20min. De ce boulot que je rêve d'effectuer mais dont je ne trouve pas l'energie aujourd'hui pour avancer. Alors je me plains que ça ne va pas assez vite. Que l'argent ne rentre pas à torrent comme je le souhaiterai. Que les projets s'accumulent dans la case stand-by ! Que c'était ridicule de se lancer dans ce projet d'entreprise. Qu'avec un fiston dans les pattes, une maison à gérer c'est ingérable. Alors je pleure. Je pleure car en même temps j'adore mon entreprise et je n'aimerai rien changer pour autant. Me retrouver derrière un bureau avec un patron sur le dos, ne me rendrait pas plus heureuse. Peut-être plus riche. Mais quel est le plus important?

Entre deux gémissements mon regard se pose sur le jardin et les feuilles mortes qui s'accumulent dans un coin. Grrr je déteste les feuilles mortes. Symbole du temps qui passe, de la vie qui trépasse. Du manque d'énergie à mettre un bon coup de balai. C'est tellement triste n'est ce pas? 

 

C'est souvent à ce moment là, après 15 minutes de pleurs et d'appitoiement sur mon sort que mon être se dédouble. Et le moi-jugement fait son apparition pour m'observer avec son oeil critique. Et me balancer à la figure le ridicule de la situation. Oui je sais que j'ai tout pour être heureuse. Mon homme, mon fils, mon pays, ma vie ! J'aime tout ça ! 

Mais seulement il y a des fois où trop de fatigue tue la fatigue. On perd l'énergie de tout. De ranger. De travailler. Pas le temps de dormir quand tu vois tout ce qu'il y a faire autour de toi. Marre de jouer. Oui car j'en ai marre de jouer avec mon fils. Ca ne m'amuse plus. Mère au foyer je ne le supporte plus. Mon homme m'entendrait il m'engueulerait en me rappelant mon entreprise, mon association, mes activités, et ma vie qui ressemble à tout sauf à celle d'une mère au foyer. J'adore profiter de lui, de le voir grandir, mais ZAM lui dit lui même, Zoulette et Moi on arrive au bout de notre cohabitation. Il ne me regarde plus. Refuse mes bisous. Refuse mes calins. Court dans les bras de son père quand il rentre le soir et m'ignore bien plus que je puisse le tolérer. Pauvre gamin il m'a sur le dos 3 jours par semaine, une mère qui ne passe plus 100% de son temps à jouer. Une mère qui cherche à continuer sa vie de femme. Rien d'exitant. Je le comprends tellement. Pas drole Maman. 

 

2 jours de crèche c'est tout ce qu'on a. On est sur liste d'attente depuis des mois pour la 3ème journée. Le confier à une inconnue chez elle ou chez moi. Je n'y réfléchis même pas. La famille qui pourrait aider? A 17000 km c'est un peu compliqué. Alors oui bébé tu n'auras que Maman pour te garder. Et quand on aura épuisé les moments de calins, de jeux, de rire et bien il va bien falloir continuer à se supporter.

 

Je veux tout et rien à la fois. Ecrire me fait du bien. Je me relis et ris d emoi-même. J'ai bien fais de me poser là pour exprimer tous ces sentiments. Je pleure. Je me déteste. Je sais à quel point je broie du noir alors qu'hier je disais à Zam à quel point la journée fut bonne avec Zoulette. Mon fils qui me rend si fière, qui est si gentil, si calme. Comment me suivre? Même moi je perds pied face à mes idées. Il n'y a pas de solution. Il n'y a aucune objectivité. D'ailleurs certaines chose racontées sont fausses tellement qu'elles sont subjectives. Mais là tout de suite c'est que je pense. Je me connais dans quelques heures tout cela sera oublié. Jusqu'à la prochaine crise de pleurs. Il n'y a pas de solution. Sauf que j'arrête de me plaindre. D'ailleurs je déteste les gens qui se plaignent. Alors en faire partie? Berk... Et souffler. Et aller de l'avant. Et voir le bon côté. Et sourire. Ce que je fais tous les jours en fait. Sauf que là tout de suite, j'ai juste envie de pleurer.....

 

Foutue machine à laver...

Repost 0
Published by Melle Mam - dans Et les autres...
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 04:31

photo-copie-1.JPGPeut être l'auriez vous aussi remarquer avec vos cher et tendres et bébés. Mais ils ont leur phase. Un jour ça va un jour ça va pas. Finalement ils sont comme nous. Si un matin tu te lèves du mauvais pied, tu peux être désagréable pour la journée. Et bien mon fils n'échappe pas à la règle. Sauf que pour lui, c'est vraiment cyclique et ses cycles durent 3 semaines !

 

Je crois que nous l'avons remarqué depuis qu'il est tout petit bébé. Au début c'était facile je notais tout. Les heures de dodos, les heures de pleurs, les heures de jeux. Une façon pour moi de mieux le comprendre en analysant mes écrits le soir une fois bébé couché. Et on s'est vite rendu compte que ces bons et mauvais cycles durent 3 semaines environ en alternant. 

 

Aujourd'hui il a 17 mois et c'est toujours valable. En général ça commence après une période ou tout va bien. C'est vrai je peux crâner il est plutôt cool comme bébé (oui je crâne car en ce moment il est dans son bon cycle, j'aurai peut parlé de lui différement il y a 10 jours). Donc tout va bien, on se la coule douce, et un matin la donne change. Un matin suffit pour me dire que la tranquilité est terminé. Il ronchonne. Il râle. Il s'ennuie au bout de 12 secondes. Il ne veut jouer à rien. Ou à tout à la fois. Il n'aime pas tout ce qu'il a dans son assiette. Il fait son difficile. Là c'est évident la mauvaise période a commencé.

 

En général il nous faut quelques jours, une fois bien énervés, pour se dire que quelque chose ne tourne pas rond. On en discute, le matin en se réveillant, le soir en se couchant, pendant les siestes (ô combien bienfaitrices) de notre chérubin. On se retourne le cerveau, on l'observe, on essaie de comprendre ce qui ne va pas. Et souvent les raisons sont multiples : les dents (encore et toujours), une poussée de croissance (encore 3 cm ces dernières semaines), un mal quelconque (et ils peuvent être nombreux), un ras le bol des jeux présents, un ras le bol des menus préparés par maman... Bref toutes les raisons sont imaginables. 

Donc voilà une semaine qu'il est déjà bien pénible. Et nous on cherche des solutions. Et on les applique. En général on remet bien une semaine à trouver la bonne. On en essaye une. Puis une autre. Et enfin on trouve ce qui peut être ne pourrait pas aller dans son petit corps, dans sa petite tête. 

Une petite semaine plus tard, après une nouvelle adaptation de rythme, ou de nouveaux éléments, ou une nouvelle façon de faire ou, ou, ou.... comme par enchantement notre petit ange se lève un matin tout sourire. Et là je sais que c'est reparti pour 3 semaines. Et j'en profite un max. 

 

Depuis 3 semaines, surtout la semaine dernière il a été horrible vraiment très dur. Le début de la frustration du NON. Frustration de la parole. De la compréhension. J'avoue, on s'est fait un peu complètement dépassé par l'arrivée de ses crises de nerfs à se rouler par terre pour le moindre refus. On a très certainement mal réagit, mal agit les premiers jours. Puis on s'est posé, on l'a observé, on s'est documenté, renseigné, on en a parlé et on a adopté notre comportement à nous face à lui. Et aujourd'hui tout va mieux. 

Depuis deux jours il est souriant, parait moins frustré, il ne supporte pas encore le refus de notre part, mais ça dure 10 secondes et hop on repart sur de bonnes bases. Un peu beaucoup en manque de mon fils depuis quelques semaines (trop de boulot, trop de stress, pas assez de sommeil, pas assez de temps), j'ai mis quelques responsabilités de côté ces derniers jours pour plus profiter de lui. Ca aide aussi certainement à la meilleure entente et meilleure ambiance.

 

Je profite. Je l'observe. Je le caline. Je le prends en photo. Je suis fière de lui. Je me dis qu'il est loin d'être un bébé. Je lui apprends plein de choses. Je lui explique. Je me régale. C'est un petit bonhomme bien rigolo, bien gentil que nous avons là. Quel bonheur.

Mais je sais au fond de moi que dans 3 semaines nous repasserons certainement par une période un peu difficile. A chercher à le comprendre. A chercher à l'aider à grandir correctement dans ce monde. Je relativise et tout va mieux dans ces moments là. Il grandit c'est tout, il s'affirme beaucoup, et pour tout cela il a besoin de nous. Besoin que nous allions bien. Que nous soyons patients. Que nous soyons à l'écoute. Alors les 3 prochaines semaines promis je me repose, prend du recul, profite à 3000% du bonheur d'être maman, afin d'être en forme pour passer le prochain cycle !

 

 

Et chez toi, est ce que cela te parait cyclique aussi ? 

 

(La photo? Rien à voir vous me direz ! Mille pardons mais je suis déjà super émga contente d'avoir trouvé quelques minutes pour moi aujourd'hui pour écrire un billet. Je n'ai pas encore la prétention de me lancer dans un dessin. Les journées à 36 heures? J'en rêve ! Par contre j'ai un Iphone depuis quelques semaines alors je crâne avec mes photos.)


Repost 0
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 05:00

Je me connecte à Overblog et un pop s'affiche me disant que mon blog vient de passer plus de 45 jours en inactivité. 45 jours !!!! C'est fou comme je n'ai pas vu le temps passer. Depuis sa création j'écris chaque semaine, j'y pense chaque jour, je vous lis réguilièrement. Mais le blog il n'y a pas que ça dans ma vie, alors y'a un moment où on doit prendre du recul, s'organiser pour que tout se passe bien, savoir souffler, se reposer et profiter des bons moments.

 

45 jours sans activité du blog mais 45 jours qui ont certainement changé ma vie ! Vous savez ces projets que vous avez en tête depuis longtemps. Voir des années. Et bien ces projets un jour il faut les concrétiser. Cela demande du temps, de la patience et de la motivation. Je vous ai quitté pour des raisons professionnelles, pour la concrétisation d'un projet de vie qui traine dans un coin de notre tête depuis que je le connais. La volonté de créer quelquechose ensemble. C'est fait ! Mon amoureux et moi nous voilà entrepreneurs, associés, partenaires, collègues. Tout ça à la fois en restant avant tout mon amoureux. J'aurai envie de vous en parler. De vous expliquer. De vous montrer. Mais je suis blogueuse anonyme alors juste croyez moi, ce projet c'est magique ! 

Et depuis ces 45 jours j'ai cette douce sensation d'avoir fait le bon choix. Une nouvelle fois. De préparer encore mieux notre avenir. De voir d'autres projets se rapprocher. De me réveiller chaque matin avec le sourire. En sachant pourquoi on se lève tous les jours. Pour ceux qui me suivent vous savez que les projets sont nombreux dans notre vie. Tout plaquer pour le bout du monde restera sans doute pendant longtemps le plus fou. Mais chaque jour nous peaufinons notre vie. Pour quelle soit toujours plus belle. Toujours plus heureuse ! 

 

J'avais 9 ans quand la maitresse me demandait ce que je voulais faire plus tard: je lui répondais "être heureuse" ! J'ai toujours eu ce doux sentiment en moi que tant que ma vie m'appartenait. Tant que mes choix étaient les miens. Tant que nos décisions étaient prises pour le meilleur de tous. Et bien oui je pouvais être caissière ou pilote d'avion. L'important était mon bonheur.

 

Depuis que je suis en couple. Depuis que je suis Maman il s'en va sans dire que l'important est NOTRE bonheur. 

Nous avons des principes. Nous avons des rêves. Nous avons des envies. Et chaque jour nous nous battons pour rendre chacun de ces points réalisables. Dans la vie professionnelle. Dans la vie personnelle. Même dans l'éducation portée à notre enfant. Le destin a mis sur ma route l'homme le plus beau, intelligent, drôle, rêveur, juste, fou, amoureux que j'aurai pu rencontrer dans ma vie. Merci le destin pour ce coup de pouce. Mon homme mon semblable. Mon complément. Ma soupape. Car aujourd'hui cet homme et moi sommes en parfaite hosmose pour rendre notre quotidien le plus heureux possible.

 

Et quand chaque matin je vois ce petit bout de vie, se réveiller à des heures pas possibles (bébé gros dormeur est revenu), avec le sourire, avec l'envie de jouer et de profiter. Chaque matin je me dis que notre vie est drolement belle. Devenir Maman a été l'évidence suplémentaire dans cette bulle de bonheur. Il est mon tout. Avec son père ils sont ma vie ! Mon petit bonhomme de bientôt 16 mois qui croque la vie à pleine dents. Qui apprend plus de choses en une journée que nous en une semaine. Il est ma boule d'énergie. Il me comprend. Il m'analyse. Il "m'éponge" d'ailleurs un peu trop souvent. Si jamais un matin je me pose des questions sur nos choix, sur 'lavenir je n'ai qu'à le regarder pour tout oublier. Ma vie ne pourrait pas être plus belle sans eux.

La clé de notre bonheur? Ne jamais se plaindre. Voire le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide. Se dire que bientôt on en rigolera. Savoir prendre du temps à 1. A 2! A 3! On est comme tout le monde, on traverse aussi des périodes difficiles. On est parfois fatigué. Parfois désarmés. Mais ça ne dure pas. On se relève très vite et on avance. On battit notre vie de famille chaque jour de nos mains. Pierre par pierre. On attend jamais que cela nous tombe tout cru. On travaille dur. On passe d'un projet à un autre. On se fixe des objectifs. On s'organise. On sait parfois tout arrêter juste pour quelques heures de repos, de jeux, de rires ! On se ressource. On est chacun la boule d'énergie de l'autre. Les vases communicants. On était un duo. On est maintenant un trio. Et tout cela nous réussit plutôt bien ! 

 

Mon absence du blog est dûe à de nouvelles priorités mais je ne vous oublie pas. J'aime toujours écrire, raconter, partager. Et lire vos commentaires. Alors ne m'oubliez pas non plus, promis je reviens vite ! 

Et n'oubliez pas, vivez votre rêve, ne rêvez pas votre vie ! Vous êtes seules détentrices des clés de votre bonheur. Arrêtez parfois de réfléchir, de vous trouver des excuses et foncez ! Oui bordel foncez! Vivez ! 

 

 

Repost 0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 03:20

Il a 14 mois dans quelques jours, si on oublie ses deux premiers bois de réel nouveau né, on peut dire voila 1 an! 1 an que j'observe mon fils. 1 an que je constate presque impuissante qu'il faut redoubler d'imagination pour l'occuper. Depuis 1 an, il râle au bout de quelques minutes de jeux a la maison. Il s'énervait petit déjà déjà quand le jouet désiré restait trop éloigné de sa main, et qu'il devait se bouger un peu pour l'atteindre. Maintenant qu'il marche, il hurle quand son trotteur bruyant qu'il pousse avec entrain bute contre un mur. Satanés obstacles, la maison en est remplie n'est ce pas? Le trotteur bute sur un mur, un pied de chaise, un coin de meuble, un bout de tapis et mon fils hurle jusqu'à ce que la situation soit débloquée. Parfois par lui, souvent par nous fatigués de l'entendre ainsi vociférer.

 
Bebe-en-colere---Mademoiselle-Maman.png
Il a toujours mangé avec entrain, il dévore son plat, et est très heureux de pouvoir maintenant manger seul, au moins sa vitesse respecte sa faim. Oui car papa et maman sont bien trop lents, c'est bien connu! Mais cela serait trop facile, si nos solutions trouvées semaine après semaine calmaient cette impatience. Maintenant il hurle a sa dernière bouchée en voyant le dessert arrivé. Il ouvre de très grands yeux, tend les bras loin devant et hurle jusqu'à en avoir plein la bouche. Ca ne va jamais assez vite !

 

Chaque situation du quotidien a évidemment son lot d'impatience. Le déshabiller alors que le bain coule et qu'il veut y aller là maintenant tout de suite, quitte à y sauter entièrement vêtu .

Le réveil du matin ou celui de la sieste, il n'appelle pas, il hurle jusqu'à ce qu'on entre dans la pièce, ouvre les volets et voilà qu'il retrouve le sourire en 1 seconde chrono. 

La minute où maman décide de faire autre chose que de s'occuper de lui.

L'arrivée au parc, le descendre de la voiture alors qu'il a vu les jouets au loin et qu'il aimerait déjà être dessus. Il rigole, se débat, cherche à descendre tout seul. 

 

On pourrait croire que mon fils est capricieux, mais je peux (presque) assurer que non. Car le reste du temps il est adorable. Il ne fait pas (encore) de bêtises. Il écoute (plus ou moins) quand on lui dit Non ! Vient ! Mais a du mal avec Attend! Il ne fait pas de colère pour obtenir quelque chose, c'est différent, il est juste... Impatient !

 

Je suis du genre à tout observer, tout analyser, pour trouver toujours une solution adaptée (vous me connaissez maintenant). Là j'avoue je baisse les bras. Je ne sais plus. On a essayé tellement de choses. Mais comment expliquer la patience à un bébé de 14 mois ? Surtout qu'à force de discuter pendant des heures de notre progéniture, le soir quand il est couché, avec ZAM on a fait THE découverte. Comment notre fils peut-il être patient dans sa vie alors que nous même, son père, sa mère, qui lui avons transmis nos gènes les plus précieuses (comprenez toutes les gènes, les bonnes et les mauvaises) le sommes aucunement ??? (Si vous n'avez rien compris reprendez la phrase au début. Si vous avez tout compris chapeau!) Hein comment ? Comment lui apprendre la patience alors qu'au quotidien nous faisons preuve d'impatience. Quand on a une idée en tête c'est pour maintenant, certainement pas pour demain. Quand l'un a décidé quelque chose l'autre a interet d'être au diapason. Zam super-ponctuel, me fait très bien comprendre son impatience dès ma première seconde de retard. Moi psycho-rigide je lui fais les gros yeux quand il ne fait pas dans la foulée ce que je lui ai demandé si gentiement la seconde d'avant. Bref, autant demandé à un éléphant d'apprendre la légereté à ses petits.

 

Je ne vous cache pas que cette révélation ne nous aide aucunement à canaliser l'impatience de Zoulette. On essaie encore et toujours de ruser. On apprend à vivre avec son ronchonnement perpétuel. Et en l'observant de plus près on remarque que ses défauts, tous ses défauts il nous les doit. Quel beau cadeau nous lui avons fait là! Il serait temps qu'il nous remercie. Ha ha ha Zoulette s'ennuie très vite. On dirait sa mère. Zoulette veut toujours être dehors. On dirait son père. Mouai mais pas facile de ranger la maison, faire la vaisselle depuis le jardin. Alors j'étends du linge !!! Zoulette ronchonne de mécontentement. On dirait sa grand-mère (maternelle bien sûr) Ca craint non à 14 mois de ressembler à sa mamie? Zoulette fait semblant de pleurer à chaque bobo, pour qu'on s'occupe de lui. On dirait sa grand-mère (la mienne cette fois çi) Hypocondriaque a 1 an, cela a-t-il déjà été diagnostiqué? 

 

Finalement ce n'est pas à Zoulette que l'on devrait apprendre le bon sens de la vie? Si vous voyez ce que je veux dire! Mais qu'ont foutu nos parents il y a 30 ans?

 

Bon je vous rassure notre Zoulette est aussi clown, dormeur, câlin, joueur, coquin, attentif, rigolo, sage, observateur, gentil, malin, curieux, intelligent, et ça évidemment... c'est le portrait craché de sa mère ! 

 

 

 

Et chez toi, quels défauts as-tu bien voulu refiler à ta progéniture?

 

 

 

 ____________________________________________________________________________________________________ 

Résultat Concours "Laisse moi rire de tes principes"

Random a choisi pour moi.

Commentaire n°14 posté par Audrey de Maman Café Addict Félicitations ! (Envoie moi par mail ton adresse postale stp)

Félicitations à la gagnante. Et un très très grand merci aux nombreuses participantes !!! Je vous aime fort ! (Je les déjà dis non?)

Repost 0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 04:20

Article sans dessin - Mademoiselle MamanSouviens toi bien je suis certaine que toi aussi avant tu avais des principes ! Avant d'avoir des enfants tu te disais qu'un gosse la tétine à la bouche c'était moche ! La colère dans le supermarché la honte suprême ! Un doudou à 5 ans ridicule ! Des parents débordés incompréhensibles. Les sujets sont nombreux sur lesquels nous jeunes mamans nous ne sommes parfois pas d'accord. Nos avis divergent et pourtant on est toutes pareilles, on a eu des principes, on a jugé, catalogué. Et aujourd'hui, avec nos chérubins dans les bras? notre gamin accroché à nos baskets? Aujourd'hui qu'en reste il de nos principes?

 

Un peu psychorigides sur les bords (surtout moi) avec ZAM nous étions plein de certitudes pendant la grossesse. Nous avons passés des heures à imaginer notre fiston et à fixer d'ores et déjà les règles de vie ! Certaines ont même été écrites pour être certaines de ne pas les oublier ! "Nous notre fils il fera ça ! Mais certainement pas ça ! Il se tiendra bien à table ! Et dira bonjour et aurevoir ! Notre fils sera poli, bien elevé, propre, respectueux, calme, souriant, câlin, sociable, honnête, intelligent." Oui bien 1 an après notre fils est avant tout un bébé. Et un bébé ça te chamboule une vie, les principes avec ! Pas d'accord? Alors j'ai décidé de prendre tout cela à la rigolade, de me dire que je suis loin d'être la seule à perdre pied parfois ! Et que non on n'a pas tout raté. 

 

Comment Zoulette, bientôt 14 mois, a capté ntre histoire de principes à nous? A sa façon j'ai envie de dire ! Déjà pas de tétines à la maison. Hourra qu'est ce que nous sommes fiers ! On le dit assez souvent! "Une tototte? Ha non quelle horreur ! Jamais eu!" Pas de tétines, mais un petit doigt sacrifié quelques semaines (au tout début) des pleurs qui sont devenus des habitudes, du ralage qu'il est difficile parfois de supporter. Et non pas de tétine mais un doudou ! Oh c'est mignon un doudou me direz vous ! Oui mais celui là n'a plus de forme, sent la bave-lait-digestion-humidité malgré son passage à la machine régulier. Alors bien que j'essaie de l'éviter mais souvent Zoulette se balade avec ce doudou dégoutant dans la bouche ! Je me dis que ça le rassure. Quand il est fatigué ! Peu importe le résultat est là ! 

 

Des rituels à gogo ont été utilisé pour mettre en place le sommeil de notre chérubin. Bingo ! A 8 semaines il dormait 12 heures. De 3 à 6 mois il dormait 14 heures. Sans oublier les siestes quotidiennes le matin, l'après-midi, le soir ! Bébé dormeur que du bonheur ! Oui mais sur 12 heures il existe la nuit, et le jour aussi ! De ce côté on a parfois ét émoins bon. Un bébé soit disant reposé mais raleur (ça se calme depuis qu'il marche hourrraaaa!!!) Et je râle le matin. Le midi. L'après-midi. Le soir. Je suis content et dans la seconde d'après je ne suis plus content ! Quand tout va bien ça va mais quand tout va mal je le fais savoir par un murmurement continuel qui t'use les tympans de jeunes parents. On a tout essayé. Il s'avère que c'est de la frustration. Et bien dis donc si jeune et si frustré, il a pas finit d'en baver le pauvre petit !


"On ne gave pas un enfant pour avoir le silence!" Euh ça c'était bien avant, impossible d'imaginer le besoin de silence, de calme, de solitude que tu eux ressentir quand bébé te ronchonne dans les oreilles comme un bourdonnements depuis des heures (10min? seulement? c'est vrai?) Alors là le pain, le biscuit sec, le fruit qui traine, la carotte crue deviennent tes meilleurs amis pour le faire taire !!!! Le cercle vicieux vous l'imaginez. Après il ralait jusqu'à manger ! Plus de manger ! Encore manger ! Bravo !

"Jamais je ferai comme ses parents qui règlent leur vie autour de leur enfant. Parent ça ne veut pas dire prisonnier!" A la maison on est pour le chamboulement de routine. Les sorties pas prévues. On aime être de la fête partout tout le temps. Oui mais parfois il a mal dormi la nuit passée alors on ne va pas bouger pour la sieste du matin, celle de l'aprèm et le début de soirée fatigué. Oui j'aimerai bien rester pour déjeuner avec toi mais tu comprends c'est plus facile de le nourrir à la maison, alors m'en veut pas mais je vais rentrer ! Rendez-vous à 10h30? tu ne veux pas plutôt 10h15 ! Histoire qu'il fasse une sieste dans la voiture, si jamais il s'est levé trop tôt, oui mais s'il a bien dormi 10h40 c'est mieux ! Sauf s'il ne s'endort pas dans la voiture dans ce cas la poussette c'est l'idéal ! Sauf quand... Bref ! A dîner chez vous samedi soir? Ok quelle heure? 20h? Mmmh non poulette ça fait un peu tard, tu sais faudrait pas qu'il s'endorme dans la voiture en arrivant, sinon impossible de le rendormir chez toi, et j'aime pas le coucher trop longtemps après le bain, le mieux c'est qu'on arrive à 18h avec nos 15 sacs, on fait le bain chez toi. Le diner du petit. Et avec un peu de chance je ne m'endors pas avec lui quand je vais le coucher ! 

 

"Quoi mon salon? Une salle de jeux? Que ni ni !" Bon ok je vous l'accorde quelques jouets trainent par ci par là ! Mais trois fois rien : un cheval à bascule. Un circuit de petites voitures. Un champignon qui s'allume et fait de la musique. Un parcours de la jungle pour faire passer des boules. Un coffre à jouets remplis de petits trésors (des voitures, des balles, des livres, des trucs qui font de la musique, des machins qui s'allument...). Une bibliothèque remplie d'imagiers pour bébé. Trois fois rien je vous dis ! 

"Quoi ma voiture?" Un univers d'enfants! Mais pas du tout ! Vous avez saisi?

 

"Mon enfant ne mangera que des petits plats bio faits maison. Je lui apprendrais à aimer chaque légumes. chaque fruits. Tout ce qui est en rapport de prêt ou de loin avec des sucreries seront évidemment bannies de la maison". Evidemment un petit pot industriel parfois ça dépanne : le soir quand papa et maman ne veulent pas cuisiner, le week-end en balade, le mercredi au parc, et le vendredi car faut pas déconner on ne cuisine pas la veille du week-end ! Et les sucreries? Il aime tellement le chocolat ! Et le pain le fait tellement... taire ! Passons...

 

"Jamais je serai esclave à la maison!" C'est sans compter les repas où il mange seul. Avec les doigts. Au mieux avec la cuillère. Du coup qu'il en profite pour refaire la déco de la cuisine, sol, murs (non pas plafond quand même). Le biberon du soir qu'il boit seul dans le canapé avant de faire des essais de renversage par la droite, renversage par la gauche, alors ça coule ou pas? Ca tache ou pas? Mmmh la moquette grise et le canapé blanc de maman, elle va adorer ! Ces petites mains mal lavées, chocolatées ou fruitées, en tout cas collantes sur les fenêtres, les murs blancs et les meubles adorés ! 

 

Evidemment des exemples il y en a un paquet. Ces petites principes qui volent en éclat les uns après les autres jour après jour, mois après mois. Quel parent tu seras? Impossible de l'imaginer objectivement avant de le devenir. Alors oui certains principes perdurent : pas de tétine, il s'endort seul, pas (encore) de colères au supermarché, il écoute le NON !, commence à avoir peur de mes gros yeux méchants et mon petit doigt en l'air qui veut tout dire. Oui mais il a 14 mois. Permettez moi de revenir sur ce sujet au Terrible 2 ! Terrible 3 ! Terrible 10 ! Mes principes je les aime fort, mais aujourd'hui je me dis que si mon fils est poli et respectueux à 2 ans c'est pas trop mal ! Le reste on verra comment ça se passe ! 

 

 

 

Haaaa parents ! Pas tous les jours évident !

Et toi tes principes ça donne quoi ? 

 

 

 

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

CONCOURS ATELIER ZINZOLIN

Parce que j'adore toutes ces créatrices. Parce que j'aime vous gâter. Et puis parceque les concours y'a que ça qui vous fait vraiment venir en masse ! Gggrrrr

Mais vraiment ça me fait plaisir de vous offrir de nouveau un cadeau des ATELIERS ZINZOLINS de Marylin et Nathalie : Quoi quoi tu ne connais pas? Bouuuuh fonce sur leur site internet tu vas craquer d'amour !!! 

Au choix à gagner : 

-un doudou zozio pour les tout petits

-ou un pistolet à bisous

-ou une baguette magique pour les grands

 

Pour jouer c'est simple :

- Me laisser un petit commentaire sympathique (franchement tu lis l'article avant de jouer au concours ou pas?) en répondant à l'article et en me disant quel cadeau tu préfères! Quel article préfères-tu sur leur site?

- Devenir fan de la page Facebook de l'Atelier ZINZOLIN

- Partager cet article sur facebook, hc, twitter et la planète Mars !

- Si tu as le temps découvrir et aimer la page facebook du blog

- Jouer avant Mercredi 29 Mai 23h59

Bonne chance ! 

Repost 0
Published by Melle Mam - dans Concours en cours...
commenter cet article
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 06:36

Article sans dessin - Mademoiselle MamanDepuis que je suis Maman je crois que le temps est devenu mon premier ennemi, mon meilleur ami à la fois ! Ma vie est une question de temps ! Une course contre le temps ! Une histoire de temps ! 

Je suis tout le temps en train de parler de lui ! "La journée est passée trop vite !" "Je n'ai pas vu la semaine passer !" "Quoi déjà 12h !!!" (ça marche avec 14h, 16h, 20h!!!) Mais surtout depuis que je suis maman, le temps passe trop vite avec mon bébé ! On me l'avait dit. Rabâché. Je n'avais pas compris ! Le temps passe trop vite. Ce bébé je l'ai tant attendu. Porté. Fait naitre. Profitais de ses premiers mois. Et bing il a 13 mois ! Il gambade partout. Ne ressemble plus du tout à un bébé. On dirait un mini-zam en culotte courte sur mini-pattes ! Les mêmes cheveux. Les mêmes yeux malicieux. La même bouille de coquin ! Et je crois que ce gamin a tout l'humour de son père ! 

 

Alors oui j'ai un problème avec ce temps qui m'offre tout ce qu'il a de plus beau ! Mais qui m'oblige parfois, tout le temps à me concentrer pour profiter. Pour savourer. Car le temps d'y penser et hop on est passé à autre chose. Le temps me surprend chaque jour, chaque seconde. Evidement surtout quand j'observe mon bébé. D'ailleurs faudrait que j'arrête de l'appeler comme ça quand je l'observe discrètement devenir un vrai petit gars. 

 

Hier (oui oui presque) Zoulette naissait. Et aujourd'hui, d'un seul coup d'un seul je m'apperçois qu'il marche à longueur de journée. Qu'évidemment ça ne lui suffit plus (non non maman 15 jours de marche c'est que-ni-ni) Zoulette cherche à courir. Il pointe du doigt tout ce qu'il veut. Repousse tout ce qu'il ne veut pas. Imite nos sons même les plus incongrus (je raconte Zam ou je te laisse ta dignité de père modèle?). Fais le bruit de la voiture en jouant avec ses miniatures. Claque des mains dès qu'il entend le mot Bravo! Envoie des bisous quand on lui demande ! Me montre la casserole qui déborde en rigolant ! Fais signe de la main pour dire bonjour et aurevoir. Vide les placards. Range ses jouets avec mes poeles ! Dessine puis va mettre ses papiers à la poubelle. Partage tout ce qui passe entre ses mains! Fais des câlins tout doux dns le creu de mon coup quand il se réveille ! Se met sur la pointe des pieds pour essayer de tirer la chasse d'eau des toilettes. Dis "miam-miam" quand il se régale. Se marre tout le temps. Fais le clown. Joue à cache-cache ! 

 

Bref hier mon Zoulette était un tout petit bébé. Plus maintenant. Il se déplace. Il communique. Se fait comprendre. Joue de plus en plus seul. Explore la maison. Sa frustration (et ses ralages!!!) a nettement diminué depuis qu'il peut aller là où il veut. Ce qui me vaut des nouvelles frayeurs. Du genre je le crois derrière moi au parc, et en fait non il est déjà au toboggan. Ouf! Je le crois au tobboggan et non ! Il est déjà aux balancoires. Je laisse la porte ouverte le temps de sortir les poubelles et je le retrouve sur le côté de la maison ! Mon attention a interet d'évoluer aussi vite que ce bébé. 

 

Le temps est un coquin. Il m'empeche de faire ce que je veux dans la journée. Me fait réaliser des jours plus tard que mon fils grandit. Me donne l'impression d'être toujours en retard !  Et parfois je manque de temps pour profiter. Alors, comme ce matin, parfois j'arrête tout. Tout ce que je suis en train de faire. Et je me pose au milieu des jouets avec lui. Je rigole. Je fais le clown. Je le dévore de bisous. Je lui dis que je l'aime fort fort fort ! Je l'observe. Et à ce moment je me dis "Merci le temps de m'avoir porté jusqu'à mes 26 ans! Merci le temps de me laisser l'éternité avec mon tout-petit-petit-petit bébé, qui devient si grand !" 

 

 

 

Et toi, comment gères-tu le temps chez toi?

 

 


Repost 0
Published by Melle Mam - dans Mois après mois
commenter cet article
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 04:48

Je suis certaine que tu le connais. Que tu me comprends. Et que tu me même te reconnaître.

Imagine une journée off, une journée où tu ne travailles pas et que tu es en tête à tête avec ta tête blonde pour la journée.

Mère au foyer c'est peut être chaque jour de chaque semaine que tu vis cet instant. Pour celle qui travaille c'est pour chaque jour où ta to do list ne se désemplit pas, mais ta fatigue de la semaine s'accumule.

Il est 14heures, nous sommes Vendredi.

Depuis ce matin :

- J'ai mis un réveil à 6h30 pour être certaine de profiter de chaque instant

- Je me suis levée, préparée, j'ai déjeuné, lancé une lessive, rangé celle de la veille

- J'ai préparé le repas de ce midi, organisé sa lunch box à lui, rangé tout ce qui trainait

- Je l'ai entendu appelé à 8h, je lui ai apporté son biberon, et me suis mise à l'ordi pour travailler... 3 minutes

- Avant l'appel, le vrai, celui pour commencer la journée, le biberon déjà engloutit

- J'ai joué, l'ai fais déjeuné, je lui ai fais sa toilette, l'ai habillé, lui ai courru après pour mettre les chaussures, qu'il a enlevé, que je lui ai remise, qu'il a enlevé de nouveau, que j'ai décidé de mettre plus tard et joué de nouveau pour calmer ses gérémiades

- J'ai rangé la cuisine de son petit déj, apocalypse oblige, j'ai passé l'aspiro et ai lavé le sol !

- J'ai étendu la lessive lancée 1h plus tôt

- J'ai préparé mon sac, vérifié 15 fois de ne rien oublié

- Je lui ai courru après pour mettre les chaussures, le gilet, l'ai gardé dans les bras le temps d'enfiler les miennes car par terre il ralait

- Je l'ai installé dans la voiture et go nous partons. Il est 9heures!

- Nous sommes arrivés à la bibliotèque pour notre activité du vendredi matin : Toddler Time, chansons et histoires en anglais.

- Je l'ai sorti de la voiture, ai voulu le garder dans les bras mais il voulait marcher, alors on a mis 10 minutes à faire les 10 mètres jusqu'à la salle. Là se sont enchainées 30 minutes d'activités où j'ai décidé de ne plus vouloir le garder contre moi et le laisser aller où il veut dans la salle, sinon je passe 30 minutes à lui courir après. Voilà comment je me retrouve à 27 ans à danser tsoin tsoin, faire le canard au milieu d'autres mamans tout aussi naïves que moi. Nos gosses s'en fichent, le mien s'interesse qu'à la porte du placard du fond. Bref.

- On repart, je le remets dans la voiture et je rejoins une copine au jardin botanique. Il est 10h30 ! 

- J'ai fais un tour de poussette pour essayer de l'endormir. Youpi j'ai gagné ! 32 minutes de répit ! J'ai regardé le fils de ma copine nourrir les canards. J'ai papoté de trucs de filles. Et enfin je me suis assise pour commander un café. Il est 11 heures! 

- Zoulette se réveille, je trouve toutes les occupations possible pour le garder au calme vers nous. il joue avec une cuillère et un verre. C'est bruyant mais il est heureux. Alors bon... 

- J'ai évité trois chutes. Mais j'en ai lassais deux passer. J'ai consolé. Rassuré. Fais la clown pour le faire marrer. 

- Finalement il est temps de rentré. Nos garnements ont faim et luncher à la maison sera plus convenable (donc lunch box préparées pour presque rien !)

- Du café à la poussette. Sur le chemin il a voulu marcher 30 mètres! De la poussette à la voiture. On rentre.

- J'ai préparé deux déjeuners pendant qu'il jouait. J'ai déjeuné avec mon fiston d'amour. 

- J'ai nettoyé de nouveau la cuisine à fond (on remet ça ce soir?) Fais la vaisselle. Vidé le lave-vaisselle. Lancé une nouvelle lessive (qui bip d'ailleurs depuis 15 minutes lol)

- J'ai joué au ballon à quatre pattes dans le salon. Fais une course à travers la maison. Imité le grand méchant loup qui allait le manger tout cru. 

- Rangé ses vêtements propres dans sa chambre. Pleurait comme une madeleine en l'observant traverser toute la maison en marchant pour me rejoindre, éclaté de rire ! Décidé de le mettre à la sieste. Raté un ou deux rituels du coup il a pleuré. Il a hurél quand je l'ai quitté.

- J'ai levé la voix. Dis qu'il était temps de dormir et il s'est tu. Silence ! Enfin seule. Plus de poids sur les bras. Plus de chouignements dans les oreilles. Plus de mini-moi dans mes pattes à tirer sur ma robe.

 Le-coup-de-barre-de-14h---Mademoiselle-Maman.png

 

Je baille. Je suis fatiguée. Comme s'il était temps de terminer la journée. Manque de bol il est tout juste 14 heures passées. Je pourrais peut-être aller faire une sieste moi aussi? Oui mais...

Oui mais je dois encore étendre la lessive qui bip, préparé nos affaires pour notre soirée de ce soir, écrire un article dans le blog et annoncer enfin les gagnantes du dernier concours, terminer ma to do list boulot qui traine depuis 5 jours, assurer les papiers administratifs qui attendent depuis 15 jours, trier les photos du week-end dernier pour faire un album, pensé au diner de ce soir et pique-nique de demain... et ZOULETTE sera réveillé dans 2 heures au mieux. Alors hop arrête de trainer par là toi, au turbin !

 

A 9h, à 10h, à 11h, à midi j'avais déjà l'impression d'avoir une journée dans les pattes. Il est 14 heures j'ai l'impression de faire une nuit blanche ! Finalement j'aime beaucoup les journées crèches/bureau. C'est mon repos de la semaine ! Que ceux qui disent qui pensent que mère au foyer ce n'est pas fatiguant viennent lire cet article. 

 

 

Et vous à quel heure le coup de barre de la journée? 

 

 

 ____________________________________________________________________________________________________ 

Résultat Concours "Son premier gouter d'anniversaire!"

Random a choisi pour moi.

Commentaire n°12 posté par Fanala Félicitations ! (Envoie moi par mail ton adresse postale)

Commentaire n°2 posté par Maman Pipelette Félicitations ! (Envoie moi par mail ton adresse postale)

Félicitations aux gagnantes. Et un très très grand merci aux nombreuses participantes !!! Je vous aime fort ! 

Capture-d-ecran-2013-05-10-a-15.23.09.pngCapture-d-ecran-2013-05-10-a-15.23.20.png 

Repost 0

Facebook---Mademoiselle-Maman-copie-2.png Hellocoton---Mademoiselle-Maman-copie-2.png Twitter---Mademoiselle-Maman.png

Le-Blog---Mademoiselle-Maman.png Les-conseils---Mademoiselle-Maman.png

Coup-de-coeur---Mademoiselle-Maman.png Monsieur-Papa---Mademoiselle-Maman.png

 

Melle-Mam---Mademoiselle-Maman.png

 

Mademoiselle-Maman-2013-copie-1.pngA Propos : Zaz + Zam = Zoulette (né en Avril 2012)  et Zébulon (né en Février 2015) Quelle est la recette du bonheur? Les coups de gueule d'une jeune maman? Les joies et les peines d'une famille expatriée en Australie ! Notre quotidien de jeunes parents...

Les réponses aux questions que l'on se pose toutes (enfin moi je me les suis posées hein...)! Je m'appelle ZAZ, j'ai 30 ans. Je suis folle amoureuse (et il me le rend bien!) de ZAM depuis bientôt 8 ans. Nous sommes les parents de Zoulette et Zébulon, deux p'tits gars adorables et déjà plein de malice. Mademoiselle est devenue Maman : découvrez mon histoire et mon quotidien !

 

Retour à la page d'accueil

 

Me contacter : zazdaustralie@hotmail.com 

 

 

Articles-recents---Mademoiselle-Maman.png

Categories---Mademoiselle-Maman.png

 Newsletter---Mademoiselle-Maman.png

Pour suivre l'actualité du blog en direct...

Blogroll---Mademoiselle-Maman.png

 

- Marjolaine de Mamour Blogue

- La Prune Blogueuse

- Sous une étoile

- La Reine de l'Iode

- Fanala dans BB en route

- Marjolie Maman

- Sophia, expatriée en Asie "30 ans une vie nouvelle"

- Chez Vany

- La mare au canard de la Mère Cane

- Joyeux Bordel au fond du Jardin

- BlaBla et cie de Sophie

- Papa Blogueur

- Maman Café Addict

- La Vie rêvée de Maman

- Chroniques d'une Maman

- Lady Butterfly

- Anaïs et sa petite vie

- Hélène Citrouille

- Adventure Mom 13

- Les sorcières au clair d'étoile

- Ma vie en couleurs

- Baby meets the world

- La mère flémarde

- 1 boîte 2 bonheur

- Read my mind

- Kiff mes secrets de canon

- Petite fleur de cerisier

- Maman est occupée

- My Baby Girl Blog

- La mélodie des jours

- BBBs Mum

 

 

 

A-droite-a-gauche---Mademoiselle-Maman.png

 

 

Mes illustrations plaisent. Mes illustrations se baladent à droite à gauche sur les blog des copines !

Retrouvez ici tous les articles illustrés par ©Mademoiselle Maman ! 

 

 

- Bannière et Avatar chez Mamour Blogue

 

- Bannière et Avatar pour les 3 ans de blog de Lady Butterfly

 

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

 

- "J'ai toujours pas de rideaux", chez Blabla et cie

 

- "Avant j'étais une femme normale, mais ça c'était avant!", chez Maman Bavarde

 

- "Alors? Débordée?", chez Mamour Blogue

 

- "Tu peux pas compatir, t'as pas d'autres enfants", chez Truffi.net

 

- "Off", chez Rachel Passions

 

- "Inventaire à la Prévert", chez Véro Vire au Vert

 

- "Le Terrible two est arrivé!", chez Blabla et cie

 

- "Vivre dans un tourbillon", chez Mama Twins

 

- "Allo la Dass", chez Vive les pestes

 

- "Ma dépression post-partum", chez Les Blablas de Lili

 

- "Elle est plus forte que moi", chez Mon Incroyable Vie de Maman

 

- "Aujourd"hui j'aurai du reprendre le travail" chez Mama Twins

 

- "Bébé qui pleure = couple en péril", chez Les Blablas de Lili