Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 05:00

Je suis une fille à soleil. A chaleur. A bonne humeur. A ciel bleu. A oiseaux. A nature. 

Ma vie entière est un ciel dégagé, sans nuages à l'horizon, avec ce soleil qui cogne et nous remplit de joie. Nous remplit d'amour. De tranquilité ! 

J'aime les petits bonheurs du quotidien. J'aime la facilité de vivre sous 30°. J'aime les bonnes ondes d'un temps ensoleillé.

Nos journées sont remplies de simplicité, d'amour, de calme et de zénitude. 

Notre vie sous le soleil, notre vie australienne, la plus belle des décisions qu'on ait prise à deux (on ne compte pas la naissance de la merveille évidemment!)

 

Le-soleil-est-revenu-----Mademoiselle-Maman.png

Oui mais voilà parfois la nature est incontrolable. On se croit en sécurité sous un ciel ensoleillé, mais l'orage gronde au loin. Trop de soleil, trop de chaleur, trop de sécheresse, toujours trop de trop, une accumulation qui annonce une dégradation de la météo ! L'orage s'avance doucement, montre des signes, et éclate, fort si fort. Pas toujours à l'instant où nous l'attendons. Un orage peut-être soudain, un orage peut-être violent, combien se sont retrouvés en short, en maillot sous cette pluie battante ! 

Si l'orage ne passe pas, la tempête peut surgir. Une tempête c'est désastreux. C'est bruyant. C'est cinglant. La tempête vient, passe de son souffle si puissant, emporte les plus faibles sur son passage et aussi rapidement qu'elle est venue elle disparait. C'est toujours après son passage qu'on constate les dégâts. Ce qui est réparable. Ce qui ne l'est pas ! C'est toujours après son passage qu'on observe ce qui reste debout et qu'on cherche des solutions pour rebâtir ce qui s'est effondré ! 

 

L'Australie ; la région où nous habitons est connue pour ses 300 jours de soleil à l'année. Le bonheur vous me direz, oui c'est vrai ! Une année entière où il est possible de porter le short et de se balader nu-pied. Un hiver qui descend rarement en dessous des 20°. Et un été où le soleil pointe souvent au-delà des 40°. Certains adorent. D'autres n'aimeraient pas. Nous on kiffe, on surkiffe ! Oui mais voilà, comme chaque avantages est accompagné d'inconvénient, l'autralie c'est aussi sa saison des pluies, ses envolées des taux d'humidité, ses ouragans et ses cyclones. Et cette année nous avons été servi ! Un mois, voilà un mois que la pluie coulait chaque jour. Dégoulinait. Frappait. Deux ouragans nous ont obligé de rester cloitrés chez nous quelques jours, d'éviter les accidents. Certains ont vécu sans électricité. D'autres ont vu leur maison dévastée. L'eau est montée et a souvent débordé. Heureusement, je vous rassure, nous n'avons pas été directement touché, on a fait qu'observé. Et subir cette pluie durant 32 jours.

 

Mais ce week-end le soleil est revenu. Le ciel a repoussé toutes les couleurs sombres qui l'envahissait. Les cumulus bien blancs ont repris leur place. Les oiseaux s'en donnent de nouveau à coeur joie. La nature sourit de nouveau. On ressort les maillots de bain et les lunettes noires! Les choses reprennent leur place. Il est tout de même beaucoup plus agréable et confortable de vivre sous le soleil que sous la pluie. 

 

Parfois les désagréments météorologiques frappent en plein coeur. A l'intérieur du logis si heureux, si calme, si voluptueux. Notre famille, notre amour, notre parentalité c'est comme l'Australie :  du soleil 300 jours par an et parfois la saison des pluies. Le temps des ouragans. Celui-çi m'a plus blessé que celui qui est passé sur notre côte. Celui-çi est arrivé soudainement et m'a frappé en plein coeur. Un trop de trop et l'orage éclate ! Mes larmes ont remplacé la pluie. Le niveau de l'eau a débordé! Et comme l'arbre du voisin je me suis effondrée. Mais heureusement comme un ouragan, un orage, la tempête est passée très vite, très forte, et les dégâts ont pu être vite observé. Heureusement je suis comme un arbre centenaire qu'il faut vraiment poussé fort pour le voir sombrer. Se déraciner. Comme cet arbre centenaire, j'ai certes été bousculée mais mes racines sont restées intactes. Alors je me suis vite redressée! J'ai perdue quelques feuilles mais je suis restée debout et fière. Je vais bien. Je vais très bien ! (Merci pour vos messages de compréhension, de soutien, de courage. Merci à vous de me lire.)

 

L'orage est passé, dans le ciel et dans mon coeur. Mais heureusement depuis le soleil est revenu. Il réchauffe la terre et embellit la nature. Il réchauffe mon coeur et renforce notre trio.

 

On a tous besoin de soleil. Dans le ciel et dans nos coeurs ! 

"Le soleil, l'or des pauvres!"

 

 

 

Et toi, plutôt ciel orageux ou ciel ensoleillé chez toi en ce moment? 

 

 

Repost 0
Published by Melle Mam - dans La vie en Australie
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 03:37

1 an ! 1 an déjà ! 1 an que j'ai eu mon fameux déclic du matin ! Celui qui m'a poussé, enceinte de 8 mois à enfin écrire. A ne plus garder pour moi tous ces textes griffonés. Ecrire pour être lue. Un an que je suis devenue blogueuse. Que j'ai rejoins la blogosphère. Un an que MADEMOISELLE MAMAN est née !

 

Ce besoin d'écrire, de se confier est quasi-inexpliquable. Ce blog c'est un peu comme mon journal intime, ouvert à qui veut le lire. Ce blog est anonyme, personne de mon entourage est au courant. J'ai bien pensé en parler une fois ou deux, mais finalement un secret n'est pas moins bien gardé tant qu'il n'est pas partagé. Alors je me tais et que je continue d'exister sous pseudonyme.

Le-Blog-a-1-an-----Mademoiselle-Maman.png

Tout d'abord j'ai eu envie d'écrire pour parler de ma grossesse. De ces 9 mois de bonheur et de non-dit. De cette période où rien ne se voit mais où on est malade comme un chien, et que certains matins on se demande pourquoi? Puis ce deuxième trimestre où on se sent belle, en forme, fière et que dans ma tête de devenais doucement une maman. Puis ces dernières semaines, longues, si longues, trop longues, où je n'attendais que la fin. Envie de partager ces sentiments, ces sensations, ces questions, afin de recevoir des commentaires et me sentir parfois moins seule.

 

Un mois plus tard mon fils est né. A mon tour je devenais Maman. Maman d'un adorable petit garçon. Dans mon blog j'ai tout partagé. Mes joies. Mes peines. Mes doutes. Mes coups de gueule. D'ailleurs l'anonymat a du bon car je ne suis pas certaine que la famille accepte mes mots exprimés là. Et ma mère ferait certainement une syncope en lisant cela. Ce pouvoir d'exprimer ce que l'on ressent au plus profond de soi. Certes sur certains sujets j'ai été critiquée, dénoncée... nos différences en terme d'allaitement ou de laisser-pleurer ou de tétine n'ont pas plus à certaines, mais au final, bien que ça fasse mal sur le coup, on ne se connait pas donc on s'en remet vite ! Et moi j'ai pu dire ce que j'avais à dire ! Puis à travers mes mots j'ai aussi fais part de mes angoisses, de ma fatigue, ou plus récemment de mes pétages de plombMais surtout au fur et à mesure des mois vous avez vu ma merveille grandir, vous avez suivi de près ses premières fois, 1ère purée, 1er jour de crèche, 1er câlin, 1ères dents, 1er séjour à l'hôpital, 1ers déplacements... 

 

Il y a tout juste un an je ne savais pas dans quelle aventure je me lancais. 110 articles, près de 1000 commentaires et 700 lectrices facebook plus tard,  je peux dire que j'ai réussi mon pari personnel. J'étais loin de m'imaginer que j'allais sympatiser de manière virtuelle et suivre le quotidien de celles que j'appelle aujourd'hui mes copines. Je pense à Astrid, Marjolaine, LaPrune, Elfi, Fanny, Sophia, Sophie etc... Je ne pensais pas être autant lue et commentée. J'ai reçu quelques dizaines de messages de sympathie par email. Répondu à quelques demandes de partenariats qui m'ont permi d'organiser de super-concours. Et aujourd'hui je partage ma passion du dessin en dessinant pour les autres ! Ce blog est du bonheur au quotidien. Un éxutoire quand je ne vais pas bien. Une scène ouverte quand je veux me la péter. Un terrain de jeux pour exprimer mes sentiments. Une soupape quand j'implose !

 

Il y a aussi l'envie, encore timide, de partager notre douce vie de famille en Australie. Montrer à quel point réaliser le rêve de sa vie, avec l'homme de sa vie, est possible. Vivre dans un état à 300 jours de soleil à l'année est splendide. Le plaisir d'écrire quand mes lectrices dorment profondément et les imaginer lire mon billet en débutant leur journée, quand moi je suis sur le point d'aller me coucher. 

 

Bref il y a un an je suis devenue blogueuse, depuis un an je rencontre chaque jour de nouvelles lectrices, depuis un an j'ai toujours cette même passion pour l'écriture, depuis un an (un peu moins) je me plais à dessiner nos situations familiales, depuis un an je partage cette douce (et folle) expérience de devenir Maman, de devenir Parents ! Merci à vous d'être chaque jour plus nombreuse. Merci à vous pour vos commentaires d'amitié. Merci à vous pour votre fidélité. J'espère sincèrement souffler encore un tas de bougie en votre compagnie ! Vous lectrices, lecteurs, vous faites partie de mon histoire. Certaines m'ont conseillé. D'autres m'ont rassuré. Plusieurs m'ont réconforté. C'est magique ce lien avec vous !

 

Aujourd'hui j'aime aussi que ZAM me lise quotidiennement et découvre ainsi parfois mes états d'âme que je n'arrive pas toujours à exprimer. Et surtout je me dis qu'un jour Zoulette sera assez grand pour lire tous ces petits mots à son sujet, toutes ces déclarations d'amour. Si parfois je ne suis pas une mère parfaite, si parfois je perds un peu pied, grâce à ce blog il saura combien lui et son père je les aime, combien ils sont ma vie et combien je suis fière d'être leur nenette ! 

 

 

____________________________________________________________________________________________________

CONCOURS

Car un anniversaire ne s'organise jamais sans cadeau ! Alors cette fois j'ai choisi un super jouet en bois car je suis fan archi-fan des jouets en bois ! 

Capture-d-ecran-2013-03-15-a-14.28.43.png

 

Pour jouer (et gagner) c'est ultra-méga simple (plus que d'habitude) :

- Laissez un commentaire sur ce billet en me souhaitant de la manière la plus drôle possible mon anniversaire (oui oui j'ai envie de rire !)

- Devenir fan de la page du blog : PAR ICI ! 

- Aimer et partager ce billet sur votre page facebook, twitter, google et autres... 

 

 

Le tout avant Vendredi 22 Mars 2013 00h00 :-)

Bonne chance !

____________________________________________________________________________________________________

 

Résultat Concours "Tout d'une organisation militaire!"


Capture-d-ecran-2013-03-15-a-14.57.36.png
Random a choisi pour moi.

Qui a gagné la tente anti-uv pour cet été?

Commentaire n°10 posté par Chloé. Félicitations ! (Je t'envoie un email)

 

 

Repost 0
Published by Melle Mam - dans Et les autres...
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 06:00

Mon regard se pose une seconde sur le calendrier, nous sommes le 10 Mars. Le quoi ??? Le 10 Mars !!! Mon bébé d'amour a 11 mois pile poil aujourd'hui ! Comme chaque mois j'ai envie de dire "c'est comme si c'était hier". Comme chaque mois j'ai envie de dire "le temps passe si vite". Comme chaque mois j'ai envie de dire "que mon bébé grandit trop vite". Les mois passent, bébé change, mais les émotions restent les mêmes. Chaque mois je m'imagine un an en arrière. Il y a un an avec mon gros bidou. Il y a un an où j'écrivais ceci car le temps me paraissait long ! J'avais si hâte de le sentir contre moi ! Il y a un an je m'imaginais maman mais je ne réalisais pas vraiment ce qui allait se passer. Il y a un an je ne l'aimais pas encore d'amour de folie comme je l'aime aujourd'hui ! Bref je vais arrêter là car mon bébé n'a pas encore 1 an, on a le temps pour cela hein...

 

Bébé a 11 mois - Mademoiselle MamanAujourd'hui Zoulette a 11 mois. Je le dis à chaque fois, mais qu'est ce qu'il est beau ! Il lui a fallu 11 mois pour avoir cette gueule d'ange. Son petit nez retroussé. Ses petites oreilles! Avec ses cheveux blonds, de plus en plus longs, qui bouclent sur les oreilles ! 11 mois pour perdre ses yeux clairs et laisser apparaître des gros yeux ronds à la couleur foncée tout comme Maman. 11 mois pour devenir ce grand garçon de 79cm et ses 11,200kg. 11 mois pour perdre son bidou de bébé et avoir ce corps si fin, si élancé. Ses grandes mains. Ses grands pieds. Que je ne cesse de croquer.

 

Aujourd'hui Zoulette a 11 mois. Je le dis à chaque fois, mais qu'est ce qu'il évolue vite. Il maitrise le 4 pattes depuis ses 9 mois, et depuis il gambade. Ne s'arrete jamais! Passe sa journée debout, accroché à tous les meubles sur son passage. Depuis quelques jours, il lâche les mains, se tourne, bascule doucement, et hop attrape un autre meuble pour continuer ainsi son chemin. Il s'aggrippe à nos jambes, se met sur ses deux pieds et adore marcher accrocher à nos jambes à nous. Quand il tombe il nous regarde, sourit et applaudit. Son envie de cascade lui a vallu quelques chutes, quelques frayeurs, plus de peur que de mal, c'est le métier qui rentre pour bébé et pour nous les parents! 

 

Aujourd'hui Zoulette a 11 mois.  Je le dis à chaque fois, mais qu'est ce qu'il a du caractère ! Il aime répéter tout ce qu'on dit, enfin utiliser nos intonations. Il y en a des plus faciles que d'autres, alors il répète à tue-tête : Non ! Ca doit être ce qu'on lui dit le plus en ce moment. Il dit Non et il rigole. Et il applaudit. On rigole mais en fait c'est pas très drôle. Car maintenant il dit non quand il fait quelque chose d'interdit. Il dit non quand on le gronde. Il dit non quand on lui enlève quelque chose des mains ! Il dit non en repoussant la cuillère quand il n'aime pas ! Et ronchonne quand il s'ennuie ! 

 

Aujourd'hui Zoulette a 11 mois.  Je le dis à chaque fois, mais qu'est ce qu'il ne lâche pas son père ! Ca fait un bout de temps que cela dure. A la crèche c'est un bébé adorable. Qui ne pleure pas. Ne ronchonne pas. Ne fait pas de colères! Joue dans son coin. Mange quand il faut manger. Dort quand il faut dormir. Avec moi c'est un bébé que j'arrive à matter. Je lui explique énormément, fixe des règles depuis toujours et arrive dans tous les cas à ce que la journée se passe bien (sauf quand je pète un câble!) Mais sitôt son père rentré, Zoulette ne le lâche pas. Veut les bras. Veut sa présence. Lui cause. Et veut jouer. Pauvre ZAM qui vit depuis quelques temps avec un gnôme dans les bras. Mais depuis quelques jours, on met Zoulette dans le trotteur et ainsi il passe le week end avec son père qui jardine, qui bricole... Il est heureux ainsi (et maman tranquille!)

 

Aujourd'hui Zoulette a 11 mois.  Je le dis à chaque fois, mais qu'est ce qu'il dort toujours aussi bien. On touche du bois, on touche du singe, on sait la chance qu'on a. La crèche ça le fatigue alors on essaie de le coucher plus tôt pour récupérer : 19h30 au dodo avec le même rituel que depuis ses 3 mois. Il ne fait jamais de vieux os, et s'endort en quelques minutes. Son réveil du matin est toujours programmé entre 8heures et 10heures. Il dort 1h le matin et 2h l'après-midi. Bien que celle du matin a tendance à vouloir sauter avec ce bébé qui tient de plus en plus en éveil ! Et de bonne humeur... Il dort partout où on l'emmène et fait encore certaines siestes en poussette. On est chanceux mais on a aussi travaillé dur pour ce résultat ! 

 

Aujourd'hui Zoulette a 11 mois.  Je le dis à chaque fois, mais qu'est ce qu'il mange ! J'ai tellement l'impression de ne jamais le rassasier. Il mange tellement. Choisit de plus en plus ce qu'il veut ou ce qu'il ne veut pas ! Mange le midi à la main des légumes en morceaux. Pourrait se nourrir de pain et de fromage. N'aime pas le jus de fruit mais descend des litres d'eau. Raffole des yaourths et des compotes industrielles mais n'aiment pas tellement les fruits crus en morceaux. 

 

Aujourd'hui Zoulette a 11 mois.  Je le dis à chaque fois, mais qu'est ce qu'il change. De jour en jour. Il y a peu de temps je craquais car il me pompait toute mon énergie et voilà que le lendemain il commence à jouer seul. Il reste enfin dans son espace de jeux. Observe, danse, recommence 20 fois les mêmes gestes. Il nous épate. il adore les livres qu'il prend soin d'ouvrir, de fermer ainsi de suite ! Et nous on peut vaquer de plus en plus à nos occupations.

 

Aujourd'hui Zoulette a 11 mois.  Je le dis à chaque fois, mais qu'est ce qu'il est gentil. Drôle. Adorable. Beau. Souriant. Intelligent. Bref c'est mon fils, c'est le meilleur, je l'aime d'amour. Ma chère mon sang ma vie ! 

 

Ha oui et Zoulette a un Doudou. The Doudou. Qu'il transporte partout. Qui sent mauvais. Qui pourrait appeler la DDASS pour maltraitance (sur lui hein! par zoulette! on s'est compris!) Qu'on n'arrive pas à changer. Son doudou c'est sacré. On ne l'a pas vu venir et pourtant maintenant il est comme le 4ème membre de notre famille. Promis Doudou aura bientôt son billet rien que pour lui ...

 

 

Et toi, Bébé a quel âge? Que fait-il de nouveau ce mois-çi? 

 

 

 

 

 -_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-   

CONCOURS :

Depuis que je suis inscrite sur ce groupe Facebook, je prends plaisir à dessiner pour les autres. A illustrer les articles des copines blogueuses, alors aujourd'hui j'avais envie d'offrir ce cadeau spécial.

 

Capture d’écran 2013-03-11 à 11.15.31 J'offre un total relooking de votre blog. (Pour les non-blogueuse, vous pouvez jouer aussi, j'offrirai un dessin, un portrait familial etc... Ce que vous voulez en fait!)

Bannière, avatar, boutons, liens sociaux, icônes, mise en page... tout tout tout pour refaire un look à votre blog que vous adorez tant !

Côté délai faudra être patiente, car mes journées sont bien remplies et c'est du boulot, mais avec votre collaboration je vous promet un résultat qui vous ressemble et surtout qui vous plait ! 

 

Pour jouer c'est simple (comme d'habitude) :

- Avoir une adresse en france métropolitaine

- Laissez un commentaire sur ce billet, avec une anecdote sur votre bébé qui grandit ! Ce que vous voulez!

- Devenir fan de la page du blog : PAR ICI ! 

- Aimer et partager ce billet sur votre page facebook, twitter, google et autres... avec un petit commentaire sympa ! 

 


Le tout avant Lundi 18 Mars 2013 00h00 :-)

 

Bonne chance !

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-  

Repost 0
Published by Melle Mam - dans Mois après mois
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 05:25

 

 

On en parle souvent, des mille rôles d'une maman. La maman cuisinère. Lavandière. La maman au bureau. La maman infirmière. La maman clown. Mais pour caser ces 1000 rôles dans cette si petite journée qui fait quoi 12 heures? 15 heures? Ben oui je dors la nuit... il faut un plan d'organisation. Mais pas n'importe lequel. Non un plan minutieux tout comme à l'armée. Ok ok je vous l'accorde vous n'êtes pas toutes comme ça. Mais si j'ai encore un bon conseil à vous donner c'est celui ci mesdames. De l'O.R.G.A.N.I.S.A.T.I.O.N !!! C'est chez nous la réussite à des journées sereines (quand il n'y a pas de pétage de plomb évidemment!).

 

Organisation-familiale-militaire---Mademoiselle-Maman.png

A quoi ressemble ce plan militaire dans notre douce demeure (en semaine, les journées où je ne travaille pas et que zoulette et moi on est scotché). D'abord des "To do list", partout, tout le temps, pour ne rien oublier. Et puis : 

- Se lever avant que Zoulette se réveille (les australiens se lèvent tôt, très tôt, on s'est acclimaté). Afin de déjeuner en paix en amoureux. De me laver, m'habiller, me pomponner. Ranger ce qui traîne. Faire chauffer le repas de midi. Préparer sa lunch box à lui si on déjeune à l'extérieur. Lancer une lessive. Me poser devant l'ordi, consulter mes emails, voire même bosser quand bébé a décidé de faire une grasse mat'.

- Ainsi je suis parée, tout est prêt, s'il est prévu qu'on aille se balader dans la matinée, la voiture est même déjà chargée.

- Bébé se réveille, je peux me consacrer à 300% à lui. J'évite ainsi les chouignements dans mes pattes. L'agacement mutuel. Sa frustration que je ne sois pas à 4 pattes pour jouer avec lui. Il se réveille et c'est notre moment. On joue. On fait des câlins. On chante de chansons. On fait la toilette. On s'habille. On rigole.

- Tout le monde est paré dans la joie et la bonne humeur pour aller se balader. Généralement de son levé à la sieste du matin il y a 2h30. C'est précis, trop précis mais c'est ainsi. Si on loupe l'heure de couché la sieste du matin saute avec ! (D'ailleurs elle ne devrait pas tarder à sauter) Donc peu importe l'activité matinale (bibliothèque, club, piscine, parc, shopping...), je calcule pour que Zoulette soit dans son lit à l'heure (ou tout du moins dans la voiture pour un repos minimum de 30 min).

- La sieste du matin à la maison, me permet de nouveau de préparer le déjeuner pour nous deux si cela n'est pas déjà fait. De terminer le rangement, le ménage, le linge, de cuisiner... Le temps est court, 30-40 minutes plus tard Zoulette est de nouveau en action. 

- Puis le repas, tous les deux en tête, ou à l'extérieur, dans tous les cas tout est prêt à être dégainé pour éviter les chouignements que je traduis par "J'ai faim. Viiiiite". Après le repas, si j'ai de la chance que Zoulette soit bien luné, il passe bien une demi heure à jouer tout seul. Il revient toujours toutes les 5 minutes voir si je suis toujours là, mais ça me laisse du temps pour débarasser, ranger, boire mon café (préparé la veille au soir, coulé du matin!) Sinon je laisse tout en plan, je vis sa vie à ras le sol, et je rangerai tout cela pendant la prochaine sieste.

- Jusqu'à l'heure de sieste, il faut l'occuper. Il faut jouer. Aller se balader. Faire une course. Se faire inviter pour un café. Mais à 14 heures, c'est sacré, on ne rigole pas, on est à la maison pour faire dodo. Bien souvent ça se passe bien. Il est KO. Réclame son doudou et son lit! Il s'endort direct pour ses deux-trois heures de sieste quotidienne. Et là je souffle. Je rebois un café. Je vaque à mes occupations. Prépare le goûter. Prend du temps pour moi : Dessine, blogue, couds, travaille. (Il est actuellement 15h30, ha ha ha) Ou me laisse séduire par une sieste aussi (ça c'est bien trop rare!)

- Puis c'est le retour du héros, le goûter, les jeux. Si possible on va au parc ou se balader, histoire de prendre l'air car petit homme tourne vite en rond entre quatre murs. Puis Zam rentre du travaille et prend le relais dans la vie à quatre pattes avec teddy et oui-oui ! 

- 18h00 l'un de nous prépare le repas familial. Si besoin préparer les lunch box pour le lendemain pour les journées boulot et crèche. Souvent Zoulette est dans les bras pour gérer sa crise du soir (18h-19h, 8 mois que ça dure...) 18h30 le bain. 19h00 Toute la famille autour de la table pour partager le dîner. Suivi d'un biberon câlin avec maman pendant que papa (ou l'inverse) range, prépare le sac de crèche, le sac de boulot, le biberon du lendemain matin, la chambre à coucher de bébé, range le linge lavé dans la journée, fait chauffer deux tasses de café...

- A ce moment là, chaque soir, après le biberon Zoulette pète le feu... Veut jouer. Eclate de rire. Fait le coquin. Et non chéri c'est l'heure d'aller se coucher. Lavage de dents. Câlin. Histoire du soir. Rituel. Et hop dodo.

- Il est 20h, nous sommes enfin en tête à tête en amoureux, pour un café, et se raconter notre journée. Tout est prêt pour demain. On peut aller se coucher. Demain est une nouvelle journée (enfin presque nouvelle!)

 

Le week-end on fait sauter toutes ses règles et on vit à l'instant T. Parfois ça rate et Zoulette nous le fait bien sentir. Parfois on est plus crevé le dimanche soir que le vendredi. Mais c'est le week-end !

Parfois y'a des loupés, et c'est le pétage de plomb assuré!

Parfois les journées sont avec le sourire et le calme. Mais l'organisation militaire aide énormément à ce que tout se passe bien ! Bébé a besoin de repères et de savoir comment ça va se passer ! Et bien maman aussi.

 

 

 

Et toi plutôt militaire ou camp de vacances à la maison? Raconte nous ta façon de faire ! 

 

 

 

 -_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-   

CONCOURS : PREPARER L'ETE :

Capture-d-ecran-2013-03-06-a-16.08.41.pngL'hiver s'en va doucement. Vous avez envie de soleil, de chaleur. Si je pouvais je vous en enverrai, je rêve de températures moyennes, juste ce qu'il faut, c'est bientôt l'automne chez nous mais c'est vos beaux-jours qui arrivent en france. 

Jouer et gagner une superbe Tente Anti-UV pour vos prochaines sorties à la plage, à la piscine, au parc etc...

 

 

 

Pour jouer c'est simple (comme d'habitude) :

- Avoir une adresse en france métropolitaine

- Laissez un commentaire sur ce billet en expliquant votre organisation à la maison. 

- Devenir fan de la page du blog : PAR ICI ! 

- Aimer et partager ce billet sur votre page facebook, twitter, google et autres... avec un petit commentaire sympa ! 


 

Le tout avant Mercredi 13 Mars 2013 23h59 :-)

Bonne chance !

 -_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-    

Repost 0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 06:00

Je-me-deteste---Mademoiselle-Maman.pngDans le genre "je suis seule juge de moi-même!" ou "il n'y a pas pire juge que ma propre conscience" Bing ! Je suis en plein dedans ! Généralement je suis en accord avec moi-même, avec mes gestes, mes paroles, mes actes. Je suis du genre sûre de moi et positive. Mais depuis quelques jours je me déteste ! Certes ce n'est pas un état qui dure, mais plutôt un état qui va qui vient, mais ces derniers jours je crois qu'il est trop venu !

 

On m'a toujours fait remarqué mon pep's ! La fille qui voit le verre à moitié plein. Qui se satisfait d'un rien ! Qui s'extasie d'un tout. J'aime la vie en général. J'aime ma vie depuis longtemps. J'aime notre vie, celle avec mon homme, celle avec mon fils. Je mets de côtés les mauvais moments. Je surpasse les obstacles. J'évite les conflits. J'oublie facilement. Et j'avance. Ca c'est moi, la fille qui a toujours le sourire ! La fille qui va toujours bien ! D'aussi loin que je me souvienne j'ai toujours été ainsi ! Certainement d'avantage depuis l'adolescence, où j'observais ma mère toujours plaignante, qui pour elle le verre était plus souvent à moitié vide. Une mère fatiguée, découragée, énervée. Une mère à qui je ne voulais pas ressembler. Une mère difficilement souriante et rieuse ! 

 

Maman je le suis, d'un merveilleux petit garçon de bientôt 11 mois. Vous me lisez, vous me connaissez. Je suis une maman plutôt calme, une maman rieuse, une maman joueuse ! Une maman autoritaire mais juste et déterminée. Une maman aux 1000 routines, et 100 repères ! Mais surtout une maman patiente. Une maman bien dans ses baskets. Enfin c'est ce que je croyais.

Depuis quelques jours je me déteste. J'ai changé. Je n'ai pas encore trouvé toutes les explications. Je me perds à force de vouloir trouver des raisons. Je me nois sans trouver de solutions. Je crois qu'il ne s'agit que d'une accumulation et l'apparition d'un caractère bien caché. Je me déteste car je ne me reconnais pas. Je perds patience. Je crie. Je pleure. Je réclame mon lit. Je rêve à des moments silencieux et solitaires. Depuis quelques jours je perds patience avec mon bébé, je ne lui laisse plus rien passer. Peut-être a-t-il 1001 bonnes raisons : faim, soif, fatique, dents, ennui, caractère! Je ne sais plus, je ne cherche plus à comprendre, je m'impatiente et c'est tout! Je lui reproche de ne pas filer droit. De ne pas rentrer dans la boite. Je lui reproche ses jérémiades. Je lui reproche de ne pas écouter. Je lui reproche de pleurnicher. Je lui reproche de mal dormir. Je lui reproche de réclamer les bras. Puis la seconde d'après de repousser mes baisers. Je lui reproche tout ça sans lui laisser le temps de souffler. 

 

Je suis toujours de bons conseils pour trouver la paix à la maison. Je suis toujours à trouver les 1001 solutions. Je suis toujours à chercher de nouvelles façons de l'occuper. Mais depuis quelques jours je ne cherche plus, je ne réfléchis plus, je perds mes moyens. Je crie. Je crie encore plus fort. Je lui parle comme s'il avait 10 ans. Plus je crie plus il crie. Le cercle vicieux. Alors je le laisse et je m'isole pour hurler. Pour pleurer. Et là je me déteste !

Je suis devenue en quelques jours cette mère que je n'ai jamais voulu être. J'ai perdu en quelques jours tout mon optimisme et mon calme qui me caractérise. J'ai réalisé en quelques jours à quel point tout peut vite basculer. Je n'ai pas d'exlications et en même temps des centaines. Des événements récents que j'ai cru vivre sereinement alors que j'ai été beaucoup plus atteinte que cela ! Je ne pensais jamais perdre autant mes moyens. Je ne me reconnais plus dans mes gestes, dans mes mots ! Je ne lui parle pas je lui crie dessus ! Je pleure parcequ'il se refuse à moi alors que je ne lui offre que colère et impatience. Je lui réclame un comportement sans lui montrer l'exemple. Mon bébé éponge, je ne veux pas qu'il ressente ce qui se passe actuellement en moi. Cette guerre intèrieure que je me suis livrée. 

 

Je me déteste ! Le fait de le penser puis de coucher les mots sur papiers, me fait pleurer tout ce que je peux pleurer. Mais finalement cela semble me faire du bien d'ainsi me livrer. De dire les choses à voix haute permettent (un peu) d'analyser et de relativiser. La prochaine étape est de solutionner. Pour moi. Pour lui. Pour nous ! Je crois que pour la toute première fois j'ai tiré un signal d'alarme. Cet état ne me ressemble pas, il est encore suffisamment jeune pour le dompter. Alors je me lance à la conquête de ma paix intèrieure. Je vais changer. Et je ne vais pas attendre que cela s'empire. Non je change maintenant ! 

 

 

Ce billet me fait du bien mais a aussi pour but d'être partagé avec toutes ces mamans
qui pleurent seules derrière leur porte. Alors si tu te reconnais dans ce billet.
Si tu as envie d'en parler. Stp partage-le et commente le !
Ensemble on est plus forte pour comprendre et trouver des solutions adaptées.

 


 

Repost 0
Published by Melle Mam - dans Et les autres...
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 05:36

Et s'il n'était pas mon fils ! Une question que je n'aurai peut-être jamais dû me poser pour ne pas remettre ma fierté débordante (génante?) en question!

Et s'il n'était pas mon fils ! Je me posais cette question il y a quelques temps en l'observant.

En observant ses mimiques. En observant ses réactions. En observant ses évolutions.

Quand tu deviens mère, je crois que peu importe ton esprit maternel ou pas avant sa naissance, tu n'y échappes pas ! 

Tu n'échappes pas au fait de mettre ton enfant sur un pied d'estale. Je trouvais ça bidon. J'en suis la première coupable (victime?) aujourd'hui. De le trouver tellement fort. Tellement doué. Tellement précoce ! 

 

 Mere-fiere---Maman-gaga---Mademoiselle-Maman.png

 

Et s'il n'était pas mon fils ...

Est-ce que je le trouverais aussi beau?

Est-ce que j'adorerai autant sa petite tête blonde?

Est-ce que je serai autant fan de son allure?

 

Et s'il n'était pas mon fils ...

Est-ce que je serai autant ébahie quand il dit au revoir?

Est-ce que je serai autant gaga quand il envoie des bisous?

Est-ce que je trouverai ça mignon de le voir se mettre debout?

 

Et s'il n'était pas mon fils ...

Est-ce que j'aimerai autant le voir "marcher"? Comprenez faire 1 pas et s'écrouler.

Est-ce que je le trouverai si mignon, endormi, le pouce dans la bouche, doudou au creu de la main?

Est-ce que je penserai autant qu'il est chou quand il sourit à tout le monde?

 

Et s'il n'était pas mon fils ...

Est-ce que je m'arrêterai pour le complimenter?

Est-ce que je l'observerai avec émerveillement?

Est-ce que je penserai qu'il est sage et bien élevé? et que j'aimerai bien qu'il soit mon fils à moi? 

 

 

Parfois je me surprend, en public, à être complètement béate devant un son, un geste, un déplacement de mon tout petit bébé !

Parfois je me surprend à tout arrêter pour dire bravo, le féliciter puis l'embrasser. Même au milieu du supermarché !

Parfois je me surprend à guetter le regard des gens autour de moi pour partager ma fierté. Ils n'ont rien vu ou quoi? Vas-y bébé recommence ! 

Parfois je me surprend à me dire qu'il est le plus beau, le plus sage, le plus intelligent... 

Parfois je me surprend à le trouver merveilleux, c'est pas possible il est le seul bébé de 10 mois à faire cela ! 

 

 

D'ailleurs il doit être le seul petit garçon de 10 mois sur la terre entière tellement il est unique ! 

C'est fou cette fierté de maman. Je pourrai dire de Parents car le papa est comme moi (pire que moi?)

C'est dingue cette complète perte d'objectivité des Parents.

C'est maboule cette manière de voir nos enfants si parfaits ! 

C'est cinglé d'oublier si rapidement les mauvais côtés juste par un envoi de baiser.

 

C'est complètement fou, dingue, maboule, cinglé mais cela résume complètement l'amour démesuré qu'on ressent pour ces bébés qu'on a porté, cajolé, désiré, aimé.

 

Allez reconnais le, t'es pareil !

 

 

Et toi, tu sens tu parfois maboule de la fierté pour ton bébé? 

 

 


Repost 0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 04:00

Des pères grimpent en haut des grues pour faire valoir leurs droits. Ces hommes qui demandent l'aide de la justice pour exister en tant que papa ! Pour faire appliquer des droits qui leur sont chères. Afin de profiter pleinement de leur rôle de père et que leur enfant puisse vivre à leurs côtés après séparation avec la maman. J'allume les infos et je vois ces pères désespérés, prêts à tout pour exister. Cette folie de devoir passer par la justice pour régler des soucis personnels : ils s'aiment puis se déchirent, c'est triste!  (Bref, là est un autre sujet). Le paradoxe me saute alors aux yeux, quand blogueuse que je suis, je passe mon temps à lire des articles de mères desespérées, divorcées qui se battent pour que leur ex-époux s'occupent de leur progéniture. D'un côté ces femmes assurant seules le rôle de parents et de l'autre ces pères qui font tout pour survivre. N'y-a-t-il pas un problème quelquepart? Les sujets de société ne commencent-ils pas légèrement à se confondre?

 

Je m'explique - je médite depuis longtemps déjà sur les valeurs de notre société. Des valeurs aussi vieilles que sa création. Des valeurs mises en place par des générations obsolètes. Voilà comment on en arrive à des débats houleux sur des questions de moeurs. Il s'agit avant tout d'habitudes bien encrées, mais ouvrons notre esprit et avancons! Nous vivons dans une société qui associe la maternité à, comme son nom l'indique, la mère ! Certes les femmes portent les enfants, ainsi la nature est faite et il sera difficile de revenir dessus. Mais ensuite la société offre des droits et des devoirs uniques à la mère plutôt qu'au père. Ainsi qu'une image préconçue! Aujourd'hui nous vivons dans une société où il est convenu que la mère prenne son congés maternité. Qu'elle mette de côté sa vie professionnelle afin de subvenir aux besoins (non financiers) de ses chers-et-tendres enfants. On parle plus souvent de la crise de la quarantaine de ces femmes qui réalisent qu'elles ont mis de côté tant d'années leurs passions, leurs envies, leur vie au nom d'une vie de famille parfaite ! Les hommes ont certes leur crise de la quarantaine mais d'autres raisons (et voilà je fais comme tout le monde je livre là des clichés) Une société qui stygmatise encore le rôle de la mère dans les couches culottes, le ménage, les lessives et le repassage. Nous pensions vivre dans une société moderne, évoluée, qui offre certes de plus en plus d'égalité homme-femme dans un tas de domaines, et pourtant la femme a du mal à se décoller de cette image de parfaite ménagère épouse et mère à la fois.

      Sauver-la-societe---Mademoiselle-Maman.png

Les femmes ont un jour réclamé des droits égaux dans la société, quand je vois ces papas en haut de cette grue je me dis qu'il est temps que les hommes revendiquent leurs droits en matière de couche-culotte et de tâches ménagères. Certains pères osent passer le cap du congés paternité (il a le mérite d'exister même s'il est différent) pour s'occuper de leur(s) enfant(s) et de la maison pendant que Madame se crève au bureau ! Cependant il est tellement dommage que ces hommes soient si peu nombreux et encore montrés du doigt à la sortie de l'école ! L'enfant né de l'amour d'un père et d'une mère (ou bien d'un père et d'un père, ou bien d'une mère et d'une mère soit!), n'est il pas normal que les deux membres du couple parental aient les mêmes droits en terme d'éducation, de garde, de parentalité, de responsabilités? Est-il normal que dans 85% des cas (à vérifier), après un divorce la garde soit confiée de manière automatique à la mère sans examen approfondi du dossier. Est-il normal que des pères se retrouvent laisés, bafoués, privés de leur enfant à cause d'une décision arbitraire d'adulte? Est-il normal de grandir sans son père au nom d'une société qui favorise les droits de la mère? Et pour quelle raison?

 

Certes cet article est avant tout le résultat d'une pensée complètement personnelle (qui je l'espère sera partagée par nombre de mes lecteurs). Je suis bien consciente qu'il y a encore des couples qui vivent dans ces clichés de clivage homme/femme et que leur quotidien leur plait ainsi ! La femme aux fourneaux, l'homme au boulot. La femme avec les enfants, l'homme n'ayant jamais touché à une couche ou un biberon ! J'en connais. Cela existe et existera certainement toujours ! Un choix avant d'être une "normalité.

Je sais aussi qu'en cas de divorce (et la je pense au récent article de Happy Hippie Shake) certaines femmes aimeraient voir leur ex prendre d'avantage leur responsabilité devant ces enfants qui deviennent d'un seul coup un poids. Certains crétins, vivent encore avec l'image d'une société complètement dépassée car ils ne savent que en tirer leur profit, penser à leur petit nombril qu'il ne faut pas trop bousculer. Il est tellement plus facile pour eux que la maman s'occupe des bambins et qu'eux profitent des bons moments d'un week-end sur deux ! "Mais pas ce week-end là s'il vous plait car j'aimerai rester tranquille !" Mais je vous rassure il existe des mères complètement identiques ! 

Le message est juste que chacun ouvre son esprit en terme de parentalité. Et fasse la peau à ces shémas de société compètement dépassés. Un enfant a besoin d'amour, d'éducation au sein d'un couple équilibré. Bientôt avec la reconnaissance "officielle" des couples homosexuels on ne pourra plus faire cette différence entre la mère et le père. L'enfant aura deux parents, quel qu'ils soient, l'important est que le tout soit équilibré. Elle auraient l'air malines ces couples de lesbiennes si elles deux restaient à la maison pour pouponner et nettoyer. Qui ramènerait les sous? Et ces couples hommes qui ne toucheraient pas à une couche culotte et préfererait aller travailler. Qui s'occuperait de la maison? Franchement vous croyez vraiment que notre vraie société d'aujourd'hui répond à tous ces critères shématiques que la justice et les moeurs nous exposent. Non ! Que les pères qui savent se servir d'un balai, de la machine à laver et changent les couches du nouveau-né retrouvent leur caractère "normaux" et non plus "dieux vivants". Que les femmes qui bossent, tondent ou bricolent retrouvent leur statut de femme "normale" et non plus "créatures bizarres"! 


Stop aux caricatures, que chacun trouve sa place, que tout le monde y mette du sien, que la famille évolue dans un équilibre qui rende tous ses membres HEUREUX ! Un point c'est tout !

 

 

 

Es-tu pour ou contre faire évoluer cette société stigmatisée? 

 

 

 

(Merci mon ZAM pour m'accompagner dans cette vie qui est la notre, sans shéma pré-conçu, sans stigmatisations, chacun sa place, un ensemble équilibré, une famille qui pue respire le bonheur intense!)

Repost 0
Published by Melle Mam - dans Sujets polémiques
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 22:37

Devenir Maman a été une évidence en apprenant cette grossesse tant attendue ! Devenir Maman a été une évidence quand je l'ai vu, touché, senti, embrassé. Devenir Maman a été un travail au quotidien, au fur et à mesure de ces mois, en apprenant à l'observer, le comprendre, le connaître et solutionner. Les périodes se sont enchaînées en étant chaque fois différentes. Ce tout petit bébé qui grandit, qui s'affirme, qui devient de plus en plus un petit gars. A 4 mois je le trouvais moins bébé. A 7 mois son caractère s'est emplifié il a fallu lutter pour conserver certains principes. A 8-9 mois on a connu la fameuse crise de séparation. Celle où tu vis avec un bébé collé à toi. Un bébé très trop souvent dans les bras. Un bébé qui chougne pour un oui pour un non. Ce bébé c'est le tiens, tu l'aimes un peu plus chaque jour avec ses qualités et ses défauts. Aujourd'hui c'est encore bien différent, mon bébé a 10 mois ! 

 Bebe-a-10-mois---Mademoiselle-Maman.png

Et je ne me lasse toujours pas de l'observer évoluer, de l'observer grandir. Le 1er janvier, à quelques jours de ses 9 mois nous l'avons retrouvé assis dans son lit. Nous avons du patienter quelques jours pour le voir faire et comprendre sa technique bien particulière. Puis la veille de ses 9 mois, il a fait 3 pas à 4 pattes. Sans que je le prémédite. Hop il s'est lancé. Evidemment j'ai crié, pleuré, filmé. J'étais fière mais pas aussi fière que lui ne l'était. Le temps d'annoncer qu'il bougeait et hop il traversait déjà la maison. Il allait de plus en plus vite. En rigolant. En souriant tout le temps. Cette nouvelle mobilité le rend si heureux !

Quelques jours plus tard il a commencait à s'appuyer sur les meubles. Il lui a fallu peu d'essais pour se redresser, et s'appercevoir qu'il adorait la vie debout ! Maintenant il se déplace le long des meubles. Lache les deux mains, le ventre correctement appuyé sur la table pour jouer bien souvent avec nos téléphones ou les télécommandes. Vadrouille à son aise dans la maison. Explore chaque pièce. Se lève grâce à un mur qu'il lui permet de se déplacer de côté. C'est trop mignon ! Il y a eu quelques chutes mais si peu ! Et le jour de ses 10 mois il a marchait quelques pas, bien accroché à son trotteur en bois. Bonheur ! Désormais il ne le lâche pas et explore la vie bien droit sur ses deux jambes. Bientôt la marche? Je vous dirai ! 

 

Il ne s'arrête jamais. Il est toujours en mouvement. Il va à droite. A gauche. Revient à droite. Avant de faire demi-tour. Et c'est ainsi toute la journée. Il ne reste pas en place dans son espace de jeux. Alors il emporte avec lui les jouets à travers la maison. Il réclame beaucoup moins les bras. Arrive même à rester seul dans une pièce. Quand il grogne je lui dis "Viens loulou je suis là!" et il arrive. C'est trop chouette.

 

Il ne se lasse pas de dire Maman. Il avait commencé par dire Papa avant Noël mais maintenant ils nous appellent tous les deux "Maman". Depuis quelques jours on le soupsonne de dire "Dad" ou "Daddy" en regardant son père ! On n'est pas sûr. On attend. C'est fou qu'il grandisse si vite ! Son père... il l'adore. Ne le lâche pas. Lui tend les bras dès qu'il rentre le soir. Se marre à chacune de ses pitreries. Le fils à Papa ! 

 

A table il sait ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas. Il fait la grimace pour certains aliments. Il adore manger avec les doigts les fruits. Les légumes. Mais surtout le pain. Les gâteaux. Alors je lui dis "Pas de bras, pas de chocolat! Pas de légumes crus, pas de pain!" Et il rigole! Mais quand les mains sont trop sales, il les secoue pour qu'on lui nettoie. Il prend sa gourde d'eau tout seul et la descend d'une traite ! Il prend son biberon du matin et du soir tout seul, calé sur des oreillers. Celui du matin il l'adore. Celui du soir il le boit avec parcimonie par gourmandise mais en laisse de plus en plus ! On organise les heures de repas de midi et du soir pour être tous ensemble autour de la table. Et il aime ça. Il nous observe. Il papote. Il rigole. Et il râle quand y'en a plus ! Oui oui mon fils est aussi un râleur professionnel ! 

 

Il a adopté son doudou. C'est récent. L'amour indestructible s'est fait d'un coup. J'y reviendrai à ce doudou qui sent mauvais. Qu'il traine partout. Le soir il peut s'endormir sans mais pas la journée. On en a acheté deux autres au cas où mais il n'en veut pas, ils doivent sentir trop le neuf. J'y reviendrai bientôt dans un billet ! 

 

Après une période un peu difficile pour les siestes et les nuits... bon je n'ose pas donner d'indication horaire pour les mamans qui se réveillent plusieurs fois dans la nuit ou à 6h le matin ! Nous mettions ça sur la fameuse crise de séparation, en décembre il réclamait de nouveau un biberon la nuit vers 5-6h du matin. Il dormait moins en journée et pleurait plus pour retrouver Morphée. Bref, notre bébé dormeur est revenu, y'a pas de doutes ce gamin a besoin de dormir pour se sentir bien. Il dort entre 11 et 14 heures la nuit. Dort entre 2-3 heures l'après-midi. Et la sieste du matin dépend de l'heure du levé. (Il est 9h45 il dort toujours !)

 

Pour finir, Zoulette est un bavard. Il passe tellement de temps à nous "raconter" des choses. Alors on aquiesse. On sourit. Et on lui pose des questions. Il émet des sons pour répondre aux notres ! Il réclame l'attention par des bruits bien précis. Même auprés d'inconnus dans la rue ou au supermarché. C'est un vrai clown. Il fait des "grimaces" et on rigole et il est content. Il fait les marionnettes quand il entend la chanson. Fais un signe de la main quand on dit les mots "coucou" et "bye-bye". Marionnettes ça amrche aussi ! Il sourit aux gens qui lui sourient. Il sourit pour nous faire sourire. Il nous regarde du coin de l'oeil quand il fait quelquechose d'interdit. Il se marre quand on chante, danse ou faisons les dinguos ! Il reconnait la sonnerie du Skype. Se poste devant l'écran. Essaie de toucher ses grands-parents. Fait le pitre et pousse des cris. C'est adorable ! Je le traine partout toute la journée. Il m'accompagne même à certains meeting de boulot ! Il est si facile, si souriant ! J'adore notre vie à tous les deux en journée, et tous les toirs au retour du papa. 

 

Bref il a 10 mois, c'est loin d'être le bébé des débuts. Dans deux mois il souffle sa première bougie ! Je ne vois pas le temps passer. Alors j'essaie de profiter de chaque instant. Je le dévore du regard. Le dévore de bisous. Le dévore d'amour ! Des moments difficiles y'en a toujours dans la vie d'une jeune maman, des défauts il en plein, je les connais bien c'est les miens ou ceux de ZAM mais ces moments difficiles sont si vite balayés, oubliés par ce bonheur au quotidien. J'aime cette faculté de l'oubli que nous avons, pour voir le verre à moitié plein et profiter à fond de ces moments de joie, d'amour, d'évidence !! Pour la fiche technique il fait 11kg et des miettes, pour 79cm. Il a 6 dents ! 

 

Mon fils a 10 mois et je suis raide dingue de lui ! 

 

 

Et toi quel âge a ton bébé?

 


Repost 0
Published by Melle Mam - dans Mois après mois
commenter cet article
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 22:36

Même expatriée au bout du monde, je suis les informations françaises. Certes ça va mal, enfin pas très bien, les français sont moroses, l'économie raplapla, franchement il est temps que l'été repointe le bout de son nez chez vous pour vous rendre le sourire. Pensez à toute la gastronomie que vous possedez, aux petits plaisirs de la vie, à la sécurité de l'emploi et votre sécurité sociale, beaucoup se poseraient la question de rentrer pour certains de ces éléments. (Surtout pour le fromage et le vin) Bref je m'égare je tente juste de vous donner un peu le sourire si c'est possible. Donc, je suis l'actualité (merci internet et canal plus) et depuis quelques semaines je suis effarée de l'engouement autour du mariage et adoption pour tous ! Nous français, nous nous exprimons difficilement sur certains sujets gouvernementaux et là des familles entières sortent de chez elles pour aller manifester, fanion et bannière sous le bras, slogans en bouche ! Pourquoi un tel engouement? Je devrais dire pourquoi un tel acharnement?

 

Il y a le sujet mariage. Il y a le sujet adoption. Chacun son opinion. Comme pour tout ! Chacun sa vision. Mais je dis non à l'acharnement ! Aux propos virulents ! Aux comparaisons des couples homos avec le diable ! Aux références à leur sexualité et leur fidélité ! Aux propos désobligeants! Croire que les enfants d'homo deviendront homo ! Penser que cette loi va détruire notre société ! L'équilibre si bien équilibré (n'est-ce-pas?) de la vie actuelle ! Il est tellement plus facile d'imaginer le pire, de critiquer le voisin que de voir ce qui se passe chez soi ! Je suis de ceux qui diront que la situation d'un enfant d'un couple homo et à comparer avec les enfants de parents divorcés. De parents déchirés. De parents célibataires. De parents trop vieux. De parents trop jeunes. Ou bien encore trop riche ou trop pauvres ! Posons-nous vraiment la bonne question? Celle du bonheur de l'enfant? De son bien-être? De son équilibre ! De sa santé ! 

 Mariage et Adoption pour tous - Mademoiselle Maman

Moi j'aurai adoré avoir deux papas comme le mien  ! 


La société évolue. Il y a 50 ans les familles n'imaginaient pas le divorce. Ou l'IVG. Ni même l'homosexualité ! Aujourd'hui cela fait partie du commun et du quotidien. Alors j'ose imaginer que la société continuera d'évoluer. Et que les enfants de couples homos ne seront pas considérés comme différents. Comme à part. Mais comme des individus d'une société moderne ! C'est un dialogue de sourd si on imagine le nombre de couples homos qui ces dernières années élèvent un enfant ensemble. Ben oui Mesdames peuvent tomber enceinte par un ami. Messieurs peuvent s'arranger avec une mère porteuse. C'est si fort l'amitié dans certains moments ! Ou bien les couples divorcés qui font leur coming-out en embarquant les enfants dans cette nouvelle aventure. Dire que les couples homos sont plus libertins? Mais quelle foutaise ! Parceque vous croyez les couples hétéros si sages et fidèles? Je vous rappelle que le mariage dure en moyenne 5 ans. Qu'entre 30 et 50% des couples divorcent. 1 personne sur 3 tromperait son conjoint. Et 1 enfant sur 30 ne serait pas du père déclaré. Ca ne vous fait pas réfléchir ça?

 

Les sujets sont nombreux. Le mariage pour tous? Demander l'avis des enfants adoptés? Autoriser la PMA? Etre pour la GPA?J'ai un avis, mai j'aimerai éviter de lancer un débat trop profond pour un blog de maman. Je ne suis pas certaine de vouloir lire vos commentaires affolés. Je m'abstiendrai de trop donner mon opinion. L'idée est juste de dire STOP aux propos virulents. STOP aux jugements gratuits. STOP à la haine ! STOP à la connerie humaine! Ceux sont ces propos déplacés qui rendent le sujet délicat. Si chacun ouvrait un peu son esprit. Acceptait les différences, ces couples et ces enfants ne seraient pas montrer du doigt.

 

Mais l'humain a besoin de juger, de pointer du doigt, de donner un avis virulent, de se moquer ou de stigmatiser. L'humain mal dans sa peau, à la quête sans cesse d'un bonheur innaccessible, préfère regarder chez les autres et critiquer. Qu'il s'agisse de couples hétéros, de mères célibataires, de l'allaitement, de différence d'âge etc... Combien de fois sommes-nous jugés et critiqués? Concernant l'homosexualité, ne s'agit-il pas là d'une discrimination parmi tant d'autres qui sont punies par la loi? Les communautés religieuses s'élèvent (la mienne la première!), mais la religion rythme combien de famille aujourd'hui? Alors pourquoi continuer de la suivre pour ces décisions humaines du quotidien. 

 

Je prends des pincettes. Je ne veux pas attirer les foudres. Je pense à mes amis homosexuels. Je pense à ces couples qui s'aiment. Je pense à ces amoureux qui veulent un enfant. Je pense à ces personnes autant humaines que moi hétérosexuelle. Je pense à ces parents capables d'élever, d'aimer un bébé. Je pense à ces enfants qui seront heureux. Je pense à cette société qui évolue. Je pense aux pays qui ont franchi le pas il y a longtemps. Enrichissons nous des différences que offre le monde. Apprenons à s'interesser aux autres plutôt qu'à se concentrer sur son propre nombril ! Elevons nos enfants dans le respect et la tolérance. Je suis tellement effarée par bon nombre de propos que j'ai souvent envie de crier : Mais Taisez-vous !

 

 

Tu veux donner ton avis? 

 

 


Repost 0
Published by Melle Mam - dans Sujets polémiques
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 04:04

J'aime les grandes familles. J'ai toujours adoré les réunions de famille maternelle pour ses tablées de 30 personnes, ses enfants qui courent partout, ses repas qui ne s'en finissent pas, les femmes qui papotent, les hommes qui sortent les boules (bouh le cliché). Du côté paternel quand on se retrouvait à 6 autour de la table je trouvais cela tristoune. 

Ce fut décidé très tôt, qu'il n'en plaise à mon conjoint ou pas, je serai mère de famille nombreuse. Pas moins de 5. Des à moi. Des adoptés. Oui oui je veux une famille nombreuse. J'étais encore trop jeune et naïve pour réfléchir argent évidemment. Cette idée fut mon cheval de bataille même une fois enceinte. Quelle belle grossesse. Tellement de bonheur. Ce bébé sera le premier d'une grande fraterie. 

Et puis j'ai accouché.

Et là la donne a changé.

Non mon accouchement n'a pas été une horreur, il a juste été... un accouchement quoi ! Je crois que la première chose que j'ai dite quelques instants après la naissance de Zoulette c'est "bon chéri les 5 enfants on va revoir ça de près hein..." Il a rigolé. Moi un peu moins. Les premiers temps, jeune maman, j'étais évidemment fatiguée, parfois un peu dépassée, je me demandais bien comment on pouvait avoir envie de recommencer. Comme font ces filles qui retombent enceinte si vite? On ne vit pas le même truc ou quoi?

Puis les mois ont passé.

 

Trop-de-bonheur---MAdemoiselle-Maman.png

Et là la donne a de nouveau changé.

Je crois bien que j'ai envie d'un bébé. Un tout petit bébé à cajoler. A embrasser. A rassurer. Un tout petit bébé à observer. Admirer. Un tout petit bébé... oui je crois bien que j'ai finalement envie. Peut-être parce que les mois passent trop vite. Que je trouve Zoulette déjà si grand. Que les 10 mois qui viennent de passer sont du bonheur à l'état pur. Une évidence. Pourquoi avoir envie d'un bébé ? Pour de nouveau devenir une Maman. Pour apprendre à zéro avec un nouveau-né. Pour que Zoulette devienne le grand frère dont j'ai toujours rêvé. Pour peut-être avoir la chance d'avoir une petite fille. Pour voir si cela marchera comme avec le premier. Pour essayer de nouveau ce qu'on a réussi et ce qu'on a loupé. Pour de nouveau voir mon ventre grossir et sentir ce tout petit bouger. Pour que Zam me regarde de nouveau avec ses yeux tout brillants de joie et d'impatience. Pour essayer certaines choses que nous n'avons pas faites avec Zoulette (euh non je n'allaiterai pas!). Agrandir ce bonheur familial. Offrir cette joie quotidienne à un nouvel enfant. Me lancer de nouveau dans la préparation d'un univers et l'achat de la layette. Commencer à construire cette grande famille dont j'ai toujours rêvé.

 

Et finalement, en écrivant cela, en ressentant cette envie, je me rend compte de ce que j'oublie. Tout ce que je mets de côté. Les nuits écourtées. Les pleurs additionnés. Les doutes accumulés. Les fois où je disais plus jamais. Les moments de couple diminués. Les fois où je voulais me terrer. Disparaitre sur une île désertée. Oui en décrivant cette envie je ne retiens que les bons moments. Ceux qui me font vibrer. Ceux qui me font chaque jour exister. Etre Maman c'est du bonheur en boîte. Etre Parents est devenu notre évidence. Avoir un enfant est une finalité merveilleuse. Certes je n'ai pas ressenti cette envie aux 3 mois de Zoulette. Mais aujourd'hui elle est là. En revanche je sais que nous ne sommes pas tout à fait prêt. Que cette deuxième grossesse devra patienter. Mais je suis certaine que comme pour tous nos projets, celui là arrivera à point nommé. Laissons lui juste le temps de se développer. De nous préparer. Bref j'avais envie de le partager ici. Cette idée que devenir Maman crée des choses en nous qu'on ne peut soupsonner. Notre vie a changé. Nos priorités. Nos envies. Nos besoins. Aujourd'hui je suis Maman et c'est pas prêt de se calmer !!!

 

 

Et toi quand as-tu eu envie du second?

Prête pour une nouvelle grossesse?

 

 

Crédit Illustration : Mademoiselle Maman

 

 -_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-    

 

Résultat Concours "Calme-toi. Il t'imitera!"


Capture-d-ecran-2013-02-11-a-17.12.41.pngRandom a choisi pour moi.

Qui a gagné le Seat To Go Pick Up? 

Commentaire n°21 posté par Leila. Félicitations ! (Je t'envoie un email)

 

Repost 0

Facebook---Mademoiselle-Maman-copie-2.png Hellocoton---Mademoiselle-Maman-copie-2.png Twitter---Mademoiselle-Maman.png

Le-Blog---Mademoiselle-Maman.png Les-conseils---Mademoiselle-Maman.png

Coup-de-coeur---Mademoiselle-Maman.png Monsieur-Papa---Mademoiselle-Maman.png

 

Melle-Mam---Mademoiselle-Maman.png

 

Mademoiselle-Maman-2013-copie-1.pngA Propos : Zaz + Zam = Zoulette (né en Avril 2012)  et Zébulon (né en Février 2015) Quelle est la recette du bonheur? Les coups de gueule d'une jeune maman? Les joies et les peines d'une famille expatriée en Australie ! Notre quotidien de jeunes parents...

Les réponses aux questions que l'on se pose toutes (enfin moi je me les suis posées hein...)! Je m'appelle ZAZ, j'ai 30 ans. Je suis folle amoureuse (et il me le rend bien!) de ZAM depuis bientôt 8 ans. Nous sommes les parents de Zoulette et Zébulon, deux p'tits gars adorables et déjà plein de malice. Mademoiselle est devenue Maman : découvrez mon histoire et mon quotidien !

 

Retour à la page d'accueil

 

Me contacter : zazdaustralie@hotmail.com 

 

 

Articles-recents---Mademoiselle-Maman.png

Categories---Mademoiselle-Maman.png

 Newsletter---Mademoiselle-Maman.png

Pour suivre l'actualité du blog en direct...

Blogroll---Mademoiselle-Maman.png

 

- Marjolaine de Mamour Blogue

- La Prune Blogueuse

- Sous une étoile

- La Reine de l'Iode

- Fanala dans BB en route

- Marjolie Maman

- Sophia, expatriée en Asie "30 ans une vie nouvelle"

- Chez Vany

- La mare au canard de la Mère Cane

- Joyeux Bordel au fond du Jardin

- BlaBla et cie de Sophie

- Papa Blogueur

- Maman Café Addict

- La Vie rêvée de Maman

- Chroniques d'une Maman

- Lady Butterfly

- Anaïs et sa petite vie

- Hélène Citrouille

- Adventure Mom 13

- Les sorcières au clair d'étoile

- Ma vie en couleurs

- Baby meets the world

- La mère flémarde

- 1 boîte 2 bonheur

- Read my mind

- Kiff mes secrets de canon

- Petite fleur de cerisier

- Maman est occupée

- My Baby Girl Blog

- La mélodie des jours

- BBBs Mum

 

 

 

A-droite-a-gauche---Mademoiselle-Maman.png

 

 

Mes illustrations plaisent. Mes illustrations se baladent à droite à gauche sur les blog des copines !

Retrouvez ici tous les articles illustrés par ©Mademoiselle Maman ! 

 

 

- Bannière et Avatar chez Mamour Blogue

 

- Bannière et Avatar pour les 3 ans de blog de Lady Butterfly

 

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

 

- "J'ai toujours pas de rideaux", chez Blabla et cie

 

- "Avant j'étais une femme normale, mais ça c'était avant!", chez Maman Bavarde

 

- "Alors? Débordée?", chez Mamour Blogue

 

- "Tu peux pas compatir, t'as pas d'autres enfants", chez Truffi.net

 

- "Off", chez Rachel Passions

 

- "Inventaire à la Prévert", chez Véro Vire au Vert

 

- "Le Terrible two est arrivé!", chez Blabla et cie

 

- "Vivre dans un tourbillon", chez Mama Twins

 

- "Allo la Dass", chez Vive les pestes

 

- "Ma dépression post-partum", chez Les Blablas de Lili

 

- "Elle est plus forte que moi", chez Mon Incroyable Vie de Maman

 

- "Aujourd"hui j'aurai du reprendre le travail" chez Mama Twins

 

- "Bébé qui pleure = couple en péril", chez Les Blablas de Lili