Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 03:20

Il a 14 mois dans quelques jours, si on oublie ses deux premiers bois de réel nouveau né, on peut dire voila 1 an! 1 an que j'observe mon fils. 1 an que je constate presque impuissante qu'il faut redoubler d'imagination pour l'occuper. Depuis 1 an, il râle au bout de quelques minutes de jeux a la maison. Il s'énervait petit déjà déjà quand le jouet désiré restait trop éloigné de sa main, et qu'il devait se bouger un peu pour l'atteindre. Maintenant qu'il marche, il hurle quand son trotteur bruyant qu'il pousse avec entrain bute contre un mur. Satanés obstacles, la maison en est remplie n'est ce pas? Le trotteur bute sur un mur, un pied de chaise, un coin de meuble, un bout de tapis et mon fils hurle jusqu'à ce que la situation soit débloquée. Parfois par lui, souvent par nous fatigués de l'entendre ainsi vociférer.

 
Bebe-en-colere---Mademoiselle-Maman.png
Il a toujours mangé avec entrain, il dévore son plat, et est très heureux de pouvoir maintenant manger seul, au moins sa vitesse respecte sa faim. Oui car papa et maman sont bien trop lents, c'est bien connu! Mais cela serait trop facile, si nos solutions trouvées semaine après semaine calmaient cette impatience. Maintenant il hurle a sa dernière bouchée en voyant le dessert arrivé. Il ouvre de très grands yeux, tend les bras loin devant et hurle jusqu'à en avoir plein la bouche. Ca ne va jamais assez vite !

 

Chaque situation du quotidien a évidemment son lot d'impatience. Le déshabiller alors que le bain coule et qu'il veut y aller là maintenant tout de suite, quitte à y sauter entièrement vêtu .

Le réveil du matin ou celui de la sieste, il n'appelle pas, il hurle jusqu'à ce qu'on entre dans la pièce, ouvre les volets et voilà qu'il retrouve le sourire en 1 seconde chrono. 

La minute où maman décide de faire autre chose que de s'occuper de lui.

L'arrivée au parc, le descendre de la voiture alors qu'il a vu les jouets au loin et qu'il aimerait déjà être dessus. Il rigole, se débat, cherche à descendre tout seul. 

 

On pourrait croire que mon fils est capricieux, mais je peux (presque) assurer que non. Car le reste du temps il est adorable. Il ne fait pas (encore) de bêtises. Il écoute (plus ou moins) quand on lui dit Non ! Vient ! Mais a du mal avec Attend! Il ne fait pas de colère pour obtenir quelque chose, c'est différent, il est juste... Impatient !

 

Je suis du genre à tout observer, tout analyser, pour trouver toujours une solution adaptée (vous me connaissez maintenant). Là j'avoue je baisse les bras. Je ne sais plus. On a essayé tellement de choses. Mais comment expliquer la patience à un bébé de 14 mois ? Surtout qu'à force de discuter pendant des heures de notre progéniture, le soir quand il est couché, avec ZAM on a fait THE découverte. Comment notre fils peut-il être patient dans sa vie alors que nous même, son père, sa mère, qui lui avons transmis nos gènes les plus précieuses (comprenez toutes les gènes, les bonnes et les mauvaises) le sommes aucunement ??? (Si vous n'avez rien compris reprendez la phrase au début. Si vous avez tout compris chapeau!) Hein comment ? Comment lui apprendre la patience alors qu'au quotidien nous faisons preuve d'impatience. Quand on a une idée en tête c'est pour maintenant, certainement pas pour demain. Quand l'un a décidé quelque chose l'autre a interet d'être au diapason. Zam super-ponctuel, me fait très bien comprendre son impatience dès ma première seconde de retard. Moi psycho-rigide je lui fais les gros yeux quand il ne fait pas dans la foulée ce que je lui ai demandé si gentiement la seconde d'avant. Bref, autant demandé à un éléphant d'apprendre la légereté à ses petits.

 

Je ne vous cache pas que cette révélation ne nous aide aucunement à canaliser l'impatience de Zoulette. On essaie encore et toujours de ruser. On apprend à vivre avec son ronchonnement perpétuel. Et en l'observant de plus près on remarque que ses défauts, tous ses défauts il nous les doit. Quel beau cadeau nous lui avons fait là! Il serait temps qu'il nous remercie. Ha ha ha Zoulette s'ennuie très vite. On dirait sa mère. Zoulette veut toujours être dehors. On dirait son père. Mouai mais pas facile de ranger la maison, faire la vaisselle depuis le jardin. Alors j'étends du linge !!! Zoulette ronchonne de mécontentement. On dirait sa grand-mère (maternelle bien sûr) Ca craint non à 14 mois de ressembler à sa mamie? Zoulette fait semblant de pleurer à chaque bobo, pour qu'on s'occupe de lui. On dirait sa grand-mère (la mienne cette fois çi) Hypocondriaque a 1 an, cela a-t-il déjà été diagnostiqué? 

 

Finalement ce n'est pas à Zoulette que l'on devrait apprendre le bon sens de la vie? Si vous voyez ce que je veux dire! Mais qu'ont foutu nos parents il y a 30 ans?

 

Bon je vous rassure notre Zoulette est aussi clown, dormeur, câlin, joueur, coquin, attentif, rigolo, sage, observateur, gentil, malin, curieux, intelligent, et ça évidemment... c'est le portrait craché de sa mère ! 

 

 

 

Et chez toi, quels défauts as-tu bien voulu refiler à ta progéniture?

 

 

 

 ____________________________________________________________________________________________________ 

Résultat Concours "Laisse moi rire de tes principes"

Random a choisi pour moi.

Commentaire n°14 posté par Audrey de Maman Café Addict Félicitations ! (Envoie moi par mail ton adresse postale stp)

Félicitations à la gagnante. Et un très très grand merci aux nombreuses participantes !!! Je vous aime fort ! (Je les déjà dis non?)

Repost 0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 04:48

Je suis certaine que tu le connais. Que tu me comprends. Et que tu me même te reconnaître.

Imagine une journée off, une journée où tu ne travailles pas et que tu es en tête à tête avec ta tête blonde pour la journée.

Mère au foyer c'est peut être chaque jour de chaque semaine que tu vis cet instant. Pour celle qui travaille c'est pour chaque jour où ta to do list ne se désemplit pas, mais ta fatigue de la semaine s'accumule.

Il est 14heures, nous sommes Vendredi.

Depuis ce matin :

- J'ai mis un réveil à 6h30 pour être certaine de profiter de chaque instant

- Je me suis levée, préparée, j'ai déjeuné, lancé une lessive, rangé celle de la veille

- J'ai préparé le repas de ce midi, organisé sa lunch box à lui, rangé tout ce qui trainait

- Je l'ai entendu appelé à 8h, je lui ai apporté son biberon, et me suis mise à l'ordi pour travailler... 3 minutes

- Avant l'appel, le vrai, celui pour commencer la journée, le biberon déjà engloutit

- J'ai joué, l'ai fais déjeuné, je lui ai fais sa toilette, l'ai habillé, lui ai courru après pour mettre les chaussures, qu'il a enlevé, que je lui ai remise, qu'il a enlevé de nouveau, que j'ai décidé de mettre plus tard et joué de nouveau pour calmer ses gérémiades

- J'ai rangé la cuisine de son petit déj, apocalypse oblige, j'ai passé l'aspiro et ai lavé le sol !

- J'ai étendu la lessive lancée 1h plus tôt

- J'ai préparé mon sac, vérifié 15 fois de ne rien oublié

- Je lui ai courru après pour mettre les chaussures, le gilet, l'ai gardé dans les bras le temps d'enfiler les miennes car par terre il ralait

- Je l'ai installé dans la voiture et go nous partons. Il est 9heures!

- Nous sommes arrivés à la bibliotèque pour notre activité du vendredi matin : Toddler Time, chansons et histoires en anglais.

- Je l'ai sorti de la voiture, ai voulu le garder dans les bras mais il voulait marcher, alors on a mis 10 minutes à faire les 10 mètres jusqu'à la salle. Là se sont enchainées 30 minutes d'activités où j'ai décidé de ne plus vouloir le garder contre moi et le laisser aller où il veut dans la salle, sinon je passe 30 minutes à lui courir après. Voilà comment je me retrouve à 27 ans à danser tsoin tsoin, faire le canard au milieu d'autres mamans tout aussi naïves que moi. Nos gosses s'en fichent, le mien s'interesse qu'à la porte du placard du fond. Bref.

- On repart, je le remets dans la voiture et je rejoins une copine au jardin botanique. Il est 10h30 ! 

- J'ai fais un tour de poussette pour essayer de l'endormir. Youpi j'ai gagné ! 32 minutes de répit ! J'ai regardé le fils de ma copine nourrir les canards. J'ai papoté de trucs de filles. Et enfin je me suis assise pour commander un café. Il est 11 heures! 

- Zoulette se réveille, je trouve toutes les occupations possible pour le garder au calme vers nous. il joue avec une cuillère et un verre. C'est bruyant mais il est heureux. Alors bon... 

- J'ai évité trois chutes. Mais j'en ai lassais deux passer. J'ai consolé. Rassuré. Fais la clown pour le faire marrer. 

- Finalement il est temps de rentré. Nos garnements ont faim et luncher à la maison sera plus convenable (donc lunch box préparées pour presque rien !)

- Du café à la poussette. Sur le chemin il a voulu marcher 30 mètres! De la poussette à la voiture. On rentre.

- J'ai préparé deux déjeuners pendant qu'il jouait. J'ai déjeuné avec mon fiston d'amour. 

- J'ai nettoyé de nouveau la cuisine à fond (on remet ça ce soir?) Fais la vaisselle. Vidé le lave-vaisselle. Lancé une nouvelle lessive (qui bip d'ailleurs depuis 15 minutes lol)

- J'ai joué au ballon à quatre pattes dans le salon. Fais une course à travers la maison. Imité le grand méchant loup qui allait le manger tout cru. 

- Rangé ses vêtements propres dans sa chambre. Pleurait comme une madeleine en l'observant traverser toute la maison en marchant pour me rejoindre, éclaté de rire ! Décidé de le mettre à la sieste. Raté un ou deux rituels du coup il a pleuré. Il a hurél quand je l'ai quitté.

- J'ai levé la voix. Dis qu'il était temps de dormir et il s'est tu. Silence ! Enfin seule. Plus de poids sur les bras. Plus de chouignements dans les oreilles. Plus de mini-moi dans mes pattes à tirer sur ma robe.

 Le-coup-de-barre-de-14h---Mademoiselle-Maman.png

 

Je baille. Je suis fatiguée. Comme s'il était temps de terminer la journée. Manque de bol il est tout juste 14 heures passées. Je pourrais peut-être aller faire une sieste moi aussi? Oui mais...

Oui mais je dois encore étendre la lessive qui bip, préparé nos affaires pour notre soirée de ce soir, écrire un article dans le blog et annoncer enfin les gagnantes du dernier concours, terminer ma to do list boulot qui traine depuis 5 jours, assurer les papiers administratifs qui attendent depuis 15 jours, trier les photos du week-end dernier pour faire un album, pensé au diner de ce soir et pique-nique de demain... et ZOULETTE sera réveillé dans 2 heures au mieux. Alors hop arrête de trainer par là toi, au turbin !

 

A 9h, à 10h, à 11h, à midi j'avais déjà l'impression d'avoir une journée dans les pattes. Il est 14 heures j'ai l'impression de faire une nuit blanche ! Finalement j'aime beaucoup les journées crèches/bureau. C'est mon repos de la semaine ! Que ceux qui disent qui pensent que mère au foyer ce n'est pas fatiguant viennent lire cet article. 

 

 

Et vous à quel heure le coup de barre de la journée? 

 

 

 ____________________________________________________________________________________________________ 

Résultat Concours "Son premier gouter d'anniversaire!"

Random a choisi pour moi.

Commentaire n°12 posté par Fanala Félicitations ! (Envoie moi par mail ton adresse postale)

Commentaire n°2 posté par Maman Pipelette Félicitations ! (Envoie moi par mail ton adresse postale)

Félicitations aux gagnantes. Et un très très grand merci aux nombreuses participantes !!! Je vous aime fort ! 

Capture-d-ecran-2013-05-10-a-15.23.09.pngCapture-d-ecran-2013-05-10-a-15.23.20.png 

Repost 0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 05:00

Il y a quelques semaines tu as soufflé ta première bougie.
L'occasion pour nous de faire un premier bilan de cette année chargée.
Cette année qui a vitesse folle a défilé.
De nouveau né tu es rapidement passé à petit gars.
Chaque jour tu prends un peu plus d'autonomie et beaucoup de caractère.
Il manquait une corde a ton arc pour compléter cette gigantesque évolution.
Il n'y avait qu'un pas et tu l'as franchi.



Depuis tes 9 mois le quatre pattes n'avait plus de secret pour toi.
Tu te déplaces, tu visites, tu découvres a ton rythme le monde qui t'entoure.
Depuis tes 10 mois tu te mets debout et passes de meuble en meuble.
Tu sais même longer les murs pour te déplacer.
Mais la frustration commençait a se faire sentir.
Comme à chaque fois que tu veux passer à l'étape suivante.

 

Nous avons essayé de te motiver. De t'aider. Mais rien n'y faisait.
Finalement le week-end dernier, en présence de Fleur, 3 ans, tu as trouvé la motivation.
Elle t'a dit "Viens!" en te tendant la matin et tu es venu.
Tu t'es lancé. Tu as lâché le banc et tu as marché.
5, 10, 20 pas. On ne pouvait t'arrêter.
Tu riais aux éclats en atteignant Fleur qui repartait plus loin.
Merveilleux souvenir entre amis !  
Et toi tu te relevais et continuais ton chemin vers cette nouvelle liberté.

 

Bebe-marche-a-12-mois---Mademoiselle-Maman.png

Depuis tu améliores ta démarche a chaque instant.
Tu ne veux plus de nos bras tu veux marcher.
Meme si parfois tu as encore besoin de notre petit doigt.
On ne te sert plus vraiment mais tu as encore besoin de prendre de l'assurance.
D'être sur de toi.
Ce matin tu jouais seul, discrètement je t'observais et je t'ai vu te lancer et marcher jusqu'à un nouveau jouet.

Nouvelle étape dans ta liberté mon bébé.
Nous sommes si fiers de toi. Peut être moins que toi ne l'es.
Je sais que les mois a venir vont filer aussi vite que les précédents.
Alors j'essaie de profiter de chaque seconde.
Et de garder en mémoire chaque instant de ta vie de bébé.
Ces étapes qui font de toi ce petit gars que tu es déjà!

 



Et chez toi, comment est arrivée la marche de ton/tes enfants?

 

 


Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 05:25

Prendre la décision de faire un enfant relève évidemment d'une décision d'adulte. Des adultes réfléchis, matures, posés et sérieux. En êtes-vous certaine? Complètement certaine? Certes nous sommes maintenant un papa et une maman, nous nous occupons à temps plein de ce petit gars là, mais cela efface-t-il l'enfant qui est en nous ! La réponse est Non Non Non !!! Notre part d'insouciance, de folie, de légereté est certes un petit peu dissimulée par nos responsabilités mais finalement jamais bien loin. Un adulte se force bien souvent à garder son sérieux pour faire face à une situation tout aussi sérieuse. Mais ne rêvons-nous tous pas de tout laisser tomber pour laisser exploser l'enfant qui est en nous !

 

C'est possible et encore plus facile quand tu deviens parent. Zoulette, bientôt 1 an (demain demain demain !!!! youhouuuuu) affiche depuis quelques semaines un comportement de réel petit garçon et non de simple bébé dépendant. Zoulette joue. Zoulette rie. Zoulette s'extasie. Et nous avec lui !


 Notre-2eme-enfance---Mademoiselle-Maman.png

Qu'il est bon de se mettre à sa hauteur, à 4 pattes, ras le sol pour découvrir la vie avec ses yeux. Découvrir le monde qui nous entoure avec son insouciance. Nous adorons tellement nous installer par terre à ses côtés pour jouer. Et bien souvent on se demande qui s'éclate le plus avec les grosses voitures en plastique coloré qui font tant de bruit? Qui s'amuse le plus à tourner les pages des imagiers et à découvrir toutes ces belles images? Qui s'extasie le plus en écoutant l'histoire de Peter Pan ? Qui irait bien se coucher en même temps que Nounours et son Bonne Nuit les Petits? Qui redemande encore un lait chocolaté avec les petits gâteaux secs? Pour qui est vraiment le dimanche après-midi, avachis sur le canapé à regarder des dessins animés? A qui est-ce-que ça fait plus plaisir de passer des heures au parc à faire de la balançoire? 

 

Je le disais dans ce récent article, bien souvent à la maison il y a trois enfants : Zoulette, Zam et moi. Et que c'est bon de vivre quelques instants au rythme des comptines et des histoires pour enfant. Que c'est bon de se concentrer sur quelques jouets d'éveil qui nous émerveillent. Que c'est bon de ne se soucier de rien et juste jouer, s'amuser ! Que c'est bon de faire l'enfant quand on sait qu'on ne l'est plus vraiment ! 

 

Mais ce que nous aimons par dessus tout et entendre notre fils rire. Eclater de rire. Tout simplement parceque nous lui imitons le bruit du lion en colère. Ou que nous lui promettons de le dévorer de bisous si nous le rattrapons. J'adore faire la folle à ses côtés, m'extasier, m'éverveiller, m'oublier, jouer. 

 

Nous le savons depuis que nous nous sommes rencontrés, Zam et moi nous sommes parfois (souvent?) de grands enfants qui aimons nous émerveiller d'un rien. Qui adorons croquer la vie à pleines dents. Nous adorons faire des choses là où personne ne nous attend : abandonner tout le monde pour un tour de balançoire, s'octroyer une visite du parc d'attractions le plus proche, courir, sauter, jouer, rire ! Ecouter la musique à fond, chanter à gorge déployée et danser ! Oui notre âme d'enfant n'est jamais bien loin mais depuis que Zoulette fait partie de notre vie. Depuis qu'il a transformé notre duo en trio.

Depuis que nous sommes parents, nous vivons notre plus belle (deuxième) enfance... grâce à lui !!!

 

 

Et toi, elle est où ton âme d'enfant ? 

 

Repost 0
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 07:18

Une-minute-pour-toi---Ma-minute-a-moi---Mademoiselle-Maman.pngDans la journée c'est bien connue on n'arrête pas. Nous sommes femme. Nous sommes épouse. Et depuis quelques mois (quelques années pour les plus vieilles, quelques semaines pour les plus rigolotes) nous sommes mères! Alors il est bien connue, on a toutes écrit ou lues un article sur le sujet, la journée de 24heures ne suffit pas. On se lève, on prépare les repas, on range/nettoie la maison, on s'occupe des enfants, on part travailler, on gère l'administratif, on fait les courses, on récupère les enfants, on fait les lessives, on donne le bain, on donne le repas, on raconte notre journée, on demande à chéri de gérer le jardin, ou de sortir les poubelles, on gronde, on s'exaspère, on sourit, on rit, on couche le bébé... Tant de choses. C'est notre vie, et au fond on l'aime ainsi. N'est ce pas?

 

Et bien imagine toi raccourir un tout peu cette journée en lui volant une minute, ou des minutes juste pour toi. Ce petit moment qui aide à repartir sur le bon pied. Cet instant qui permet de garder foi, sourire et force. Cette minute où tu souffles, respires, savoures avant de reprendre ta vie.

 

- Le moment où je remet la couette sur moi pour gagner 15 minutes de sommeil

- La minute rallongée sous la douche bien chaude, les yeux fermés (tu crois qu'on peut se rendormir sous la douche?)

- La dégustation du café bien chaud dans un endroit calme que tu affectionnes

- L'admiration d'une maman béate observant discrètement son fils dormir

- Mon fou rire devant un article qui me plait particulièrement

- La lecture d'un email d'une amie si chère si chère mais si loin si loin

- Le coup de fil quotidien à son amoureux pour se dire tout et rien à la fois

- L'instant de jeu avec son enfant, où l'on rigole à gorgé déployée, on oublie tout ce qui nous entoure, et on se fait bercer par cette joie innocente

- Le temps à bloguer, dessiner, lire, publier

- La préparation d'un repas familial en écoutant les amours de sa vie gazouiller dans le bain (oui Zam gazouille!)

- Les pages passionnantes d'un livre passionnant que l'on dévore

- Se blottir contre son amoureux dans le canapé, devant les infos ou un film (peu importe car 9/10 je m'endors) fatiguée de sa journée, bébé endormi, heureuse d'être tous les trois heureux sous le même toit

 

 

Finalement en volant ces quelques instants dans la journée, ces minutes par ici et par là, parfois tous à la fois, souvent parsemés dans la semaine, aide à penser à moi, prendre soin de moi, faire le plein de forces, garder le sourire, et se dire que tout va bien.

 

 

 

Et toi, quelles sont Tes Minutes à toi que tu préfères ?

Partage les en commentaire où consacres-y un billet ! 

 

 


Repost 0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 03:49

Article sans dessin - Mademoiselle MamanBreaking News ... Attention arrêtez tout ! Ecoutez moi !

C'est arrivé. Enfin. Il en fallu du temps. Mais on y est. Mon fils est un fils à Maman. Après des mois à me plaindre du manque de câlin, de manque de douceurs. Après un week-end à pleurnicher parceque bébé malade préférait les bras de son père. Après des semaines à me demander s'il m'aimait vraiment (oui j'ai osé me poser cette quesiton ha ha ha). Après des jours à m'imaginer faire un deuxième pour avoir de nouveau un contact maman-enfant. Mon fils a littéralement changer.

 

Depuis ce matin il ne me lâche pas. Mais pas du genre je chougne pour rien, je suis grognon et je demande de l'attention. Non plutôt du genre j'aime ma mère, alors je suis dans ses pattes, je fais nain nain avec ses jambes, je ris bêtement dès qu'elle fait une grimace, je bois ses paroles en souriant les yeux pétillants, je fais câlin tout doux dans le creux de son coup, j'envoie des bisous à la demande, je fais nain-nain avec ses cheveux, je caresse doucement son visage (et lui arrache brutalement ses boucles d'oreilles), je suis à deux doigts de faire la sieste blottie contre elle (mais non finalement mon lit man chambre c'est mieux faut pas exagérer non plus!)...

 

Bref depuis son réveil je l'observe et le trouve différent. Après quelques jours de maladie, il a l'air de se sentir mieux, beaucoup mieux, et du coup il n'est plus tout à fait le même. Est-ce les microbes? Ou la bonne nuit de sommeil? En tous cas requinqué mon bébé devient un petit garçon, un fils à maman.

 

Et qu'il ne m'en déplaise. Je vois d'ici les mauvaises langues trouver des tonnes de raisons plus ou moins plausibles (ZAM range ce petit sourire en coin, et ravale ta langue avant de sortir ta bêtise), je vous préviens je ne veux pas les entendre, les reconnaitre, les imaginer. Peut-être que cela ne durera pas, dans ce cas j'en profite à fond. Je prends tous les câlins, les bisous et les moments tendres de la journée. J'aime avoir mon fils tout calme tout contre moi. J'aime voir ma boule de nerfs se calmer plus longtemps que 30 secondes. J'aime avoir mon bébé collé à moi. Et j'adoooooore me sentir la plus belle, la plus drôle, la plus gentille et la meilleure des mamans dans ses yeux de tout petit garçon !

 

 

 

Et toi bébé plutôt câlin ou non?

 

 

 

  ____________________________________________________________________________________________________ 

Résultat Concours "Petits Bonheurs #1"

Capture-d-ecran-2013-04-03-a-15.05.14.png
Random a choisi pour moi.

Qui a gagné une boîte Tiniloo?

Commentaire n°39 posté par LaetiBidule." Félicitations ! (Envoie moi par mail ton adresse postale)

Félicitations à la gagnante. Et un très très grand merci aux nombreuses participantes !!! Je vous aime fort ! 

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 06:00

Quand je pense Famille, je pense à moments partagés.

Quand je pense Famille, je pense à fous rires !

Quand je pense Famille, je pense à confidences !

Quand je pense Famille, je pense à confiance.

Quand je pense Famille, je pense à Amour ♡(évidemment)♡

Quand je pense Famille, je pense à câlins.

Quand je pense Famille, je pense à balades, à vacances, à promenades, à grand air !

Mais surtout quand je pense Famille, je pense à Repas partagés, au calme, tous autour de la même table.

 

 

Repas-en-Famille---Bebe-a-table---Mademoiselle-Maman.pngNous avons commencé la diversification à 4 mois pour ZOULETTE. Quand le pédiatre nous a dit "mais arrêtez de le nourrir selon son âge, nourrissez le selon son taille et son poids". C'est vrai qu'à 4 mois Zoulette explosait la courbe de croissance, bien haut dans les chiffres. Bébé qui semblait affamé, impossible à rassasier. Alors il a commencé à manger de la purée (tu te souviens?) ! Mais très vite il en a fallu plus, toujours plus. A 5 mois, Zoulette hurlait entre chaque cuillère, et surtout à la fin du repas "Quoi? y'en a plus????" Certains jours j'avais l'impression de devoir le gaver. Le pédiatre australien qui nous dit de le nourrir tant qu'il a faim. "Mais notre fils est un puit sans fond monsieur. Tant qu'il y en a il mange!" Et pas question de faire le difficile : que la carotte et la patate douce soit appréciée ok. Mais Zoulette dévorait légumes vert, artichaud, épinard sans sourciller. Il fallait trouver une solution. 

 

Alors à 6 mois on s'est organisé et on l'a mis à table avec nous. D'abord le midi. Puis le soir quand il a décidé de lâcher progressivement son biberon de lait ! Voilà comment on s'est retrouvé à table en famille avec notre tout petit. Cela a agit comme une évidence. Zoulette curieux de nous voir manger, s'est mis à nous observer, à nous imiter, et s'est surtout calmé. Ses repas sont devenus plus sereins. Plus sympathiques. 

 

Aujourd'hui, à presque 1 an, Zoulette est toujours un bon mangeur. Un peu plus difficile, il sait dorénavant ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas. Tout ce qui est orange a plus de succès que le vert ! Mais on ne lâche pas on continue de lui donner de tout même si on a le droit parfois à la soupe à la grimace. Quand il n'a plus faim il fait non de la tête la bouche fermée. Ou bien repousse de sa main l'indésirable. Il pourrait se nourrir exclusivement de pain et de fromage. (Il n'est pas le fils de son père pour rien!) Il est plus salé que sucré. Mange les fruits en compote mais pas en morceaux. Alors qu'il dévore les légumes sous toutes leurs formes. Depuis quelques semaines, il mange en morceaux le midi. La viande, les pates, les légumes, les pommes de terre... Il se régale. Et veut attraper la cuillère lui-même. Il refait la déco en moins de 2 ! Mis à part quelques exceptions (souvent d'organisation) il mange comme nous. A quelques assaisonnements prêts ! Je m'amuse de plus en plus à lui cuisiner des bons petits plats, et j'adore le voir dévorer ce qui se trouve dans son assiette. Satisfaction !

 

Manger en famille est un moment privilégié. Une évidence pour moi. Et une évidence pour ZAM. Mais un moment qui demande de l'organisation avec un bébé de moins d'1 an. A 12h30. A 19h ! Tout le monde doit être prêt à s'installer à table. On y arrive, c'est totalement calé dans notre organisation quasi militaire ! Pendant ces repas en famille, on papote, le soir on se raconte notre journée. Pendant ces repas on s'écoute, on s'observe. Pendant ces repas on se calme, on prend un moment pour nous. Certes Zoulette est encore petit mais voilà longtemps qu'il est habitué à ces instants de vie de famille et cela me plait. Je trouve très important que les enfants soient rapidement incorporés à l'organisation familiale. Je trouve primordial de partager nombre d'instants, les repas en font partie !

D'ailleurs il râle si on commence à lui donner à manger et que l'un de nous n'est pas installé (oui ben on va se calmer quand même gamin c'est pas toi le chef!)

 

 

 

Et toi comment se passent les repas en famille? 

Mangez-vous en même temps que les enfants? 

 

 

 

Repost 0
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 05:25

 

 

On en parle souvent, des mille rôles d'une maman. La maman cuisinère. Lavandière. La maman au bureau. La maman infirmière. La maman clown. Mais pour caser ces 1000 rôles dans cette si petite journée qui fait quoi 12 heures? 15 heures? Ben oui je dors la nuit... il faut un plan d'organisation. Mais pas n'importe lequel. Non un plan minutieux tout comme à l'armée. Ok ok je vous l'accorde vous n'êtes pas toutes comme ça. Mais si j'ai encore un bon conseil à vous donner c'est celui ci mesdames. De l'O.R.G.A.N.I.S.A.T.I.O.N !!! C'est chez nous la réussite à des journées sereines (quand il n'y a pas de pétage de plomb évidemment!).

 

Organisation-familiale-militaire---Mademoiselle-Maman.png

A quoi ressemble ce plan militaire dans notre douce demeure (en semaine, les journées où je ne travaille pas et que zoulette et moi on est scotché). D'abord des "To do list", partout, tout le temps, pour ne rien oublier. Et puis : 

- Se lever avant que Zoulette se réveille (les australiens se lèvent tôt, très tôt, on s'est acclimaté). Afin de déjeuner en paix en amoureux. De me laver, m'habiller, me pomponner. Ranger ce qui traîne. Faire chauffer le repas de midi. Préparer sa lunch box à lui si on déjeune à l'extérieur. Lancer une lessive. Me poser devant l'ordi, consulter mes emails, voire même bosser quand bébé a décidé de faire une grasse mat'.

- Ainsi je suis parée, tout est prêt, s'il est prévu qu'on aille se balader dans la matinée, la voiture est même déjà chargée.

- Bébé se réveille, je peux me consacrer à 300% à lui. J'évite ainsi les chouignements dans mes pattes. L'agacement mutuel. Sa frustration que je ne sois pas à 4 pattes pour jouer avec lui. Il se réveille et c'est notre moment. On joue. On fait des câlins. On chante de chansons. On fait la toilette. On s'habille. On rigole.

- Tout le monde est paré dans la joie et la bonne humeur pour aller se balader. Généralement de son levé à la sieste du matin il y a 2h30. C'est précis, trop précis mais c'est ainsi. Si on loupe l'heure de couché la sieste du matin saute avec ! (D'ailleurs elle ne devrait pas tarder à sauter) Donc peu importe l'activité matinale (bibliothèque, club, piscine, parc, shopping...), je calcule pour que Zoulette soit dans son lit à l'heure (ou tout du moins dans la voiture pour un repos minimum de 30 min).

- La sieste du matin à la maison, me permet de nouveau de préparer le déjeuner pour nous deux si cela n'est pas déjà fait. De terminer le rangement, le ménage, le linge, de cuisiner... Le temps est court, 30-40 minutes plus tard Zoulette est de nouveau en action. 

- Puis le repas, tous les deux en tête, ou à l'extérieur, dans tous les cas tout est prêt à être dégainé pour éviter les chouignements que je traduis par "J'ai faim. Viiiiite". Après le repas, si j'ai de la chance que Zoulette soit bien luné, il passe bien une demi heure à jouer tout seul. Il revient toujours toutes les 5 minutes voir si je suis toujours là, mais ça me laisse du temps pour débarasser, ranger, boire mon café (préparé la veille au soir, coulé du matin!) Sinon je laisse tout en plan, je vis sa vie à ras le sol, et je rangerai tout cela pendant la prochaine sieste.

- Jusqu'à l'heure de sieste, il faut l'occuper. Il faut jouer. Aller se balader. Faire une course. Se faire inviter pour un café. Mais à 14 heures, c'est sacré, on ne rigole pas, on est à la maison pour faire dodo. Bien souvent ça se passe bien. Il est KO. Réclame son doudou et son lit! Il s'endort direct pour ses deux-trois heures de sieste quotidienne. Et là je souffle. Je rebois un café. Je vaque à mes occupations. Prépare le goûter. Prend du temps pour moi : Dessine, blogue, couds, travaille. (Il est actuellement 15h30, ha ha ha) Ou me laisse séduire par une sieste aussi (ça c'est bien trop rare!)

- Puis c'est le retour du héros, le goûter, les jeux. Si possible on va au parc ou se balader, histoire de prendre l'air car petit homme tourne vite en rond entre quatre murs. Puis Zam rentre du travaille et prend le relais dans la vie à quatre pattes avec teddy et oui-oui ! 

- 18h00 l'un de nous prépare le repas familial. Si besoin préparer les lunch box pour le lendemain pour les journées boulot et crèche. Souvent Zoulette est dans les bras pour gérer sa crise du soir (18h-19h, 8 mois que ça dure...) 18h30 le bain. 19h00 Toute la famille autour de la table pour partager le dîner. Suivi d'un biberon câlin avec maman pendant que papa (ou l'inverse) range, prépare le sac de crèche, le sac de boulot, le biberon du lendemain matin, la chambre à coucher de bébé, range le linge lavé dans la journée, fait chauffer deux tasses de café...

- A ce moment là, chaque soir, après le biberon Zoulette pète le feu... Veut jouer. Eclate de rire. Fait le coquin. Et non chéri c'est l'heure d'aller se coucher. Lavage de dents. Câlin. Histoire du soir. Rituel. Et hop dodo.

- Il est 20h, nous sommes enfin en tête à tête en amoureux, pour un café, et se raconter notre journée. Tout est prêt pour demain. On peut aller se coucher. Demain est une nouvelle journée (enfin presque nouvelle!)

 

Le week-end on fait sauter toutes ses règles et on vit à l'instant T. Parfois ça rate et Zoulette nous le fait bien sentir. Parfois on est plus crevé le dimanche soir que le vendredi. Mais c'est le week-end !

Parfois y'a des loupés, et c'est le pétage de plomb assuré!

Parfois les journées sont avec le sourire et le calme. Mais l'organisation militaire aide énormément à ce que tout se passe bien ! Bébé a besoin de repères et de savoir comment ça va se passer ! Et bien maman aussi.

 

 

 

Et toi plutôt militaire ou camp de vacances à la maison? Raconte nous ta façon de faire ! 

 

 

 

 -_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-   

CONCOURS : PREPARER L'ETE :

Capture-d-ecran-2013-03-06-a-16.08.41.pngL'hiver s'en va doucement. Vous avez envie de soleil, de chaleur. Si je pouvais je vous en enverrai, je rêve de températures moyennes, juste ce qu'il faut, c'est bientôt l'automne chez nous mais c'est vos beaux-jours qui arrivent en france. 

Jouer et gagner une superbe Tente Anti-UV pour vos prochaines sorties à la plage, à la piscine, au parc etc...

 

 

 

Pour jouer c'est simple (comme d'habitude) :

- Avoir une adresse en france métropolitaine

- Laissez un commentaire sur ce billet en expliquant votre organisation à la maison. 

- Devenir fan de la page du blog : PAR ICI ! 

- Aimer et partager ce billet sur votre page facebook, twitter, google et autres... avec un petit commentaire sympa ! 


 

Le tout avant Mercredi 13 Mars 2013 23h59 :-)

Bonne chance !

 -_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-    

Repost 0
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 05:36

Et s'il n'était pas mon fils ! Une question que je n'aurai peut-être jamais dû me poser pour ne pas remettre ma fierté débordante (génante?) en question!

Et s'il n'était pas mon fils ! Je me posais cette question il y a quelques temps en l'observant.

En observant ses mimiques. En observant ses réactions. En observant ses évolutions.

Quand tu deviens mère, je crois que peu importe ton esprit maternel ou pas avant sa naissance, tu n'y échappes pas ! 

Tu n'échappes pas au fait de mettre ton enfant sur un pied d'estale. Je trouvais ça bidon. J'en suis la première coupable (victime?) aujourd'hui. De le trouver tellement fort. Tellement doué. Tellement précoce ! 

 

 Mere-fiere---Maman-gaga---Mademoiselle-Maman.png

 

Et s'il n'était pas mon fils ...

Est-ce que je le trouverais aussi beau?

Est-ce que j'adorerai autant sa petite tête blonde?

Est-ce que je serai autant fan de son allure?

 

Et s'il n'était pas mon fils ...

Est-ce que je serai autant ébahie quand il dit au revoir?

Est-ce que je serai autant gaga quand il envoie des bisous?

Est-ce que je trouverai ça mignon de le voir se mettre debout?

 

Et s'il n'était pas mon fils ...

Est-ce que j'aimerai autant le voir "marcher"? Comprenez faire 1 pas et s'écrouler.

Est-ce que je le trouverai si mignon, endormi, le pouce dans la bouche, doudou au creu de la main?

Est-ce que je penserai autant qu'il est chou quand il sourit à tout le monde?

 

Et s'il n'était pas mon fils ...

Est-ce que je m'arrêterai pour le complimenter?

Est-ce que je l'observerai avec émerveillement?

Est-ce que je penserai qu'il est sage et bien élevé? et que j'aimerai bien qu'il soit mon fils à moi? 

 

 

Parfois je me surprend, en public, à être complètement béate devant un son, un geste, un déplacement de mon tout petit bébé !

Parfois je me surprend à tout arrêter pour dire bravo, le féliciter puis l'embrasser. Même au milieu du supermarché !

Parfois je me surprend à guetter le regard des gens autour de moi pour partager ma fierté. Ils n'ont rien vu ou quoi? Vas-y bébé recommence ! 

Parfois je me surprend à me dire qu'il est le plus beau, le plus sage, le plus intelligent... 

Parfois je me surprend à le trouver merveilleux, c'est pas possible il est le seul bébé de 10 mois à faire cela ! 

 

 

D'ailleurs il doit être le seul petit garçon de 10 mois sur la terre entière tellement il est unique ! 

C'est fou cette fierté de maman. Je pourrai dire de Parents car le papa est comme moi (pire que moi?)

C'est dingue cette complète perte d'objectivité des Parents.

C'est maboule cette manière de voir nos enfants si parfaits ! 

C'est cinglé d'oublier si rapidement les mauvais côtés juste par un envoi de baiser.

 

C'est complètement fou, dingue, maboule, cinglé mais cela résume complètement l'amour démesuré qu'on ressent pour ces bébés qu'on a porté, cajolé, désiré, aimé.

 

Allez reconnais le, t'es pareil !

 

 

Et toi, tu sens tu parfois maboule de la fierté pour ton bébé? 

 

 


Repost 0
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 04:04

J'aime les grandes familles. J'ai toujours adoré les réunions de famille maternelle pour ses tablées de 30 personnes, ses enfants qui courent partout, ses repas qui ne s'en finissent pas, les femmes qui papotent, les hommes qui sortent les boules (bouh le cliché). Du côté paternel quand on se retrouvait à 6 autour de la table je trouvais cela tristoune. 

Ce fut décidé très tôt, qu'il n'en plaise à mon conjoint ou pas, je serai mère de famille nombreuse. Pas moins de 5. Des à moi. Des adoptés. Oui oui je veux une famille nombreuse. J'étais encore trop jeune et naïve pour réfléchir argent évidemment. Cette idée fut mon cheval de bataille même une fois enceinte. Quelle belle grossesse. Tellement de bonheur. Ce bébé sera le premier d'une grande fraterie. 

Et puis j'ai accouché.

Et là la donne a changé.

Non mon accouchement n'a pas été une horreur, il a juste été... un accouchement quoi ! Je crois que la première chose que j'ai dite quelques instants après la naissance de Zoulette c'est "bon chéri les 5 enfants on va revoir ça de près hein..." Il a rigolé. Moi un peu moins. Les premiers temps, jeune maman, j'étais évidemment fatiguée, parfois un peu dépassée, je me demandais bien comment on pouvait avoir envie de recommencer. Comme font ces filles qui retombent enceinte si vite? On ne vit pas le même truc ou quoi?

Puis les mois ont passé.

 

Trop-de-bonheur---MAdemoiselle-Maman.png

Et là la donne a de nouveau changé.

Je crois bien que j'ai envie d'un bébé. Un tout petit bébé à cajoler. A embrasser. A rassurer. Un tout petit bébé à observer. Admirer. Un tout petit bébé... oui je crois bien que j'ai finalement envie. Peut-être parce que les mois passent trop vite. Que je trouve Zoulette déjà si grand. Que les 10 mois qui viennent de passer sont du bonheur à l'état pur. Une évidence. Pourquoi avoir envie d'un bébé ? Pour de nouveau devenir une Maman. Pour apprendre à zéro avec un nouveau-né. Pour que Zoulette devienne le grand frère dont j'ai toujours rêvé. Pour peut-être avoir la chance d'avoir une petite fille. Pour voir si cela marchera comme avec le premier. Pour essayer de nouveau ce qu'on a réussi et ce qu'on a loupé. Pour de nouveau voir mon ventre grossir et sentir ce tout petit bouger. Pour que Zam me regarde de nouveau avec ses yeux tout brillants de joie et d'impatience. Pour essayer certaines choses que nous n'avons pas faites avec Zoulette (euh non je n'allaiterai pas!). Agrandir ce bonheur familial. Offrir cette joie quotidienne à un nouvel enfant. Me lancer de nouveau dans la préparation d'un univers et l'achat de la layette. Commencer à construire cette grande famille dont j'ai toujours rêvé.

 

Et finalement, en écrivant cela, en ressentant cette envie, je me rend compte de ce que j'oublie. Tout ce que je mets de côté. Les nuits écourtées. Les pleurs additionnés. Les doutes accumulés. Les fois où je disais plus jamais. Les moments de couple diminués. Les fois où je voulais me terrer. Disparaitre sur une île désertée. Oui en décrivant cette envie je ne retiens que les bons moments. Ceux qui me font vibrer. Ceux qui me font chaque jour exister. Etre Maman c'est du bonheur en boîte. Etre Parents est devenu notre évidence. Avoir un enfant est une finalité merveilleuse. Certes je n'ai pas ressenti cette envie aux 3 mois de Zoulette. Mais aujourd'hui elle est là. En revanche je sais que nous ne sommes pas tout à fait prêt. Que cette deuxième grossesse devra patienter. Mais je suis certaine que comme pour tous nos projets, celui là arrivera à point nommé. Laissons lui juste le temps de se développer. De nous préparer. Bref j'avais envie de le partager ici. Cette idée que devenir Maman crée des choses en nous qu'on ne peut soupsonner. Notre vie a changé. Nos priorités. Nos envies. Nos besoins. Aujourd'hui je suis Maman et c'est pas prêt de se calmer !!!

 

 

Et toi quand as-tu eu envie du second?

Prête pour une nouvelle grossesse?

 

 

Crédit Illustration : Mademoiselle Maman

 

 -_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-    

 

Résultat Concours "Calme-toi. Il t'imitera!"


Capture-d-ecran-2013-02-11-a-17.12.41.pngRandom a choisi pour moi.

Qui a gagné le Seat To Go Pick Up? 

Commentaire n°21 posté par Leila. Félicitations ! (Je t'envoie un email)

 

Repost 0

Facebook---Mademoiselle-Maman-copie-2.png Hellocoton---Mademoiselle-Maman-copie-2.png Twitter---Mademoiselle-Maman.png

Le-Blog---Mademoiselle-Maman.png Les-conseils---Mademoiselle-Maman.png

Coup-de-coeur---Mademoiselle-Maman.png Monsieur-Papa---Mademoiselle-Maman.png

 

Melle-Mam---Mademoiselle-Maman.png

 

Mademoiselle-Maman-2013-copie-1.pngA Propos : Zaz + Zam = Zoulette (né en Avril 2012)  et Zébulon (né en Février 2015) Quelle est la recette du bonheur? Les coups de gueule d'une jeune maman? Les joies et les peines d'une famille expatriée en Australie ! Notre quotidien de jeunes parents...

Les réponses aux questions que l'on se pose toutes (enfin moi je me les suis posées hein...)! Je m'appelle ZAZ, j'ai 30 ans. Je suis folle amoureuse (et il me le rend bien!) de ZAM depuis bientôt 8 ans. Nous sommes les parents de Zoulette et Zébulon, deux p'tits gars adorables et déjà plein de malice. Mademoiselle est devenue Maman : découvrez mon histoire et mon quotidien !

 

Retour à la page d'accueil

 

Me contacter : zazdaustralie@hotmail.com 

 

 

Articles-recents---Mademoiselle-Maman.png

Categories---Mademoiselle-Maman.png

 Newsletter---Mademoiselle-Maman.png

Pour suivre l'actualité du blog en direct...

Blogroll---Mademoiselle-Maman.png

 

- Marjolaine de Mamour Blogue

- La Prune Blogueuse

- Sous une étoile

- La Reine de l'Iode

- Fanala dans BB en route

- Marjolie Maman

- Sophia, expatriée en Asie "30 ans une vie nouvelle"

- Chez Vany

- La mare au canard de la Mère Cane

- Joyeux Bordel au fond du Jardin

- BlaBla et cie de Sophie

- Papa Blogueur

- Maman Café Addict

- La Vie rêvée de Maman

- Chroniques d'une Maman

- Lady Butterfly

- Anaïs et sa petite vie

- Hélène Citrouille

- Adventure Mom 13

- Les sorcières au clair d'étoile

- Ma vie en couleurs

- Baby meets the world

- La mère flémarde

- 1 boîte 2 bonheur

- Read my mind

- Kiff mes secrets de canon

- Petite fleur de cerisier

- Maman est occupée

- My Baby Girl Blog

- La mélodie des jours

- BBBs Mum

 

 

 

A-droite-a-gauche---Mademoiselle-Maman.png

 

 

Mes illustrations plaisent. Mes illustrations se baladent à droite à gauche sur les blog des copines !

Retrouvez ici tous les articles illustrés par ©Mademoiselle Maman ! 

 

 

- Bannière et Avatar chez Mamour Blogue

 

- Bannière et Avatar pour les 3 ans de blog de Lady Butterfly

 

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

 

- "J'ai toujours pas de rideaux", chez Blabla et cie

 

- "Avant j'étais une femme normale, mais ça c'était avant!", chez Maman Bavarde

 

- "Alors? Débordée?", chez Mamour Blogue

 

- "Tu peux pas compatir, t'as pas d'autres enfants", chez Truffi.net

 

- "Off", chez Rachel Passions

 

- "Inventaire à la Prévert", chez Véro Vire au Vert

 

- "Le Terrible two est arrivé!", chez Blabla et cie

 

- "Vivre dans un tourbillon", chez Mama Twins

 

- "Allo la Dass", chez Vive les pestes

 

- "Ma dépression post-partum", chez Les Blablas de Lili

 

- "Elle est plus forte que moi", chez Mon Incroyable Vie de Maman

 

- "Aujourd"hui j'aurai du reprendre le travail" chez Mama Twins

 

- "Bébé qui pleure = couple en péril", chez Les Blablas de Lili