Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 23:33

Une semaine et deux jours viennent de s'écouler sans que je m'en rende vraiment compte. C'est donc vrai qu'avec l'arrivée de bébé nous perdons toute notion de temps. Après plusieurs semaines d'impatience, notre ZOULETTE est finalement arrivée le jour où on s'y attendait le moins. A J+4 du terme, le mardi, je venais d'accepter enfin que ce bébé d'amour ne viendrait pas seul et serait déclencher par le gygy le Jeudi suivant. Mes parents étaient arrivés depuis 3 jours à la maison, et tout le monde était finalement ravi de partager ces derniers instants de grossesse.

 

Capture-d-ecran-2012-04-19-a-02.02.53.pngLe Mardi en me réveillant je fais à peine attention aux nouvelles douleurs de la nuit et aux légères contractions de plus en plus nombreuses. ZAM part au travail, moins préoccupé que ces derniers jours, et nous décidons avec mes parents d'aller nous balader dans la City. Et oui c'est leur première fois chez nous sur notre île, il est temps de visiter un peu ! Dans la matinée, ZAM s'entretient comme prévu avec le gygy pour faire un point vu que je suis après terme. ZAM lui énumère mes nouveaux symptômes, juste à titre d'information, mais le gygy étant disponible à la maternité demande à me voir, juste pour un check ! Au téléphone, j'explique à ZAM que cela ne m'arrange pas du tout, je vais bien, et je suis en promenade avec mes parents. Aucune raison de s'inquiéter. Mais mon ZAM insiste, alors je l'écoute et le voilà qui quitte le bureau pour m'emmener à l'hôpital.

 

La prise en charge est rapide, la mide-wife m'installe pour le monitoring, mon tout premier ! Il est 14h, elle me propose un lunch que j'accepte volontiers. L'ambiance est sereine, nous rigolons de la situation, écoutons avec amour les battements de coeur de notre enfant, observons la courbe des contractions sans trop comprendre. Je me sens bien. Pas de douleurs particulières. Après 30min, le gygy vient lire les résultats et là tout s'accélère…

 

En effet, mes contractions sont régulières toutes les 10 minutes. Et progressives. Le col est ouvert à 3 et mou. Une chose est sûre je ne rentrerai pas à la maison ! Le monde s'arrête à ce moment précis, pour venir se centraliser sur cette chambre de travail, autour de mon lit, des yeux de mon homme et des paroles du docteur. Le travail est bel et bien commencé. Il faut être patient, mais bébé devrait bientôt arriver. Ma première pensée est pour ma valise, prête depuis 1 mois, restée à la maison ! :-) ZAM propose d'aller la chercher après l'arrivée du bébé, la mide-wife lui suggère d'y aller maintenant ! Il n'est parti que 45 minutes, tout juste le temps pour sentir de nouvelles douleurs, des vraies ! Il est 15h30.

 

Comme si j'attendais que le médecin me le confirme pour accepter ce travail en cours ! A son retour, il me trouve changée, il peine pour moi, ne sait plus trop quoi me dire ou faire ! Je fais encore ma "maligne" en exposant à la mide-wife mon plan d'accouchement : "Tout ce qu'il y a de plus naturel ! Oui oui la douche chaude, la boule, la marche, les étirements-massages me conviennent. On verra plus tard pour le gaz hilarant. Et la péridurale est vraiment une option de secours." Elle sourit. Je comprendrais plus tard pourquoi ! Les contractions s'enchainent. Se rapprochent. Je tiens de moins en moins debout. ZAM est un vrai soutien. Il trouve les mots. Me réconforte. Je ne sais pas comment, mais rend la douleur moins forte par moment. Entre deux, je reprends mes esprits, fait rire mon ZAM par mes blagues, c'est un doux souvenir à deux. Au bout d'une heure, la douleur est tout de même moins supportable. Les contractions se rapprochent de trop pour permettre l'humour ! Je réclame auprès de la dame en blouse un anti douleur. Le reste c'est bien beau sur le papier, mais en vrai ça n'aide pas beaucoup… Elle me propose le gaz hilarant. Elle a à peine le temps d'installer le matériel que je lui choppe le tuyau pour me doper. Ouhhhhhhhhhhhh. C'est bon ça !!!!!!!!!!

 

Après deux bouffées, mon esprit s'évade dans un monde parralèle. Je me sens comme du coton. Les contractions restent cependant douloureuses mais entre deux je suis sur un petit nuage. Je vois ZAM rigoler de mon état. La mide-wife sourit de mes reflexions. Mon anglais n'a jamais été aussi bon pour exprimer ce que je ressens. Je fais rire tout le monde et je souris ! 

 

Cette béatitude ne durera pas non plus éternellement. Même si j'ai l'air de beaucoup apprécier les effets du gaz hilarant, je souffre ! A 19 heures cela en est trop pour moi, je chope le bras de mon ZAM et lui dit : "Péridurale ! Je la veux ! Maintenant !  Demande leur ! On est plus au moyen-âge! Pourquoi souffrir autant?" C'est donc pour ça que la mide-wife rigolait quand je parlais d'un accouchement naturel. Je n'ai pas du être la première à lui faire le coup ! L'anesthésiste arrive. Je n'écoute même pas ses recommandations, ses statistiques me prévenant du risque d'échec, mais qu'il me pique bon sang ! Heureusement ZAM est là. Il assure grave ! Merci mon chéri. Mon super-héros. Après 30-40 minutes d'attente le nuage m'entoure de nouveau. Je sens une pression régulière dans mon dos. Mes pensées s'échappent dans tous les sens. Je pense au dernier film que j'ai vu. Je pense aux copines. J'imagine ce bébé. Je répète sans cesse à ZAM que je l'aime. Plus aucune douleur. C'est le bonheur ! 

 

Capture-d-ecran-2012-04-19-a-02.03.37.pngLe gygy arrive tel un inspecteur des travaux (presque) finis. Pour lui tout se passe bien. Il est surpris de mon sourire et de mon bien être. Et non je ne sens pas mes contractions toutes les deux minutes ! Et non je n'ai pas mal ! Il est environ 19h45, il propose d'attendre une heure avant de faire sortir le bébé ! A 21 heures on commence donc le travail d'équipe. Heureusement que la mide-wife est là pour m'indiquer les contractions car je ne ressens rien. Juste "je pousse" à la demande ! Non pas sans mal, le gygy finira par utiliser les grandes spatules car la tête de bébé est légèrement de côté. Puis à 21h59 c'est le grand soulagement. Je le vois. Je l'entends. Je le sens. Il me regarde. Quel bonheur ! C'est mon fils ! Notre fils ! Je pleure. ZAM aussi ! C'est donc ça ce fameux sentiment d'avoir bébé sur le ventre pour la première fois ! Le temps s'arrête. Ils l'emmènent pour le nettoyer, la pesée... ZAM le suit partout ! Je suis zen, si zen... Je ne vois même plus le doc qui s'occupe de moi ! ZOULETTE revient avec ZAM qui a un sourire à me faire retomber amoureuse. C'est le moment peau contre peau. Calin maman-bébé. Mon bébé. Je lui parle. Il écoute. Je nous présente. Lui raconte son histoire. Voilà 9 mois que je l'attendais. Quelques semaines que je perdais patience.

 

Mais quelle récompense : ZOULETTE est né, il est notre fils, je suis Maman, nous sommes parents.

Et tellement heureux. Une nouvelle vie commence. Elle me plait déjà, nous sommes trois ! 

Repost 0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 07:20

Je vais être Maman. Vous le savez! Je le sais! Tout le monde le sait! Oui mais je crois que je viens de le réaliser vraiment. Je vais être maman! Ca parait ridicule une fois écrit, mais ça parait si clair dans ma tête. En tout cas il y a quelques minutes quand j'ai réalisé ça l'était. Ce sentiment est si étrange. A la veille de mon terme. A quelques jours de rencontrer bébé. A quelques jours de voir ZAM Papa! Je réalise que je vais devenir Maman.

 

Ce n'est pas rien tout de même. Pour la majorité des femmes c'est quelque chose que l'on s'imagine depuis l'enfance. On devenait maman le temps d'un jeu avec nos poupons. Puis adolescente on en parlait avec les copines quand on s'imaginait plus vieille, se marier et avoir tout plein d'enfants ("Il se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants..."). Puis adulte on l'imagine comme une possibilité dans notre vie. Un jour...

Et il y a la rencontre avec LE grand amour. La rencontre avec LE homme. Celui qui fait basculer vos projets. Vos envies. Vos ambitions. La rencontre avec ZAM. Mon ZAM !

 

3509293469_3e66f3b39d.jpgIl y a maintenant un peu plus d'un an avec ZAM on décidait que l'on était prêt pour avoir un bébé. Notre bébé. Nous étions bien loin de nous imaginer par quelles étapes nous allions passer. L'incertitude. L'attente. La déception. La tristesse. La joie. L'épanouissement. Le bonheur. Tous ces longs mois à préparer l'arrivée d'un nouveau membre dans notre duo. Notre trio maintenant ! Imaginer comment notre quotidien va littéralement changer. Concrétiser un rêve de vie. Parfois je me regarde encore dans le miroir et je me dis "Ouah je suis enceinte!" C'est déconcertant de ne jamais vraiment réaliser. Et en même temps si bon de profiter chaque jour de cette nouvelle qui grandit en nous. 

 

A l'instant, en plein ménage, je lève la tête vers la porte entrouverte de ce qui sera bientôt la chambre de bébé et les images se sont succédées dans mon esprit. Je me suis imaginée dans quelques jours, dans quelques semaines, dans la même situation, à faire un peu de ménage avant le retour de ZAM... sauf que dans cette chambre il y aura un bébé qui dormira, gazouillera, pleurera... En tout cas il sera là, notre bébé ! Je vais être Maman. Les larmes montent vite, le sourire se fige sur mon visage. Ma vie bascule aujourd'hui, et basculera d'autant plus dans quelques jours... Quel bonheur ! 

 

Cet amour que l'on construit à deux depuis des années, on le partagera bientôt à trois. Nous verrons dans ce visage les enfants que nous étions, moi et l'amour de ma vie confondu. Nous serons toujours là pour ce petit roi (ou reine!). Depuis ma rencontre avec ZAM je me mets à penser pour deux, j'ai hâte de penser pour trois. Malgré qu'on ne le tienne pas encore dans nos bras, ce petit être nous remplit de joie. Mes priorités, mes envies ont déjà bien changé. Il n'y a pas de doute, nous allons être parents. Je vais être Maman. Zoulette on t'attend. xxx

 

Petit t'inquiètes nous serons là

Sur ton visage l'enfant que je fus et l'amour de ma vie confondu

Je vous aime à perte de vue

Ensemble à trois c'est aussi simple que ça

Repost 0
Published by Melle Mam - dans La grossesse
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 06:47

Terminées les jérémiades. Ces plaintes interminables et importunes...

 

Capture d’écran 2012-03-30 à 09.21.53J'ai donné pendant deux jours, j'en ai même écrit un article en mettant ça bien sûr sur le compte des hormones (C'est pas moi c'est elles ! Na!) mais je dis Stop. Cela ne me ressemble pas. Elle est où ma joie de vivre insouciante? (Envolée.... Zou....) Cet état d'âme m'a tout de même donné l'occasion d'échanger avec d'autres femmes enceintes, dans le même cas que moi : me dire que je ne suis pas seule (ma mère me le disait je ne voulais pas la croire, elle avait ENCORE raison... piouuu!) ; j'ai pu montrer à certaines qu'elles n'étaient pas seules, nous sommes tellement à partager la coup de blues des derniers jours de grossesse. 

Dans tous les cas nous n'y pouvons rien. Je fais partie de ces femmes qui ont tout essayé (non pas tout mais pas mal de choses) : la marche (7km à pied ça use ça use...), le saut à la corde (ha ha ha), les carreaux, m'activer toute la journée (jusqu'à sombrer dans une sieste de 4 heures au bout de 3 jours...) et même redoubler de câlins avec ZAM (S'il lit ça il me tue. oups...) Mais non je suis toujours là avec mon gros bidon. Les copines accouchent avec 3 semaines d'avance et moi... Rien ! 

 

Je me fais une raison : je ne maîtrise pas! Je ne décide pas. Je me dis que c'est la nature (plus facile à accepter que de me dire que Zoulette même pas né(e) fait déjà sa loi). Dans tous les cas je suis à J-5 de mon terme. Même si je me fais déclencher, dans une semaine tout cela est oublié et je serai la future maman (euh non la maman...) la plus heureuse de l'univers. Donc mesdames, ne nous laissons pas déborder par nos émotions destructrices, reprenons du poil de la bête. Relativisons. Occupons correctement notre temps. P.O.S.I.T.I.V.O.N.S ! 

Capture d’écran 2012-03-30 à 09.22.45Pour cela, parcequ'il est plus facile de le dire que de le faire, j'ai décidé de partager avec vous mon programme TOUT-VA-BIEN-JE-VAIS-BIEN-NON-JE-NE-DEPRIME-PAS de la journée. Ben oui pourquoi pleurer quand on peut :

=> Accompagner Zam à 09heures chez le doc pour son vaccin contre la coqueluche (accueillons bébé comme il se doit!)

=> Aller en ville pour ;

- acheter quelques bricoles qui manquent pour la valise de mater (culottes jetables -mmh c'est glamour-, des lingettes pour bébé, un brumisateur, mes bonbons favoris ...) ;

- récupérer des plans de la ville et des flyers des activités à faire (et oui la famille débarque sur notre île du bout du monde dans 8 jours) ;

- prendre un milk-shake chocolat au starbucks (miam miam)

- se poser 5 minutes sur un banc pour souffler, boire mon starbucks et observer les passants (j'adoooore)

=> Déjeuner un plat thaï à la maison, acheté avec Zam hier soir dans notre restau-qu'on-adore ;

=> Mettre à jour mon carnet de grossesse semaine après semaine (offert par ma coupine d'amour au 3ème mois) ;

=> Faire une sélection de photos pour l'album de naissance de Zoulette ;

=> Laver les derniers achats pour bébé et les ranger dans son armoire, dans sa chambre (qui n'attend plus que la star veuille bien se montrer) ;

Capture-d-ecran-2012-03-30-a-09.23.22.png=> Ecrire un long email à mes copines d'amour qui savent toujours comment me réconforter et me donner le sourire ; (Je vous aime!)

=> Commencer à bouquiner mon nouveau livre, bien installée au soleil sur la terrasse ;

=> Regarder un épisode de Desperate Housewives (Courage Susan!)

=> Penser à ce que nous pouvons faire ce week-end avec ZAM (profiter de notre dernier week-end en amoureux!) ;

=> Lire les commentaires et mails du blog (que je prends plaisir à actualiser depuis sa création!), répondre aux lectrices et réfléchir à un nouvel article (c'est fait! il s'appelera Comment positiver?) ;

=> Me dire qu'il est 17heures, que ZAM va bientôt rentrer, que cette journée est passée beaucoup plus vite que celle d'hier ;

 

 

Ha que c'est bon de relativiser, de prendre le temps pour soi. 

(Cet article est aussi pour vous jeunes-femmes-enceintes vivant l'impatience et le blues des derniers jours)

Bientôt je serai Maman

Ok peut-être pas ce soir ou demain, mais dans tous les cas Bientôt !

Et ça, ça me rend heureuse...

Repost 0
Published by Melle Mam - dans La grossesse
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 00:09

< Hormone (déf) - Une hormone est une substance chimique secrétée par une cellule endocrine, agissant à distance et par voie sanguine sur des récepteurs spécifiques situés sur la membrane d'une cellule cible. Elle transmet un message chimique, ce qui lui confère le nom de "messager chimique". Bla bla bla... >

Tout cela pour dire que pendant notre grossesse on ne maitrise quand même pas grand chose ! Le corps est naturellement préparé à recevoir ce bout de vie en lui, de le faire grandir et surtout de le faire sortir quand il a décidé que c'est le bon moment (on est bien placé pour le savoir avec les derniers articles et commentaires!). Les hormones étaient favorables à la zénitude depuis 9 mois. Quelques crises de larmes mais vraiment rien de bien méchant. Il en est différent depuis quelques heures. Enfin... je mets ça sur le dos des hormones car il faut bien le mettre sur le dos de quelque chose ! Ben oui je ne vais pas écrire qu'il s'agit d'un caprice de "bonne-femme" enceinte ! 

 

Capture-d-ecran-2012-03-28-a-02.29.56.pngJ'ai passé la nuit à me réveiller. Toutes les 2 heures. Voire toutes les heures ! Une boule de stress est venue gentiment m'envahir pour au final ne plus me lâcher. Une nuit agitée avec des mauvais rêves. Un réveil bien tourmenté. Sans aucunes explications (c'est tellement plus simple!). Des questions sur l'accouchement à venir. (Quand???) Puis une crise de larmes dans les bras de ZAM avant son départ au boulot (désolée mon ZAM d'amour ;-)). Et depuis je tourne en rond dans la maison, envie de ne rien faire (et ma copine qui annule pour aller boire un café! Snif). De plus, le voisin a décidé aujourd'hui de faire des travaux dans son jardin, un bruit assourdissant, aigu, prise de tête, envahit la maison depuis une heure. A devenir folle ! GGRRR...

 

La seule chose qui me calme finalement est de m'allonger, à écouter du BACH à fond, à respirer profondément, se vider l'esprit... Ca marche moyen vu que je suis en train d'étaler mes états d'âme sur mon blog ! Bref une journée qui me parait déjà bien longue ! Heureusement que ZOULETTE est là pour donner des coups comme pour me rassurer ! Et que ZAM vient de me passer un coup de fil juste pour raconter des bêtises, avec le sourire! Mmmhh ça c'est réconfortant (qu'est ce que je l'aime aujourd'hui <3)

 

Un article qui ne sert à rien ! Juste à faire partager cet état d'angoisse qui n'a aucune explication sensée. Merci mesdames les hormones... Trop de maux pour ces derniers jours de grossesse ! Certes je profite de Zoulette dans mon bidou...

Mais vivement la semaine prochaine tout de même ! 

J-8... Tic tac... Tic tac...

Repost 0
Published by Melle Mam - dans La grossesse
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 23:50

J'ai vécu une grossesse idéale. J'en oublie le 1er trimestre complètement malade tellement le 2ème et le 3ème ont été pour moi source de bien-être et de zénitude ! Oui mais voilà, depuis le début du 9ème mois je suis impatiente. Comme 9 femmes sur 10 je rêve du moment où je vais tenir bébé dans mes bras, voir ZAM complètement gaga... et enfin pouvoir retrouver mon corps. Je n'ai pas pris beaucoup de poids (seulement 10 kilos), mais les derniers se sont accumulés en quelques jours à la fin. Et depuis le début de la semaine je commence à gonfler des pieds et des mollets. Chouette... Petite touche glamour pour terminer cette grossesse en beauté? Bébé a du réaliser qu'il avait été trop bon avec moi depuis 9 mois. Mdr. Donc voilà j'en suis à 11 jours de mon terme et j'en ai marre !!!!!!!!!

 

Capture-d-ecran-2012-03-25-a-01.16.08.pngCette impatience était plus ou moins gérable avant Vendredi (on est dimanche!). Oui car j'ai ressenti là mes premières vraies contractions. Celles où on se dit "Pu.... que ça fait mal!" et qu'on réalise ce qui nous attend pour l'accouchement. Quelques contractions bien régulières avant le rendez-vous chez le gygy à 9h30. Je ne vous dis pas mon sourire quand je lui annoncais fièrement mes sensations. Dans ma tête c'était parti. Oui mais voilà les contractions se sont arrêtées. J'ai eu la patate toute la journée. J'ai loupé ma sieste quotidienne de 3h, suis allée marcher d'un bon rythme au bord de la rivière, ZAM s'attendait à ce que je l'appelle dans la journée. Mais RIEN ! 

 

 

Hier Samedi nous avions prévu une journée barbecue-plage avec des amis ! Au début je n'étais pas sûre de pouvoir assurer la journée, mais finalement vu ma forme au réveil, il n'y avait aucune raison pour louper cette escapade ! Nous voilà parti pour 1h de voiture, des "cabrioles" dans les vagues, une marche de 30min sur la plage avec la copine, une préparation de barbecue-picnic... Super journée. Mais j'avoue que je faisais un peu moins ma maligne que ces dernières semaines. Effectivement dur dur de marcher sans avoir l'air d'une femme enceinte à 100 mètres. Pour la 1ère fois, j'ai adopté cette marche, pattes écartées, à cause d'un poids nouveau entre les jambes et d'une douleur électrifiante ! (Les fameux coups de jus :-)) Bébé a l'air d'être bien descendu (le gygy me l'avait confirmé la veille!) Impossible de ne pas afficher un sourire satisfait malgré tout "Et oui j'ai l'air d'une baleine... Mais ça annonce la fin n'est ce pas?" Ou pas ! En rentrant à la maison vers 19h, les contractions ont recommencé... toutes les 10 minutes... pendant plus de 90 minutes... Des maux de dos interminables ! D'après l'explication du gygy la veille, cela peut être du à la position du bébé, tête en bas, mais visage face à nous, position de l'accouchement par les reins ! Ouch ... Bref, ZAM finit par appeler la maternité, qui demande d'attendre encore 1h pour voir si cela persiste avant de venir à la mater. J'étais au taqué ! J'ai pris le temps d'une douche. De finir la préparation de la valise. A nous faire les plans sur la comète sur comment aller se terminer ce week-end avec bébé... Finalement je m'endors tranquillement, les symptômes disparaissent... Je passe la nuit à me réveiller toutes les heures, comme pour guetter quelque chose qui n'arrive pas ! 

 

Capture-d-ecran-2012-03-25-a-01.11.44.png

 

 

Nous sommes dimanche, il est 8h30, ZAM dort comme un loire, et moi je suis là à essayer de m'occuper pour arrêter de penser à cette fausse joie des deux derniers jours ! Je reviens à ma philosophie du début de semaine : prendre son "mal" en patience ! (avant de devenir dingue!!!)

Une pensée pour toutes les femmes enceintes qui partagent actuellement cette aventure. Et une pensée pour ma copine, qui vient d'accoucher, avec 3 semaines d'avance ! Félicitations ! (Bourrique tu étais prévue APRES moi!)

Repost 0
Published by Melle Mam - dans La grossesse
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 03:00

Les derniers jours... Les dernières heures... Le plus frustrant finalement, en tout cas pour moi, c'est de ne pas savoir QUAND ! Quand est ce que bébé va arriver? Quand est ce que je vais souffrir le martyre en découvrant ce que sont les VRAIES contractions? Quand est ce que je vais enfin voir la bouille de ce petit bout de bonheur? Quand allons nous le tenir dans nos bras? Quand vais-je récupérer mon corps pour moi seule? (Oh oui quand?) Quand notre vie va être chamboulée? Oui quand?

 

Bien_Manger_Attentant_Bebe_Page_103_mail2_diaporama_550.jpgPendant la grossesse, nous ne pensons pas forcément à ce moment là. On se dit que la grossesse dure 9 mois, il y aura bien une fin dans tous les cas ! Oui mais c'est sans compter le passage fatidique entre la 36 et la 37ème semaine de grossesse et cette phrase toute faite : bébé peut arriver n'importe quand maintenant ! :-) Comment ça n'importe quand ? On m'a toujours dit 9 mois non? Et là, comme par magie, à 8 mois et 1 jour, bébé est prêt, il fait du gras ! Haaaaaaaaaaa !!! Bébé peut arriver quand je suis au supermarché? En plein shopping? Chez l'esthéticienne? Pendant mon brunch? Finalement je préfèrerai avoir un peu plus de décisions... Mais c'est impossible, il n'est pas encore né que déjà il décide ! Rien à faire. Attendre...

 

L'attente pourrait être gérable, si après 8 mois de grossesse parfaits, tout ne s'accélèrerait pas en quelques jours. L'impression de voir son ventre gonfler de seconde en seconde ! Perdre la notion du jour et de la nuit, quand votre seul souhait est de dormir ! Que la sieste dure 3 heures au lieu des 30 minutes habituelles. Et que vous rêvez de retourner dans les bras de morphée à peine réveillée ! Pour ma part, mes derniers jours ont été anéanti par le mal de dos. Position préférée : allongée ! ou debout ! Mais surtout pas assise ! C'est d'un pratique... Accumulation de la sensibilité : une bonne nouvelle? Je pleure ! Une mauvaise nouvelle? Je pleure ! Un bon film? Je pleure ! Même devant 90210 j'arrive à verser ma larme ! Pfff... Et ces kilos qui s'accumulent! Ha oui j'en ai déjà parlé, pardon ! Et pourtant je sais que je n'ai pas à me plaindre, certaines femmes sont alitées depuis des mois et ont pris 25 kilos quand j'en ai pris que 10 ! Et bien mesdames je pense à vous. Vraiment ! Les femmes sont des wonder-women ! Je ne pensais pas le dire un jour, mais là je le crie s'il le faut. Et cette façon de rouler dans le lit pour en sortir? Ces minutes interminables pour sortir du canapé! La hantise de faire tomber quelque chose... et bien oui il va bien falloir se baisser pour le ramasser ! 

 

Au début du 9ème mois j'ai eu ma période ménage, la grande forme, faire 3 fois les carreaux... Mais là ! Dur dur... Et ce poids en nous. Bébé bouge moins, mais quand il le fait on sent bien la force dans les coups de pieds. Ouch ! C'est qu'il fait mal, bourrique ! Je le sens se déplacer de gauche à droite, de bas en haut, suivant le moindre de mes mouvements! J'ai aimé cette sensation depuis 9 mois, mais là je rêve de retrouver mon corps à moi seule, de me séparer de mon colocataire !

 

Alors bébé, si tu décides d'être en avance comme ton père dans sa vie de tous les jours, je promets de ne plus jamais être en retard dans ma vie ! Chaque jour en plus à l'intèrieur de moi est une perte sur ton futur argent de poche (vous croyez que le chantage ça marche?)... :-) Ton papa et moi sommes prêts à t'aimer, te chouchouter, t'admirer... mais au grand air.

Alors COOOOME ON..... PLEEEEEASE !!!!!!!!!!!!

Repost 0
Published by Melle Mam - dans La grossesse
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 06:06

achats-bebe.jpgLa notion de patience... ou plutôt d'impatience... n'arrive pas dès le début du 3ème trimestre. En effet au 7ème mois, il reste tellement de choses à faire, penser, imaginer, que nous ne réfléchissons pas encore à l'arrivée de bébé. C'est au début de ce trimestre qu'avec ZAM nous avons réalisé que nous n'avions encore rien acheter pour ZOULETTE. Quelques amis autour de nous, aussi en attente de bébé, nous semblaient si avancés, si organisés. C'est vrai que cela ne nous avait pas vraiment traversé l'esprit. En un week-end nous avions épluché toutes les listes des indispensables dans les livres et sur internet. Etant donné notre éloignement familial suite au déménagement, ça simplifiait les choses : nous avions besoin de tout acheté ! Donc le week-end suivant : Objectif Achats Bébé ! (enfin les affaires de bébé, on se comprend hein ;-)) Quelle aventure ! Parcourir pour la première fois les rayons des magasins spécialisés, étudier les différences entre les 56 poussettes disponibles. Les 15 lits, couffins, landeaux et autres... Répondre à la question : de quelle table à langer avons-nous besoin? Nous avions besoin finalement de plus d'un week-end... Mais là encore cette étape fait parti des bons souvenirs du couple dans la grossesse et la préparation à l'arrivée de bébé. On dira qu'en quelques week-end, après un paquet de questions existentielles, nous avons correctement aménagé la chambre de bébé. Puis acheté quelques vêtements et objets personnels. Fait une liste de naissance dans un magasin local (site internet en anglais, pas toujours très pratique pour la famille française, mais une vraie solution pour certains!). Bref nous devenions de vrais parents responsables, et on aimait ça ! Une fois le matèriel de puér' acquis, nous nous sommes attelés à la décoration de la chambre de ZOULETTE. Et là grande surprise on s'est découvert une passion pour les travaux manuels. image-19En même temps c'était l'une des raisons pour laquelle on voulait quitter l'europe : trop de boulot, trop de stress, toujours à 100 à l'heure, pas beaucoup de temps pour nous, et aucune envie d'élever un bébé entre deux déplacements, des km en voiture, et des journées boulot interminables. Quand on est arrivé sur notre île, on savait déjà que nous avions fait le bon choix pour construire notre famille, on trouvait ici une zénitude nouvelle. Tout cela s'est confirmé quand on s'est observé faire des découpages dans du bois, du tissu, assembler le tout avec des rubans, construire de nos mains la décoration de la chambre de notre bébé ! On est ZEN, on est heureux, on commence vraiment à se sentir prêt pour accueillir ce petit être qui nous prend déjà tellement de temps dans nos esprits et nos coeurs...

 

Courant 8ème mois, le ventre bien arrondi (il a mis du temps pour prendre 7 kilos!!!), ZAM et moi nous nous sommes lancés dans les séances photographie. Une réelle envie de le faire en tête en tête (photographe amateurs tous les deux à nos heures...) ! Là aussi c'est un moment important dans la grossesse. Certaines de mes amies, jeunes mamans, m'avaient vraiment conseillé de prendre du temps pour faire des photos-souvenir. Alors on les a écouté :-) ZAM derrière l'objectif pour me prendre avec mon bidon, appareil sur pied pour faire de magnifiques photos de couple. Des rires. Des fous rires ! De l'amour. Et nous voilà ainsi avec un magnifique album souvenir. Je l'aime bien mon gros ventre. Je suis certaine qu'il me manquera dans quelques semaines. Ces photos seront là pour nous rappeler cette merveilleuse grossesse, et montrer à ZOULETTE comment son papa et sa maman préparaient son arrivée.

 

Bien_Manger_Attentant_Bebe_Page_076_mail2_diaporama_550.jpgLa grossesse s'est déroulée avec sérénitude jusqu'à la fin du 8ème mois. Avant je ne comprenais pas les femmes qui parlaient de l'impatience du 9ème mois. Mais comme avant je ne comprenais pas les femmes qui s'extasiaient de leur grossesse. C'est comme tout, il faut vivre les choses pour les ressentir, les comprendre et à son tour les partager. J'étais depuis le début avec ma date de terme en tête. Mais au 1er jour du 9ème mois quelquechose s'est passé en moi : j'ai lu (trop lu!) que bébé pouvait arriver à tout moment, qu'il était prêt, qu'il restait dedans pour faire du gras... Et là j'ai commencé à me dire mais pourquoi arriverait-il dans 4 semaines s'il peut arriver demain ? Et Julie a accouché avec 5 semaines d'avance... Claire avec 3 semaines... Jess avec 2 semaines... Déborah avec 4 semaines... Youhouuuuu je vais bientôt accoucher. Youhouuuuu je vais rencontrer bébé !!! Evidemment j'occultais complètement Marine et ses 4 jours de retard... Sophie et ses 2 jours après terme... Dans ces moments là il est bien connu qu'on entend bien ce qu'on a envie d'entendre, ce qui nous arrange ! Et oui je suis tombée dans le panneau. Et là l'impatience commence... :-)

 

Les dernières semaines de grossesse méritent bien un article pour elles seules...

Repost 0
Published by Melle Mam - dans La grossesse
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 02:14

ddz.jpgUne fois passé ce cap des 3 premiers mois, après la rencontre avec bébé lors de l'échographie, les choses ont semblé tout de suite beaucoup plus zen. Grand moment de ce début de 2ème trismestre est l'annonce à la famille et aux proches. Avec ZAM on voulait vraiment privilégié ces instants. D'autant plus que notre histoire était alors particulière : nous étions en plein déménagement pour le bout du monde. Départ prévu un mois plus tard. Cette pilule avait déjà été difficile à digérer pour nos proches ! Il fallait maintenant la jouer finement pour que l'angoisse du départ ne l'emporte pas sur la joie de l'arrivée de Zoulette. Je pense que dans ces moments là l'important est de faire confiance à la famille ! Le vendredi soir suivant, j'ai attendu que mes parents soient tous les deux à la maison avec ma soeurette pour débarquer avec ZAM. Nous sommes arrivés avec un bouquet de roses entourant un chou. Ma mère m'a remercié pour le fleurs sans vraiment réaliser. Puis mon père a remarqué la petite cuillère attachée par un ruban au bouquet. Et là, rires gênés, regards en coin, pas certains de comprendre, ma mère me dit : non? (les larmes aux yeux!). Et moi je lui réponds : Si! (dans un éclat de rire) Mon père figé, souriant, n'osait plus bouger. J'ai adoré cet instant. Ma soeur est arrivée 5 minutes plus tard et s'inquiétait de nous voir tous en pleurs. Jusqu'à ce que ma mère l'appelle Tata ! Et là les robinets ont laché dans un calin général. Ce moment est très important. Quand vous venez de partager à deux ce secret pendant 3 longs mois, c'est un réel soulagement de le dévoiler et de sentir le soutien, le bonheur de chacun. Les questions concernant notre départ au bout du monde sont arrivées après : ma mère a dû croire quelques instants que nous allions annuler notre départ ! Il n'en était rien ! Je pense que je consacrerai plus tard un article à ce sujet : Une grossesse au bout du monde sans la famille! :-)

 

Mon 2ème trimestre je l'associe beaucoup à l'arrivée dans notre nouvelle vie : ce rêve qui se réalisait enfin ! Les kilos ne se sont pas précipités pour débarquer, le ventre poussait gentiment et l'ensemble des symptômes ont disparu. Ma vie a continué comme d'habitude. Aucune retenue pour marcher des heures pendant nos balades, pour enchaîner les visites de ce nouveau pays, aucun problème à supporter la chaleur (40°), une joie de vivre à revendre, pas de traces d'angoisse ou de stress, mais du calme et de la zénitude à revendre ! Bref 3 nouveaux mois complètement différents des précédents. Un réel bonheur ! Dans notre complicité sans faille, il était important avec ZAM de profiter à fond de cette période. Mais je pense que le réel premier déclic est arrivé au cours du 6ème mois. Je ne dirai pas que la grossesse est passée inaperçue avant cela, mais sans réel chamboulement dans notre quotidien ou gêne dans nos activités, il est vrai que certains jours je pouvais presque "oublier" ce qui se passait en moi. Quand je dis 6ème mois, je dis des bêtises, car la période de la grossesse est faite de moments inoubliables et au cours du 5ème mois il y en a eu deux ! :-)

 

Au cours de la 19ème semaine de grossesse, nous avons senti bébé. Un premier contact qui nous a bouleversé. On y pensait depuis quelques jours, que cela pouvait arriver, mais aucune sensation dans mon corps ne me prédisait que cela allait arriver. J'avais lu beaucoup de choses sur les fameuses bulles etc... Mais un matin, sans prévenir, c'est un véritable coup (de pied? de poing?) que j'ai ressenti. Puis des vagues dans le ventre. Aucun doute je ressentais les mouvements de bébé. J'ai appelé ZAM au boulot, en pleurs pour lui faire part de la nouvelle. J'étais triste qu'il ne soit pas à mes côtés pour vivre ça. Il était content mais semblait frustré. Je n'avais qu'une peur : qu'il mette des semaines à le sentir à son tour ! Le soir en rentrant il m'a tout de suite posé plein de questions à ce sujet. Quelle sensation ? Quel mouvement ? Nous avons tenté de nous poser calmement allongé sur le lit, ZAM s'est mis à parler au bébé en passant sa main sur mon ventre, et d'un seul coup Bam! un coup ! Quel bonheur ! Nous étions tous les deux si émus. J'ai adoré voir mon homme prendre sa place de père à part entière à ce moment précis. Il semblait si heureux ! Je pense qu'à ce moment là dans nos têtes, l'idée de devenir parents prenait doucement sa place. Un souvenir mémorable ! 

 

image-5.jpgPuis la semaine suivante nous avions rendez-vous pour la deuxième échographie. Environ 1h30 à observer bébé sous toutes les coutures. Nous étions comme dans une bulle. Pas très bavards. Les yeux rivés sur l'écran. Le petit bout de nos souvenirs était maintenant un bébé ! Avait une vraie forme de poupon et les gestes qui vont avec ! Le voir sucer son pouce a été pour moi un instant si tendre et émouvant ; j'ai un bébé dans mon ventre ! Un vrai bébé qui bouge dans tous les sens, qui tourne et se retourne, qui a toujours une préférence pour nous montrer ses fesses plutôt que son visage, un bébé qui suce son pouce (je l'ai déjà dis ça non?) On a même l'impression de voir des ressemblances : aurait-il mon nez en patate? La sage-femme le trouve plus grand que la moyenne : comme papa? Oui y'a pas de doute ce petit bout est le notre. Il fait maintenant parti de notre duo qui nous tient tant à coeur. Il va falloir lui faire une place entre nous? Devenir un trio avec tout autant de complicité et de fusion. Ce petit bout est le fruit de notre amour. Un nouvel élément dans notre vie de couple. Il faut maintenant réfléchir pour trois ! Notre vie à deux est depuis toujours faite de projet, de rêve, que nous réalisons au fur et à mesure. Trouvons maintenant des projets pour notre famille : Toi + Moi = Bébé = Nous. Un nouveau "nous" que nous chérissons déjà au fond de notre coeur...

 

Certes la grossesse peut paraître longue. Mais finalement on se dit que la nature est bien faite. Ces mois, ces étapes les unes après les autres nous aident progressivement à prendre conscience de l'empleur de l'aventure. A se préparer doucement aux changements et nouveautés à venir. Cette grossesse nous apaprtient à tous les deux, et du fait de la distance avec la famille et les amis proches, nous la vivons tous les deux à 300%. Nous nous sommes jamais posés trop de questions angoissantes. Nous n'avons jamais dû faire face non plus aux avis, conseils, souvenirs des personnes qui nous entourent, des discours qui semblent destabilisants parfois pour certains ! Ce bébé nous l'avons désiré, il grandit maintenant doucement en moi, en nous, avec l'idée que dans quelques mois nous serons parents. Les priorités changent, tout comme les envies, les idées et les rêves. Il nous reste des étapes à passer. Tout n'est pas encore très clair dans nos têtes. Mais les réponses trouvent lentement toute leur place. Notre force : la confiance que nous avons l'un en l'autre pour continuer à vivre cette expérience merveilleusement, la voir se dérouler comme nous le voulons.

 

Mademoiselle devient Maman... 

Les Amoureux deviennent Parents...

Repost 0
Published by Melle Mam - dans La grossesse
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 05:33

Mesdames vous ne pouvez pas dire le contraire ! Une grossesse c'est long : 9 mois ! Quand après quelques années de bonheur et d'extase avec Monsieur Chéri on prend la décision d'avoir un enfant on est loin, très loin de se douter du contenu de l'aventure que nous allons traverser. Certes chaque histoire est différente, chque femme, chaque grossesse. Mais il y a quand même bien souvent des ressemblances. 

 

Avec ZAM on en a beaucoup parlé, jusqu'au jour où cela nous est apparu comme une évidence : rajoutons un électrons à notre duo ! Quelques semaines plus tard le verdict est tombé. Fatigue. Nausées. Sentiment bizarre à l'interieur de soi. Avant même de savoir j'évite les apéritifs et abandonne ma copine cigarette. Puis on se lance, on fait le test-pipi. On trouve ces 5 minutes interminables (on ne réalise pas encore les 9 mois qui nous attendent...) C'est finalement ZAM qui m'annoncera la bonne nouvelle : on est enceinte ! :-) Ce samedi là on passera notre matinée au lit à pleurer et faire des plans sur la comète ! 

 

1er trimOn décide d'un commun accord d'attendre les 3 mois et la 1ère écho pour faire l'annonce aux proches. C'est donc toute seule, aux côtés de ZAM, que je vis les 3 mois les plus longs de ma vie (on ne réalise pas encore les 6 mois qui suivent...) Chaque matin, impossible de mettre le pied en dehors du lit sans manger quelques biscuits. Après 10 minutes la journée peut commencer. Quel bonheur : aucune faim, que des nausées, je ne supporte plus aucune odeur, je m'endors partout ... Quand le week-end la famille décide de venir passer 3 jours chez vous, (et quand ils décident de débarquer c'est jamais à deux. Non papa, maman, mamie, papy, soeurette et le beau-f c'est tellement plus rigolo...) il faut trouver en soi une force inimaginable pour faire bonne figure, être aimable et ne pas passer pour une dépressive qui s'endort partout. C'est pas gagné. Ma mère s'est persuadée ce week-end là que quelque chose ne tournait pas rond. Elle comprit 2 mois plus tard... (Pardon Maman.) La mission de ZAM : ne pas passer pour un alcoolique refoulé : à force de boire mes verres en cachette... Ou pour un goulu, car il faut bien finir mes assiettes aussi. Enfin 3 mois d'une complicité à toutes épreuves à deux.

 

Au final, quand le jour de l'échographie arrive, ZAM se demande comment un petit bout si minuscule peut me rendre si malade. Oui car quand on s'imagine la grossesse on est loin de s'imaginer cette période. Heureusement que Florence Foresti est là pour dire tout haut ce que certaines pensent tout bas ! Le seul avantage de ces 3 mois auront été la perte de 5 kilos. Une fierté en début de grossesse quand on s'imagine depuis toujours se transformer en bonhomme michelin dès le premier jour. 

 

Donc, c'est finalement la découverte de bébé qui nous réconciliera avec lui. Comment lui en vouloir quand on voit ce petit être en nous? Qui a l'air déjà d'avoir son caractère !!! Impossible de le voir de face, il cache son visage de ses 2 poings, puis décide de nous montrer ses fesses à deux reprises. Avec ZAM on est fan de lui ! Ca promet. Puis la sage-femme nous fait entendre son coeur, et là je sais pas si c'est d'entendre ce trot de cheval ou si c'est de voir mon ZAM en pleurs, mais mes larmes coulent...

 

Aujourd'hui une nouvelle vie à trois commence. :-)

Repost 0
Published by Melle Mam - dans La grossesse
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 04:45

ConseilTataNath-Leti5.gifCe déclic je l'ai attendu depuis longtemps. Cette envie d'écrire, de partager mes sensations, de faire moi aussi partie du monde des blogueuses. Je suis bien loin d'être la seule, car des blogs sur la grossesse ou la vie de jeune maman, j'en ai lu un paquet ces derniers mois, et tous commencent pareil : pourquoi pas moi ! Ben pourquoi pas moi non plus ! On y pense, on l'imagine, et puis on se laisse déborder par le quotidien. Pour au final se lever un matin et se dire c'est aujourd'hui ou jamais !

 

Donc me voilà, moi et mes grandes phrases que je vais enfin pouvoir partager. Peut-être que le déclic de l'écriture est lié avec autre déclic de ce matin : je vais devenir Maman ! Il serait temps de le réaliser, je commence aujourd'hui ma 37ème semaine de grossesse. Soit un 8ème mois bien entamé.  Mais finalement malgré tous les bons (et mauvais... on y reviendra) côtés de la grossesse, cette sensation unique et bien la vie continue, et finalement les choses apparaissent tellement comme une évidence jour après jour que nous ne prenons pas toujours bien le temps de vraiment les savourer. 

 

C'est ma pensée de ce matin. Après m'être levée pour petit-déjeuner avec ZAM, m'être demandé ce que j'allais bien pouvoir faire aujourd'hui, m'être fait rattrapé par mon mal de dos qui m'assassine depuis 10 jours, m'être allongée devant un épisode de Desperate Housewives, m'être rendormie pendant... 3 heures ! C'est à ce moment, au 2nd réveil, complètement HS, que j'ai réalisé que je suis enceinte ! Et que je vais être maman ! Oui dis comme ça cela parait bizarre. Mais finalement ma grossesse s'est tellement bien passée depuis 8 mois (ou presque... on y reviendra) que ma vie n'avait pas tant changée que ça. Mais là, allongée comme une baleine échouée, qui ne voit pas les heures défilées pendant son sommeil, à réfléchir à ce que pourrait être ma vie dans quelques heures... jours... semaines... Et bien c'est là que j'ai réalisé que j'allais devenir Maman. Emotion.

 

Alors pourquoi ce blog me demanderez-vous? (ou pas mais j'ai toujours rêvé d'écrire cette phrase...) Depuis des mois je fais partie des lectrices qui cherchent des réponses de blog en blog. Je suis devenue Fan de certaines blogueuses qui ont leur manière bien à elle de décrire leur grossesse, leur rôle de maman. Il semble important pour chaque mademoiselle enceinte de trouver des références, des modèles, des conseils sur la toile. Mon blog est une manière supplémentaire de partager cette douce expérience. Ma grossesse j'en ferai état à posteriori. Mais ce qui m'interesse aujourd'hui c'est de faire part de l'histoire d'une mademoiselle hier, qui est devenue maman aujourd'hui...

 

Je m'appelle ZAZ, j'ai 29 ans, je vis une histoire pleine de passion avec ZAM depuis bientôt 4 ans. Je suis enceinte de 8 mois et demi. Nous sommes amoureux, heureux, comblés. L'arrivée de ZOULETTE va rendre notre bonheur insolent ! 

 

Un blog est né. La journée est finalement plus productive que prévue !

Repost 0
Published by Melle Mam - dans Et les autres...
commenter cet article

Facebook---Mademoiselle-Maman-copie-2.png Hellocoton---Mademoiselle-Maman-copie-2.png Twitter---Mademoiselle-Maman.png

Le-Blog---Mademoiselle-Maman.png Les-conseils---Mademoiselle-Maman.png

Coup-de-coeur---Mademoiselle-Maman.png Monsieur-Papa---Mademoiselle-Maman.png

 

Melle-Mam---Mademoiselle-Maman.png

 

Mademoiselle-Maman-2013-copie-1.pngA Propos : Zaz + Zam = Zoulette (né en Avril 2012)  et Zébulon (né en Février 2015) Quelle est la recette du bonheur? Les coups de gueule d'une jeune maman? Les joies et les peines d'une famille expatriée en Australie ! Notre quotidien de jeunes parents...

Les réponses aux questions que l'on se pose toutes (enfin moi je me les suis posées hein...)! Je m'appelle ZAZ, j'ai 30 ans. Je suis folle amoureuse (et il me le rend bien!) de ZAM depuis bientôt 8 ans. Nous sommes les parents de Zoulette et Zébulon, deux p'tits gars adorables et déjà plein de malice. Mademoiselle est devenue Maman : découvrez mon histoire et mon quotidien !

 

Retour à la page d'accueil

 

Me contacter : zazdaustralie@hotmail.com 

 

 

Articles-recents---Mademoiselle-Maman.png

Categories---Mademoiselle-Maman.png

 Newsletter---Mademoiselle-Maman.png

Pour suivre l'actualité du blog en direct...

Blogroll---Mademoiselle-Maman.png

 

- Marjolaine de Mamour Blogue

- La Prune Blogueuse

- Sous une étoile

- La Reine de l'Iode

- Fanala dans BB en route

- Marjolie Maman

- Sophia, expatriée en Asie "30 ans une vie nouvelle"

- Chez Vany

- La mare au canard de la Mère Cane

- Joyeux Bordel au fond du Jardin

- BlaBla et cie de Sophie

- Papa Blogueur

- Maman Café Addict

- La Vie rêvée de Maman

- Chroniques d'une Maman

- Lady Butterfly

- Anaïs et sa petite vie

- Hélène Citrouille

- Adventure Mom 13

- Les sorcières au clair d'étoile

- Ma vie en couleurs

- Baby meets the world

- La mère flémarde

- 1 boîte 2 bonheur

- Read my mind

- Kiff mes secrets de canon

- Petite fleur de cerisier

- Maman est occupée

- My Baby Girl Blog

- La mélodie des jours

- BBBs Mum

 

 

 

A-droite-a-gauche---Mademoiselle-Maman.png

 

 

Mes illustrations plaisent. Mes illustrations se baladent à droite à gauche sur les blog des copines !

Retrouvez ici tous les articles illustrés par ©Mademoiselle Maman ! 

 

 

- Bannière et Avatar chez Mamour Blogue

 

- Bannière et Avatar pour les 3 ans de blog de Lady Butterfly

 

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

 

- "J'ai toujours pas de rideaux", chez Blabla et cie

 

- "Avant j'étais une femme normale, mais ça c'était avant!", chez Maman Bavarde

 

- "Alors? Débordée?", chez Mamour Blogue

 

- "Tu peux pas compatir, t'as pas d'autres enfants", chez Truffi.net

 

- "Off", chez Rachel Passions

 

- "Inventaire à la Prévert", chez Véro Vire au Vert

 

- "Le Terrible two est arrivé!", chez Blabla et cie

 

- "Vivre dans un tourbillon", chez Mama Twins

 

- "Allo la Dass", chez Vive les pestes

 

- "Ma dépression post-partum", chez Les Blablas de Lili

 

- "Elle est plus forte que moi", chez Mon Incroyable Vie de Maman

 

- "Aujourd"hui j'aurai du reprendre le travail" chez Mama Twins

 

- "Bébé qui pleure = couple en péril", chez Les Blablas de Lili